Anastasia est un film d’animation de 1997. Deux périodes, l’introduction présente la chute des Romanov, la fuite d’Anastasia et de sa famille, sa séparation avec eux et la mort de Raspoutine. La suite se passe 10 ans plus tard.

MESSAGES

Quête identitaire

Recherche de son identité, trouver sa place.

Femme forte

Anastasia est une héroïne au caractère bien trempé qui n’a pas besoin de prince charmant pour se sauver. Elle renverra elle-même Raspoutine en enfer et n’a pas de père à qui rendre des comptes !

Consumérisme

Si le film critique ceux qui veulent gagner de l’argent en inventant de fausses Anastasia, et qu’il fait le choix de privilégier l’amour à l’or et les paillettes, il propose quand même une image de la richesse qui n’a pas honte de s’afficher. Les objets mémoires d’Anastasia sont en or et la couronne de diamant lui va si bien. Le film vit une révolution et supprime le luxe du Tsar, c’est presque dommage, c’était si joli toutes ces couleurs et lumières. Apparence. Encore un film qui fera de nos petites filles des amoureuses de princesses à robes froufroutantes.

Différence de classe

On nous montre bien la pauvreté d’Anastasia depuis qu’elle n’est plus princesse. Lutte des classes. Une révolution du peuple, on supprime le luxe du tsar.

Romance

L’amour l’emporte sur la richesse et la vie de palais.

Histoire

Immersion dans la Russie du 19e siècle.

Mort

On nous montre bien que des personnes peuvent mourir.

SCÈNES DIFFICILES

Visuel effrayant

Toutes les scènes avec Raspoutine et ses êtres démoniaques. C’est un mort vivant à l’aspect effrayant et très maléfique. Son seul objectif est de détruire les Romanov et donc de tuer Anastasia. Il faut être déjà bien capable de prendre de la distance avec cela pour apprécier l’humour deuxième degré de son oeil qui sort de son orbite, sa tête qui rentre dans ses côtes, ses doigts qui se baladent. Son antre est sombre.

Tristesse

La séparation d’Anastasia avec sa grand-mère et la mort de nombreux membres de sa famille

Mises en danger

La scène du train et la scène du bateau sont des grosses scènes d’action potentiellement stressantes.

Complexité

La scène du rêve sur le bateau peut être compliquée à saisir pour les plus jeunes.

VOCABULAIRE

Classique; voix off : la grand-mère introduit l’histoire; de nombreuses chansons

 

Un dessin animé assez sombre et romanesque, avec de nombreux rebondissements. La gestuelle des personnages est assez réaliste et souvent théâtrale, comme dans une vraie comédie musicale (il y a d’ailleurs beaucoup de danses). Quelques inévitables clichés culturels quand on visite St-Petersbourg et Paris.
Partager cette page :

Lost Password