Quels films pour nos enfants ?Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Les mondes de Ralph

LES MONDES DE RALPH

Sans dégâts dès : 8 ans - Âge conseillé : 9 ans

 

DUREE
101 minutes
MONTAGE

Un film d'animation en images de synthèse de 2012. Rythme rapide. Flash-back, ellipse, moments imaginés. Ralph, en narrateur au début et à la fin de l'histoire (avec un épilogue). Le scénario, avec le jeu entre le réel et le virtuel, et l'idée de rendre vivants les personnages de jeux vidéos est plutôt complexe, plusieurs mondes, personnages qui peuvent plus ou moins être saccadés, en fonction de l'époque du jeu.

MESSAGE

Quête identitaire. Refuser d'être coincé dans un rôle, oser se rebeller contre le système et se trouver soi-même. Voyage initiatique. Partir de chez soi et vivre des aventures. Et tout va bien à la fin quand le héros a repris sa place dans le système, mais avec des amis autour de lui. On critique l'idée qu’« On ne peut pas changer qui on est ».

Maîtrise de soi. Apprendre à ne pas se mettre en colère, ne pas perdre ses moyens. Agressivité.

Intégration dans la société. Faire partie d'un groupe, avoir de l'importance pour les autres. Se sentir utile, apprécié. Créer un lien d'amitié avec une personne donne une raison à sa vie.

Importance du système. Les personnages sont dans des mondes qui peuvent être en danger, tout le monde doit bien fonctionner pour qu'ils continuent à exister, on découvre les pressions que peuvent subir les personnages pour que tout fonctionne bien. Critique de l'égoïsme de celui qui peut mettre en danger les autres pour son propre intérêt. Le travail est une forme de conditionnement qui fait tenir le système, on y a peu de marge de manoeuvre et c'est surtout quand le travail est fini que l'on peut être soi-même. Personnages hors système doivent y être réintroduits, on peut trouver du travail pour tous.

Handicap. Vanellope a une erreur de programme, et au début les autres la rejettent, la traitant d'anomalie, craignant qu'elle mette en péril le jeu, ils souhaitent que personne ne la voie. Finalement elle pourra être réparée, mais elle va vouloir conserver sa personnalité et ce bug qu'elle utilisera comme un potentiel, en le contrôlant mieux, et elle sera grâce à cela encore plus appréciée des joueurs. Intégration. Il ne faut pas rejeter ceux qui sont différents. Au passage, on va favoriser la personne vraie et sympathique et critiquer la blonde qui fait genre. Tolérance.

Régime totalitaire. Critique de la monarchie, qui amène des dérives autoritaires. Un roi s'approprie le programme et obtient tout ce qu'il veut, il gère une police qui frappe facilement, utilisation de Teaser, on met en prison sans procès. Méchant. Véritable méchant un jour, méchant toujours. Il y a des personnes qui ne changeront jamais et qui peuvent oeuvrer dans l'ombre, égoïstement.

Monde du jeu vidéo. Forcément, ce film motive à jouer, ils ont même sorti un jeu avec les héros du film. Parmi les jeux mis à disposition des enfants pour la sortie de ce film, Hero's Duty propose d'avoir une arme pour descendre dans des couloirs sombres, des Cy-Bugs qui nous foncent dessus, si vos enfants avaient échappé à l'envie de jouer à ce genre de jeux, il y a un risque d'intérêt.

Méfiance. Le véritable méchant est celui qui se cache sous les traits d'un responsable, pas celui qui perd ses moyens, se fâche facilement où celui qui est enfermé dans son rôle.

Femme performante. Filles de caractère. Entre la militaire Calhoun qui est une meneuse d'hommes et Vanellope (plutôt un style Punky Brewster), les demoiselles ont des modèles qui ne font pas potiche.

Apparence. Aller regarder au-delà des apparences, car un grand Ralph n'a pas uniquement des grosses mains pour casser ou un roi n'est pas forcément ce qu'il prétend.

Couple mixte. Deux personnes bien différentes peuvent se marier. Séduction. Un homme amoureux, sous le charme d'une jolie fille, en étant un gentleman, en lui montrant qu'il la trouve belle, peut la conquérir. Chagrin d'amour. On voit la difficulté de s'engager lorsque l'on a vécu quelque chose de difficile dans une ancienne relation.

Devenir meilleur. Apprendre à fabriquer plutôt qu'à casser. Aider l'autre dans son projet, donner un coup de main. . Ralph se fâche quand il a un problème et donne des coups, on voit que cette colère peut lui jouer des tours. On a l'exemple de quelqu'un qui se fâche fort quand il n'est pas content (un peu comme le petit garçon qui ne se maîtrise pas et fait sa crise). Rédemption.

Manipulation. On voit que le roi du royaume des sucreries est capable de donner des informations qui vont changer la façon de voir de Ralph.

Vantardise. La quête de la gloire, de la réussite, rechercher la médaille, ce n'est pas une nécessité, ce n'est pas avec cela que l'on aura des amis. On nous montre comme les autres coureurs ne sont pas sympathiques lorsqu'ils se croient les meilleures et ne veulent pas une anomalie.

Travail sur soi. La thérapie de groupe, même si elle ne résout pas vraiment le problème, peut être le tremplin à oser se mettre en mouvement. L'histoire peut nous apprendre des choses, et ne pas reproduire les mêmes erreurs.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Ralph est recouvert d'une masse verte, on ne le reconnait pas beaucoup, ressemble à un monstre gélatineux. Ralph craint la tronçonneuse de la police. Effet d'explosion de lave quand du mentos tombe dans du coca. Escalader un bâtiment vertigineux. Être confronté aux horribles Cy-Bugs. Dans un moment imaginé, on voit l'héroïne finir seule dans le jeu abandonné qui se fait débrancher, on l'entend demander de l'aide et disparaître (une mort vidéo). Course de voiture, avec boule de gomme géante qui peut écraser les coureurs. Le monde des sucreries semble anéanti par les Cy-Bugs qui ont tout détruit, les personnages doivent s'enfuir, mais Vanellope ne peut pas partir, elle risque de se faire digérer. Ralph va sauver la situation, mais pour cela il va se sacrifier (il sera sauvé à la dernière seconde). Scène finale, où le méchant transformé par un Cy-Bugs devient un monstre. Double personnalité inquiétante. Sous la terre, dans l'obscurité, on découvre des milliers d'oeufs cachés. Tricheries du méchant. Agressivité du monde de Hero's Duty. Les Cy-Bugs, sortes de terrifiants cafards mécaniques qui attaquent tout ce qui est vivant pour détruire. Monde militaire avec combinaison de combat, arme. Environnement aride, sombre. Bataille entre humains et insectes, c'est agressif, on voit Ralph qui a peur, qui craint pour sa vie, "Quand est-ce que les jeux vidéos sont devenus aussi violents et aussi terrifiants" dira-t-il entre les lasers. Les soldats sont hyper réactifs, tirent sur tout ce qui bouge (même Félix sera une cible), leur meneuse peut donner des tartes, on peut voir les effets traumatisants d'une vie de soldat (comportement d'angoisse, un peu décalé). Traumatisme de la sergente Calhoun qui a vu son mari, durant son mariage, se faire avaler par un Cy-Bugs.

Tristesse. Pathétique vie de Ralph, seul sur un tas de brique dépotoir, sans amis ou maison. On voit des "sans-abris", personnages de vieux jeux comme Q*bert qui n'ont plus d'utilités et qui mendient dans la gare, et sympa Ralph va leur faire la charité. - Ralph se retrouve seul, tout le monde fête les 30 ans de son jeu et considéré comme le méchant , il n'est pas invité. Les enfants pilotes se liguent contre la petite, ils se moquent de son anomalie, ils lui cassent sa voiture pour qu'elle ne soit pas avec eux. La petite fille est traitée de monstre, parasite, rejetée, même poursuivie par la police pour l'éliminer. Moment dur. Quand Ralph croit que pour aider son amie, il doit détruire son rêve. Il fracasse sa voiture et on l'on voit Vanellope le supplier d'arrêter, pleurer, être anéantie par ce qu'a fait son "ami" qui l'a trahie.

Malaise. En colère, il démolit le gâteau d'anniversaire, ça le met encore plus en décalage avec les autres. Ralph atterrit dans un jeu vidéo rose bonbon avec un des monstres de Hero's Duty, cela risque de créer des problèmes, car ces virus sont programmés pour manger, tuer et se multiplier, et une fois lancés, ils ne s'arrêtent jamais. Risque que le jeu vidéo soit hors service et que les personnages n'aient plus de maison.

Banalisation de la violence. Chez les "méchants anonymes" il y a un zombie, il se fera arracher le coeur dans un moment "comique". Banalisation du vol ou de mensonges. Tentative d'humour autour de péter et des jeux de mots liés au prout. Passage où les coups dans la tête font rire.

Moquerie. On se moque de la police (bras droit du vilain souverain des sucreries, ils sont plutôt méchants à donner des coups de matraques).

VOCABULAIRE
Classique. Quelques petits jeux de mots autour de la nourriture (chiendwiche, cachocoloat, ...).

Commentaires. Un animé où un amateur de jeu vidéo va prendre un plaisir de découvrir ses héros qui se côtoient, pour cela il faut connaître certains jeux pensés pour les enfants, comme Sonic, Mario, ou Q*bert (vintage), mais il y a aussi des jeux comme Street Fighter ou de type FPS (jeux de tirs à la Halo ou Call of Duty) quand même plus ado qu'enfant. Ce sera surtout le monde de Hero's Duty, avec ses armes, son style militaire, ses monstres machine-insecte qui va rendre l'animé tendu et pas vraiment accessible aux moins de 7 ans. Le message qui relativise l'idée du méchant est intéressant.

Thèmes. Jeu vidéo. Quête identitaire. Voyage initiatique. Intégration. Handicap. Totalitarisme. Maîtrise de soi. Méfiance. Apparence. Séduction. Couple mixte. Femme performante. Vantardise. Rédemption. Agressivité. Tolérance. Chagrin d'amour.