Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Jean de la lune

JEAN DE LA LUNE

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
95 minutes
MONTAGE

Film de 2012, qui reprend bien le visuel du livre de Tomi Ungerer, graphisme particulier, bien coloré, mais hors des sentiers battus. On introduit plusieurs personnages dès les 10 premières minutes du film, pas facile à suivre pour un tout petit. Le narrateur, avec un accent, est Ungerer.

MESSAGE

Égoïsme. Le méchant est un président qui ne pense qu'à lui. Critique du besoin de pouvoir. Avec une personne qui a déjà tout et qui veut encore plus. Critique de la mondialisation, avoir une terre qui sous le régime d'un seul président.

Magie du monde de l'enfance. L'enfant peut avoir un pouvoir d'imagination qui lui fait croire des choses (comme qu'il existe un bonhomme sur la lune). Quelques rares adultes peuvent aussi se rappeler qu'ils l'ont vu enfant.

Solitude. Sortir de sa monotonie. S'ennuyer, ne plus vouloir être seul, rechercher de la compagnie. Vouloir vivre une aventure extraordinaire. Découverte de nouveaux horizons.

Fable écologique. Sans forcément envoyer un message clair, on perçoit bien Jean de la lune proche de la nature, dans laquelle il joue (siffler avec l'oiseau, nager dans l'eau, jouer avec le soleil). Il se heurte au dictat d'un président très motorisé.

Découvrir le monde. Question. Tentative de faire comprendre le monde, mais en n'arrivant pas toujours à donner une réponse. Une petite fille s'interroge, son père tente de répondre. Question que peut se poser notre héros lunaire. Ne pas avoir les codes de la société. Comme un enfant, il ne saisit pas toujours tout, mais est encore plus déphasé qu'un enfant, pour que le spectateur saisisse (il confond la lune avec le reflet).

Tolérance. Crainte de l'inconnu. Ouverture sur la différence. Venu en ami, Jean de la Lune se retrouve pourchassé, on craint la menace Alien qu'il peut représenter, le président sait utiliser cette peur. Faux messages du pouvoir. L'enfant est sensibilisé aux faux messages du gouvernement qui peut faire croire à une menace, qui fait peur au peuple pour qu'ils acceptent qu'il puisse aller envahir la lune.

Amitié. On nous montre comme le président veut faire croire qu'il est l'ami de l'inventeur. Importance d'avoir des amis, de se sentir utile, ici Jean de la Lune va faire le don de soi (finalement accepter de retourner seul sur la lune, si cela peut servir pour que les enfants puissent de nouveau dormir.).

Aller se coucher serein. Importance d'aller au lit pour dormir. On voit des enfants qui ont des problèmes pour s'endormir, ont besoin d'un Jean de la Lune pour ne pas se sentir tout seul. Ne pas être cru par les adultes. Les enfants peuvent souffrir de ne pas être entendus, ils ont besoin d'adultes bienveillants.

Science. La question de l'invention, des nouvelles découvertes. Se trouver confronté à de nouveaux problèmes.

Érotisme. Quelques allusions d'une dame qui attend d'être conquise par le président, à travers quelques représentations symboliques. On peut ainsi comprendre qu'ils ont une relation sexuelle (on ne voit rien, et les enfants ne risquent pas de saisir).

Extra-terrestre. Un personnage qui ne vient pas de la terre, qui n'a pas nos codes.

SCENES DIFFICILES

Visuel étrange. Les personnages qui sont dans la foule derrière le président sont étranges, leurs traits sont plutôt coupés au couteau (y compris un personnage qui fait presque peur, avec dents en avant). Ils sont contrastés noir blanc rouge. Jean de la Lune, au corps d'enfant, mais à la voix caverneuse.

L'effet plutôt onirique du film pourrait surprendre et poser problème à l'enfant qui aurait besoin de saisir les choses, on ne comprend pas forcément l'utilité de certains personnages, nous sommes confrontés à un personnage de rêve. Moment étrange où le savant tente de comprendre la nature de Jean de la Lune et lui fait passer des tests, ou la création de la fusée dans son atelier, avec musique bizarre.

Tristesse. Jean réalise que la fusée qu'il a construite était pour le président qui veut conquérir la lune. Le savant est à la recherche de Jean de la lune, bien embêté de ne pas le trouver.

Tension. Le monde de la nature contraste avec les hélicoptères du gouvernement, les soldats, le bruit. Le gouvernement est à la recherche de Jean de la Lune, on va le voir se faire capturer au moment où il commençait à retrouver le sourire, mettre derrière des barreaux, dans une sombre prison. Le gardien lui pose un boulet au pied, il se moque de lui. Sursaut quand le président ouvre une porte, cela se situe dans un moment où les personnages étaient tranquilles. Président qui tente d'attraper Jean de la Lune.

Malaise. Inquiétude des enfants qui le soir ne peuvent pas dormir et qui s'interrogent sur ou est Jean de la Lune.

Environnement. L'histoire se déroule principalement de nuit.

VOCABULAIRE
Classique. La voix de Jean de la Lune fait assez E.T. Les musiques n'ont rien d'enfantin.

Commentaires. Après les trois brigands, voici un nouveau film inspiré de livre d'Ungerer. Même si l'histoire est plutôt simple, on y introduit de la complexité avec des personnages qui rendent la trame du récit plutôt difficile à suivre pour un petit. Un film magique à mille lieues des films en images de synthèses au rythme d'enfer que nous proposent les grands studios.

Thèmes. Écologie. Égoïsme. Imagination. Dormir. Amitié. Sacrifice de soi. Tolérance. Solitude. Différence. Extra-terrestre.