Artemis Fowl est un film Disney sorti en 2020. Beaucoup d’incrustations en images de synthèse, des effets spéciaux spectaculaires surtout lorsque l’on se trouve dans la métropole des fées. La trame narrative joue avec un grand retour en arrière, l’histoire nous est racontée par Mulch Dilgum qui vient de se faire arrêter et la fin du film va se conclure quelques minutes après cette scène du début (cela ne favorise pas forcément la compréhension). Rythme qui se veut parfois rapide.

MESSAGES

Fantasy

On mélange les peuples cachés d’Irlande (fées, nains, centaures, gobelins…) avec notre époque actuelle, en rendant cela proche d’un film d’espionnage. Un père qui apprend à son fils tout ce qui existe autour du petit peuple. Science-fiction. La capitale des fées, avec sa technologie, nous donne l’impression d’un film de science-fiction.

Secret

Les êtres celtiques du petit peuple ne veulent pas que les humains découvrent leur existence, ils ont une technologie qui leur permet de ne pas être aperçus. Sous le manoir d’Artemis, il y a une pièce secrète, remplie de reliques.

Amitié

Artemis Fowl et Holly Short vont devenir amis. On peut être de deux peuples différents (humains et fées) et s’apprécier. Tolérance. Un grand méchant qui ne croit pas au vivre ensemble, qui veut détruire tous les humains et redonner la place au peuple des fées. Une personne différente ne doit pas être rejetée (le nain Mulch Diggums est moqué pour sa grande taille, mais il comprendra que c’est mieux d’être ce que l’on est que de vouloir changer).

Force du faible

Ce sont les enfants qui sont performants dans ce film. Le personnage principal, Artemis Fowl est un jeune humain, on nous le montre bien sportif (fait du surf), il est très intelligent. La Capitaine Holly Short, chez les fées, est jeune, mais elle a déjà l’étoffe d’un grand officier. Juliet Butler a aussi 12 ans, comme Artemis, elle est experte en combat. Serviteur. Artemis a un serviteur dévoué (c’est utile lorsque l’on est un enfant d’avoir un serviteur adulte professionnel des arts martiaux).

Agent secret

Artemis Fowl va devoir utiliser ses capacités déductives, du matériel technologique, on a l’impression de voir une forme de Men in Black pour enfant, mais centré sur les fées plutôt que les extra-terrestres. Équipe. On a à la fin du film une équipe, avec un nain, une fée et un humain.

Famille

Importance d’avoir des parents, on nous montre des enfants qui doivent se montrer autonomes, parce qu’ils ne les ont plus (Artemis a perdu sa mère et son père souvent absent se fait en plus kidnapper durant tout le film) (le père d’Holly a été tué). Relation au père. Un père qui est souvent absent. Un père mort dont la mémoire a été dénigrée. Transmission. Un enfant qui est d’une lignée de personnages spécifiques qui s’intéressent aux fées, il va donc suivre la voie de son père.

Artemis Fowl

Artemis Fowl

Temporalité

Les fées ont le pouvoir d’arrêter le temps. Ils appellent cela suspension temporelle, tout reste figé.

Travail monopolisant

Pas facile pour Artemis d’avoir un père qui est souvent absent pour son travail. Quand on est petit, on est tenu éloigné du travail du parent, mais à un certain âge, on peut commencer à pouvoir avoir des responsabilités.

Vol

Dans les livres, on n’hésite pas à mettre en évidence le casier judiciaire du père, qui est un voleur, ici on ose à peine sous-entendre. On met en avant Mulch Dilgum qui est un voleur (avec des capacités de pickpocket) (en nous le rendant plutôt sympathique) (mais quand on est un voleur, on se retrouve en prison) (avec réduction de peine quand on aide la police). Police. Chez les fées, il y a une armée qui maintient l’ordre, si on nous les montres sympathique, on réalise surtout que cela dépend de qui ils vont tenir les ordres).

Presse

Le début du film nous montre comme elle est bien présente pour informer la population. On voit comme les informations peuvent donner des communiqués pas vraiment justes, et chercher le sensationnalisme (et la presse existe aussi dans le monde des fées).

Haut potentiel

Artemis Fowl est très intelligent pour son âge. Bon esprit de déduction, d’analyse et ça ne sert à rien de proposer un psychologue à un haut potentiel.

Vantardise

On nous montre un jeune garçon qui se considère comme plus intelligent que les autres (ce qui est vrai). On voit que c’est compliqué de ne pas mal considérer les autres, mais il pourra quand même se lier d’amitié avec une jeune fée. Quand on est le héros de l’histoire, on nous pardonne un peu notre grosse tête.

Persévérance

Quand ce personnage a une idée derrière la tête, il n’abandonne pas.

Littérature

Un film qui reprend une série de romans d’Eoin Colfer.

Artemis Fowl

Artemis Fowl

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Le moyen de propulser Holly Short chez les humains est une capsule dans un conduit de lave, on comprend qu’il y a un risque de mort, une sorte d’œuf est mise sur du magma. Un énorme Troll s’empare d’une petite fille et la jette en l’air, il se dirige ensuite vers des convives et les envoies valser à gauche à droite, combat avec une jeune fée qui est aussi envoyée en l’air. Énorme vague qui fait chavirer un bateau de pêcheur, envoyant le seul homme qui y était voler dans les airs. La maison va être bloquée et le Troll va y être introduit (ils reçoivent qu’ils doivent faire attention aux dents). Il y aura une succession de mises en danger durant une longue scène, la fée a coincé ses ailes dans un lustre, mais Munch ne l’aide pas, il s’intéresse surtout à prendre l’Aculos, le monstre s’en prend à Juliet, les enfants doivent fuir, le Troll casse tout dans le manoir, Artemis va être croqué, mais la fée parvient à le sauver, elle reste pourtant toujours attachée au lustre, à la fin, si le Troll est assommé, il est tombé sur Dom, qui est bien mal en point. Beaucoup de soldats ont déjà été atteints par la suspension temporelle, elle va bientôt exploser, Short va aider le pécheur avant qu’il s’écrase au sol (elle est atteinte avec Mulch, cela lui fait faire des allez et retours étranges).

Malaise

Le début du film nous montre la presse qui s’inquiète d’une chose, on ne comprend pas tout de suite ce que c’est, la musique est tendue, on parle de coupable, on nous montre un homme embarqué, puis un endroit qui sert d’interrogatoire. Un homme dit ne pas être coupable, une voix l’interroge, il dit qu’il n’est pas coupable et que le responsable est Artemis Fowl. Malaise du jeune garçon qui doit accepter un nouveau départ de son père. Artemis junior apprend à la télévision que l’hélicoptère de son père a disparu, et on dit que c’est certainement son père qui a volé de précieux trésors, une enquête est ouverte, le jeune garçon est choqué. Une personne à la voix étrange passe un appel à Artemis Fowl, elle détient son père, on le voit attaché, le jeune garçon n’a que trois jours pour trouver une chose qu’il ne connait même pas, l’Aculos. On découvre des nains attachés (et un gobelin peu sympathique se moque de Mulch Dilgum), on apprend qu’il a 400 ans de détention. La personne masquée libère un homme, qui lui devient ainsi redevable. Le traitre va parler à Root, la commandante en chef de l’armée des fées, il critique le choix d’envoyer Holly Short en mission. Le père parle d’une force maléfique qui menace le monde des hommes et des fées. La jeune fée se fait tirer dessus, elle tente de s’enfuit, mais elle tombe au sol. La fée tente d’ensorceler Juliet Butler, mais elle a des lunettes qui la protègent. Le peuple des fées veut aller aider Holly Short (elle dit que le garçon risque d’être pulvérisé, qu’il va mourir). Le père est toujours attaché, la personne dont on ne voit pas le visage menace l’humanité. Les gobelins regardent méchamment le nain quand ils sont dans la prison, leur chef inquiétant va lui chercher des noises, lui approche du feu près de lui. Artemis parle avec la fée de la mort de son père. Le nain disloque ses mâchoires pour creuser un tunnel. Le nain ouvre un coffre et utilise ses moustaches pour le faire. Artemis aurait voulu cacher aux fées qu’il a trouvé l’Aculos, mais le nain a une caméra dans l’oeil. Cudgeon relève Root de son commandement, les soldats la visent avec leur arme, elle parvient à le faire reculer, mais elle est quand même maintenue. Le Troll a été lâché sur la maison, il est encore plus en colère qu’avant. Le père va être tué par la personne méchante qui envoie une sorte d’énergie contre le père qui le recouvre d’éléments noirs (on ne sait pas si le sort envoyé par Short a fonctionné, mais il ne le retrouve pas, et craint sa mort).

Tristesse

Après avoir été écrasé par le Troll, Dom agonise, et la fée ne peut pas l’aider, on le voit pleurer et dire au revoir à Artemis, le garçon lui dit au revoir et l’homme va mourir.

Apparence effrayante

Dans le peuple des fées, les gobelins ont un faciès effrayant, et il y a surtout un Troll imposant dans le film, qui a réussi à se rendre dans le monde des humains.

Film pas terminé

On ne sait toujours pas qui est le méchant de l’histoire, il doit y avoir clairement un second film (où Artemis dit être le nouveau génie du crime) (un antihéros plus présent dans les livres que ce film où on nous le montre plutôt classique comme personnage).

VOCABULAIRE

Classique.

Artemis Fowl va devoir utiliser ses capacités déductives, du matériel technologique, on a l’impression de voir une forme de Men in Black pour enfant, mais centré sur les fées plutôt que les extra-terrestres. En dehors d’une scène avec un Troll qui est bien stressante, le kidnapping d’un papa et un méchant dont on ne connait pas encore le visage (faudra s’attendre à une suite), le film a été pensé pour les enfants (le passage au livre a un peu édulcoré le héros qui a un côté gamin criminel).

Ce que disent les autres : ici, une critique plutôt critique.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password