Bartok le Magnifique

Bartok le Magnifique

À partir de 7 ans

Bartok le Magnifique est un spin-off d’Anastasia sorti en 1999, consacré à la petite chauve-souris que l’on va suivre de façon linéaire.

MESSAGES

Vantardise

Quand on prétend être fort, il faut ensuite assurer. On critique celui qui veut se mettre en avant.

Voyage initiatique

Bartok doit faire seul trois tâches qui demandent du potentiel pour devenir le héros qu’il a toujours rêvé d’être.

Saltimbanque vu positif

Les saltimbanques ou autres joueurs de rue sont sympas. Revalorisation de la personne qui sait jouer la comédie.

Il ne faut pas se fier aux apparences

Les gens proches du pouvoir, comme la belle Régente royale Ludmilla, peuvent vouloir s’emparer du pouvoir. Et une sorcière comme Baba Yaga n’enlève pas les enfants, n’est pas méchante, elle peut même aider.

Aider l’autre

Importance de compatir avec ceux qui sont tristes. De donner un coup de main à ses amis. Et le mieux c’est un gros câlin.

Monarchie revalorisée

La monarchie, le tsar, n’est pas du tout controversée, au contraire, il est montré aimé du peuple, plutôt sympathique. Et quand il se permet de donner un gros diamant, c’est trop, il faut le lui rendre.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Ludmilla agressive dans la tour qui souhaite faire mourir le prince (il risque de finir noyé). Les différents prisonniers croisés là-bas sont en fâcheuse posture. Ludmilla transformée en dragon.

Des personnages peuvent faire peur

La première apparition de l’ours Zozi en furie, grosses dents et bave. La porte d’entrée du monde de Baba Yaga, une tête de monstre en squelette. Le forgeron de la forêt, une sorte de gros troll agressif.

VOCABULAIRE

Classique. Quelques chansons. Quelques énigmes.

Une sorte de suite pour ceux qui ont apprécié Anastasia. On prend le prétexte de sauver un petit prince pour envoyer Bartok dans une succession d’aventures qui peinent à avoir un véritable sens. Peut-être que le réalisateur avait imaginé une suite en série, parce que la fin semble suggérer de prochains épisodes, et que les personnages secondaires n’ont pas du tout été assez utilisés.

Partager cette page :

Lost Password