Bigfoot Junior est un film de 2017. Une image de synthèse plutôt fluide, mais si les poils font bien partie de l’histoire, ils n’ont pas toujours beaucoup de structure. Une ellipse de 12 au début du film. Il peut y avoir des retours en arrière. Une fin épilogue.

MESSAGES

Monstre

Une nouvelle version du Big foot, ce personnage qui vit dans une forêt américaine et qui a de gros pieds (qui a des pouvoirs de guérison) (et les pieds sont puissants, ils le font vibrer en courant vite) (ils peuvent parler aux animaux).

Famille

Importance d’être bien en famille. Relation au père. Un garçon va découvrir qu’il tient de son père, va passer du temps avec lui et apprendre à l’apprécier (jouer au base-ball, nager dans le lac, faire la course pour rentrer, …). Protection. Le père était prêt a se sacrifier pour que son fils aille bien. La mère est bien soucieuse de ce qui arrive à son fils et c’est elle qui va finalement tous les sauver.

Animaux

On nous montre que les animaux ont un monde propre, on les entend parler et on prend conscience qu’ils vivent leurs propres histoires. . Chasseur. Critique de ceux qui sortent en forêt avec leurs fusils pour tuer des animaux (on nous les montres stupides, utilisant l’idée qu’ils sont plus intelligents que les animaux et que c’est pour cela qu’ils les tuent, la loi du plus fort) (ce que c’est bon de détruire ce que le monde a créé de plus majestueux dira un de ces personnages). Végétarien. Quand on apprécie les animaux, on ne peut plus manger de viande (le père qui converse avec eux ne peut plus les manger).

Aider l’autre

Quand un ami est dans le besoin, c’est bien d’aller donner un coup de main (Adam arrive à motiver les animaux de l’aider à sauver son père).

Mensonge

Le mensonge ce n’est pas bien. Critique du parent qui n’a pas pu dire une vérité à son enfant. Sentiment de trahison, avec un enfant qui va détester sa mère de lui avoir caché que son père n’est pas mort. Fugue. Exemple d’un enfant qui va partir de chez lui parce qu’il n’est pas content (mais l’importance c’est de retrouver le lien avec ses parents).

Bigfoot Junior

Bigfoot Junior

Vantardise

On critique celui qui est imbu de lui-même (ici principalement le méchant industriel, mais le raton laveur est parfois limite). On critique le besoin d’avoir un look et de bien se coiffer (oui ceux qui ont des coupes sont les méchants). Apparence. L’industrie des méchants s’occupe de la coiffure, beaucoup de moments autour des poils.

Industrie

Monde de l’entreprise, avec danger d’espionnage industriel. Recherche génétique pour faire pousser de véritables cheveux. Argent. La finalité du business, c’est de se faire de l’argent. Critique du petit commerce qui augmente les prix lorsqu’il réalise qu’il va y avoir plein de nouveaux clients. Danger de la science. Critique des expérimentations scientifiques. Ceux qui bossent sur la génétique doivent utiliser des cobayes (et quand ce sont des humains, cela devient critiquable).

Adolescence

Sous couvert du jeune garçon qui va en grandissant devenir un Big Foot, on nous parle de l’ado qui grandit, avec des modifications de son corps. Problématique de se sentir différent, de ne pas avoir d’amis, de ne pas voir la fille sympathique qui le lorgne (mais on peut oublier la romance, il lui parle seulement dans la dernière scène).

Émotion

Ressentir des choses, utiliser ses sens (ici un garçon va mieux entendre, mieux ressentir). Cela fait envie d’être plus attentif à ce que l’on ressent nous.

École

Le début du film nous montre le monde scolaire, avec difficulté d’intégration. Le directeur n’est pas vraiment aidant (il n’hésite pas à le critiquer en tant que victime). Harcèlement. Adam se fait martyriser par de vilains camarades. Ces petites frappes se font punir, mais le jeune garçon risque des représailles.

Deuil

Un enfant a grandi sans son père. Difficulté de repenser à la personne disparue (mais assez vite on réalise que le père n’est pas mort, donc ce thème n’est pas vraiment présent finalement).

Nature

L’environnement est ici principalement la nature (c’est là où le Bigfoot réside). Il n’y a pas vraiment de message écologiste (on parle de protection des animaux), mais on critique l’industrie, et on nous montre beaucoup de nature.

Bigfoot Junior

Bigfoot Junior

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

La scène d’introduction nous montre un homme qui se fait poursuivre de nuit par des chiens, un hélicoptère, il se retrouve face à une falaise, un homme le met en joue avec un fusil, le professeur saute en bas de la falaise, on peut le penser mort. Expérience sur cobaye, avec un stagiaire qui se fait tirer dessus, et qui va avoir ses cheveux qui poussent, puis qui prennent feu, on le voit hurler en disant que cela brule, personne ne s’occupe de lui. Adam est de nouveau embêté par les garçons, ils allaient lui détruise son précieux couvre-chef, il se fait poursuivre, il est attrapé et risque de recevoir une raclée. Adam est tombé dans un piège à loup et tombe sur la route, il risque de se faire écraser par un camion. Gros ours qui sort de la forêt, il semble faire peur au père, grosses dents, Adam a bien peur. Les hommes utilisent un lance-flamme, on craint que les hommes brulent la forêt, mais c’est pour tuer Adam qui est envoyé dans les flammes avec une voiture, il tousse, va perdre connaissance, le père qui vient a son secours est visé par une flèche et tombe au sol. Un arbre en feu risque de leur tomber dessus, l’ours parvient à protéger Adam, l’industriel s’empare du père qu’il emporte en Hélicoptère. Le père est attaché, il est obligé de faire ce que les industriels lui demandent (sa famille est menacée). Adam et les animaux doivent éviter les tirs de fléchette, s’ils y parviennent plutôt bien, un premier groupe se fait capturer, puis l’ours reste en arrière pour arrêter du personnel, Adam semble coincé, il parvient à s’enfuir, mais est poursuivi. Tous les animaux sont finalement arrêtés. Adam et son père montent le haut de l’immeuble, ils sont piégé et descendent une tyrolienne pour finalement arriver devant les méchants qui les mettent en joue, le père est atteint par une flèche, puis d’autres, il est à demi inconscient quand l’industriel l’envoie au fond d’un précipice. Adam fait exploser le laboratoire, tout s’effondre, l’industriel arrive juste à s’accrocher, mais finit par tomber. Adam retrouve son père inconscient, il craint qu’il soit mort. L’industriel allait tirer sur les deux héros (mais la mère l’empêche).

Malaise

Un garçon agressif ne supporte pas qu’un de ses camarades de classe l’ait dénoncé, il lui dit qu’il va se faire taper. Il le retrouve dans le couloir et le suit avec sa bande, ils s’approchent de lui, il reçoit un ballon en pleine tête, ils lui prennent son sac le lancent, ils se moquent de lui et ses chaussures, envoient son sac dans le panier de basket. Adam doit se couper les cheveux, il est bien rasé (mais étrangement le lendemain, il a de nouveau des cheveux longs). Fugue d’un garçon en pleine nuit, il fait du stop, va être pris par un camionneur. Adam arrive là où habite le père, sauf qu’il n’y a pas de maison, il avance dans la forêt, il gravit une montagne, quelque chose passe derrière lui, c’est inquiétant, il a peur quand il voit quelque chose qui a fait un grognement. Gros gars balaises qui entrent par effraction dans la maison d’Adam. Adam a peur d’un homme bien poilu, il ne croit pas que c’est son père (puis réalise que son père c’est le BigFoot). La mère qui est partie à la recherche de son fils se fait arrêter par des hommes en noir, elle aurait voulu fuir, mais se fait arrêter. Adam réalise qu’il va se transformer lui aussi, mais pas forcément en monstre. On apprend qu’il y a des chasseurs qui arrivent. La mère est kidnappée par l’industriel. Adam culpabilise, il se rend (et ne réalise pas qu’il est écouté, les industriels entendent où le père se trouve). Le raton laveur tente d’ouvrir une porte en enlevant un morceau de vitre, il la casse finalement entièrement en enclenchant l’alarme. Quand Adam trouve son père, il ne veut pas l’accompagner, il lui dit qu’il veut rester là, et demande à son fils de rentrer à la maison. On craint qu’Adam ait oublié ses amis animaux, il part avec le méchant. Petit malaise quand un des prisonniers libérés par l’écureuil lui dit qu’il a été enfermé pour meurtre. Les méchants comprennent que Adam est aussi un Bigfoot.

Moquerie

Le film tourne beaucoup autour de la critique de certains personnages, surtout les méchants. Les chasseurs sont risibles. Les sbires de l’industriel tout autant. Le camionneur est bête. Des camarades de classe se moquent d’Adam en heure de colle, ils lui crachent des chewing-gums dans ses cheveux. Les animaux ont parfois des attitudes bêtes. On rit de l’industriel qui avait une perruque. On rit du stagiaire qui a sa feuille de présence qui a brulé. Méchant moche. Quand on es un méchant on a une tête moche, grosses dents en avant ou un peu gros, ou gros nez.

VOCABULAIRE

Classique.

Un film sur le Big Foot, dans la relation au père et la force d’un enfant de régler des problèmes. Il y a des effets pour rire et un peu d’aventure, des mises en danger et des méchants qui ne font pas vraiment peur (même si les parents se font kidnapper à différents moments). Une grande partie du film se passe à devoir fuir les méchants. Des gags parfois pensés pour les adultes (autour des services au téléphone).

Il existe une suite, un peu plus centré sur l’écologie, Bigfoot Family.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password