Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Chair de poule pour les enfants

CHAIR DE POULE

Sans dégâts dès : 13 ans - Âge conseillé : 13 ans

 

DUREE
104 minutes
MONTAGE

Film de 2015, avec des incrustations en image de synthèse le plus souvent réalistes. Rythme qui peut être rapide. Effets de caméra qui donne l'impression d'être au coeur de l'action. Il peut se passer deux choses en même temps.

MESSAGE

Amour. Quand ce sont les adultes qui ont le béguin, c'est plutôt risible. Quand ce sont les jeunes héros, on trouve cela charmant.

Amitié. Créer un lien avec une personne, s'inquiéter pour elle. S'imaginer devoir venir lui porter secours. Groupe. Ensemble, on est plus fort pour lutter contre l'adversité.

Aider l'autre. Quand il y a un problème, il faut se montrer courageux et sauver les gens. Leader. Avoir une personne qui prend le commandement et qui gère la contre-attaque. Courage. Ce ne sont pas forcément les beaux athlètes qui sauvent les demoiselles, Champ va aider une jolie blonde qui était attaquée par le loup-garou (il va recevoir son premier bisou). Héroïsme. Oser lutter contre les monstres en n'ayant pas trop peur. Don de soi. Stine accepte de se faire capturer pour sauver les autres. Hannah accepte de disparaitre pour que tous les autres monstres partent de ce monde.

Accepter la différence. Que l'on soit un garçon rejeté à grandes dents ou une jolie fille issue d'un livre, il faut accepter ceux qui sont différents (et qui en valent la peine).

Solitude. Avoir peur d'être seul. R.L. Stine se crée des livres, car il n'a pas d'amis, ça lui permet d'avoir une famille. Zach réalise que la mort de son père a aussi généré un manque chez lui (importance de travailler sur cela, sinon on risque de se renfermer sur soi).

Force des livres. On nous montre un auteur connu et sa production de livres. Imagination. On peut créer des choses qui peuvent devenir réelles. Processus de création. On voit durant le film l'auteur se mettre à écrire et transmettre cette capacité.

Assumer. Devoir réparer ses bêtises. Persévérance. Ne pas laisser tomber.

Emménagement. Adaptation à un nouveau milieu. Faire connaissance avec les voisins. Nouvelle école. Tenter de créer des liens avec de nouveaux camarades. Ne pas vouloir être vu avec son parent n'est pas une fatalité (grandir, c'est ne pas avoir honte de ses parents).

Deuil. Ne pas pouvoir parler des moments qui nous font souffrir. Un fils n'a plus son père, il n'arrive pas à partager cette souffrance avec sa mère, il fait comme si tout allait bien. La mère semble avoir une nouvelle personne dans sa vie, le fils va devoir avancer.

Il ne faut pas se fier aux apparences. On ne sait jamais ce qui va se passer. Hannah se transforme au clair de lune, c'est aussi une création de l'auteur.

Complexe de Napoléon. La marionnette Slappy se montre agressive, avec une soif de pouvoir.

Beauté. Les gentils sont beaux, ceux qui sont un peu stupides sont un peu gros ou ont de grosses dents en avant.

Mise en abyme. Le film met en scène R.L. Stine, l'écrivain des chairs de poule qui protège ses livres (ceux-ci peuvent s'ouvrir et libérer les monstres qu'ils contiennent). Caméo à la fin du film.

Peur. Avec ce type de film, l'enfant va être confronté à des peurs et va tenter de les dépasser. Monstres. Nombreux personnages effrayants.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. On voit une fille qui hurle (c'est en fait un film projeté). Champ fait tomber une lampe, un monstre style Yeti le remarque et lui fonce dessus. Les héros remarquent un bonbon sur le sol, un distributeur leur tombe dessus du plafond, le monstre est dessus. Les jeunes vont se cacher, crainte d'être découvert, Champ risque de se faire attraper, ils doivent tous courir, ils se croient sauvé parce que l'animal semble être KO, mais il se relève rapidement et détruit la vitre derrière laquelle se cachent les jeunes, il va réussir à les attraper. Nains de jardin qui attaquent (lancer de couteau, tenter d'étrangler avec une corde, ils immobilisent l'écrivain et le dirigent contre le four en feu). Les héros sont poursuivis dans la nuit. Slappy fait apparaitre des plantes carnivores dans la rue, elles grandissent sur la chaussée, on entend des cris, c'est le chaos, il y a le feu. Plus d'électricité, la marionnette arrive au poste de police, il amène des Aliens qui leur tirent dessus avec un rayon réfrigérant. Garçon invisible qui est rentré dans la voiture, risque d'accident. Énorme mante religieuse grognant qui tente d'écraser la voiture, elle poursuit en détruisant tout, les personnages ont peur. On la voit s'emparer du véhicule et le détruire (heureusement on apprend que les occupants ont eu le temps de s'enfuir). Champ fait un bruit qui attire le loup-garou, ils se cachent, mais l'animal les cherche. Ils sont découverts, ils doivent fuir. Ils sont coincés dans une ruelle, ils vont se faire tuer. Les Zombies approchent, les héros sont coincés devant une porte, ils doivent se glisser entre les battants, Stine un peu plus enveloppé que les autres a plus de peine à passer. Les plantes carnivores font irruption dans le couloir du lycée. Le Blob qui hait tout le monde risque d'atteindre les héros. L'écrivain se dresse contre lui et se fait avaler. Tous les monstres convergent vers les héros. La mante religieuse casse la grande roue, les jeunes qui sont dessus foncent en roulant dans la forêt, ils hurlent.

Malaise. Long moment où Zach s'imagine que sa voisine a des problèmes avec son père qu'il considère comme psychopathe (on réalise qu'il y a quelqu'un qui observe depuis une fenêtre. Étrange bruit derrière Hannah, elle doit soudainement partir. Zach est de nouveau espionné. Le père ne veut pas de contact. Zach entend crier, il veut aller aider la demoiselle, comme le père ne veut pas le laisser entrer, il fait intervenir la police. Personne ne le croit, il passe pour un stupide quand tout le monde réalise que les cris viennent de la TV. Il voit les ombres d'Hannah et son père qui semblent se chamailler). Être emmené dans une forêt, ne pas être en confiance, sursaut à cause d'un corbeau. On réalise qu'un autre livre s'est ouvert tout seul. Tenter d'enfermer le Yeti dans le livre, mais celui-ci n'est pas atteignable. Les nains de jardin détruits se reforment. Se retrouver isolé sans réseau de téléphone. Entendre un bruit dans un magasin, découvrir un loup-garou. La bave de l'animal tombe sur le nez de l'écrivain qui risque d'être repéré. Les héros traversent le cimetière, une main étrange sort de derrière un mur. Zach tente d'avertir ses camarades, mais on se moque de lui. Tous les autres livres sont ouverts, on craint qu'il y ait beaucoup de monstres qui apparaissent. Il y a un clown dans les monstres. L'écrivant tente d'écrire une nouvelle histoire pour contrer celle qui se déroule à l'instant, mais Slappy l'empêche de terminer l'histoire en lui cassant les doigts. On croit que l'auteur est prêt à se mettre en danger pour sauver tout le monde. Malgré le piège contre les monstres (l'explosion d'un camion), ils se régénèrent. Slappy a retrouvé les héros qui tentent toujours de terminer l'écriture de l'histoire, il apparait tout autour d'eux dans une salle au miroir. Le livre est terminé, mais cela ne semble pas avoir fonctionné.

Visuel effrayant. Un livre s'ouvre par magie, ses lettres s'en détachent, l'encre crée un énorme singe blanc à grosses dents, ceux qui sont dans la pièce sont terrifiés. Un mignon petit caniche a son visage qui devient monstrueux (yeux rouge, dents de vampire). Un loup-garou plutôt réaliste. Des zombies.

Crainte pesante. Slappy est une marionnette, il est flippant même si ce n'est qu'un mannequin, il a une agressivité contenue, il est très menaçant, l'auteur a peur de lui, c'est le méchant qui gère tous les autres monstres.

Environnement stressant. Beaucoup de scènes de nuit. Entrer par effraction chez le voisin, passer par le sombre sous-sol, il y a des pièges à ours sur tout le sol. Tenter de retrouver le monstre dans une villa vide, on voit les traces de griffe contre le mur. La rue principale est détruite, toutes les personnes sont gelées.

Peur en sursaut. Quand la tante crie en arrivant dans la cuisine. Se cogner à un oiseau empaillé qui semble sortir d'un coucou. Champ réapparait quand on ne s'y attend pas. Bière qui roule seule contre les deux garçons. La transformation soudaine du caniche en monstre.

Moquerie. Champ est un "ami" montré plutôt stupide au début du film, il a été utilisé par Zach qui l'a fait venir en lui faisant croire qu'il y avait des filles. On se moque du vrai nom de Champ (Champion), quand il se montre surtout trouillard. On se moque de la police, les représentants de la loi qui sont mobilisés semblent être des débutants et ne sont pas très utiles. On se moque de la tante, elle est enfantine, naïve, un peu hors réalité.

Tristesse. Hannah accepte de disparaitre avec les autres créations, c'est elle-même qui ouvre le livre. On va penser que la demoiselle disparait vraiment.

Histoire non terminée. À la fin, on réalise qu'un monstre n'a pas été embarqué par le livre, le garçon invisible utilise la machine à écrire magique pour avoir sa revanche.

VOCABULAIRE
Classique. C'est beaucoup la musique qui génère des effets de stress.

Commentaires. Un film pensé pour créer des tensions, on joue avec différentes peurs (le gros monstre style Yeti, la marionnette flippante, les nombreux nains de jardin agressifs, le loup-garou, les Zombies) (et ils font tous bien réalistes). Sinon les adultes ne sont pas vraiment mis en valeur dans ce film, il vaut mieux compter sur les jeunes adultes pour sauver les situations. Vos enfants aiment les livres "Chair de poule", c'est bien, mais quand cela apparaît en vrai, c'est vraiment tendu, ce n'est pas vraiment pour des enfants.

Thèmes. Peur. Zombie. Courage. Solitude. Livre. Imagination. Magie. Monstre. Persévérance. Intérêt à l'autre sexe. Sacrifice de soi. Frisson. Déménagement.