Your Name est un film de 2016, dans une animation bien soignée, avec de beaux décors. Un montage complexe qui risque de perdre les plus jeunes. On suit dans un premier temps un garçon et une fille, deux histoires en parallèle. Ellipse, flash-back, qui complexifie ce que l’on nous montre. Un générique qu’il faut revoir à la fin du film si vous voulez y comprendre quelque chose.

MESSAGES

Amour impossible

Avec deux héros qui vont se découvrir sans jamais pouvoir être ensemble. Amour. La naissance du sentiment amoureux. Un lien fort entre deux jeunes, une véritable romance entre deux jeunes très différents. La découverte du corps de l’autre. Un premier rendez-vous amoureux (on voit le garçon être bien gêné). Importance de dire, ou d’écrire « Je n’aime » à l’autre.

Perte

Souffrir de la disparition de l’autre. La pire des souffrances c’est de ne pas se rappeler de l’autre.

Relationnel

Importance du lien. Importance d’aller rencontrer l’autre.

Temporalité

On joue avec le temps et la distance. La notion de temporalité apparaitra plus tard dans le film, on nous fait comprendre que le temps peut se distordre. La temporalité, c’est aussi la mémoire, avec l’importance de garder le souvenir de ce que l’on a vécu (certainement ce qui fait pleurer les héros lorsque le matin ils ne se souviennent pas de leur vie dans le corps de l’autre). On nous renvoie dans notre passé, la comète se serait déjà écrasée dans le village, les ancêtres ont déjà vécu la transmigration des âmes.

Genre

Les héros vont vivre des moments dans des corps d’autre sexe. On voit bien que la féminité dans un garçon peut plaire (c’est comme cela qu’il pourra avoir son premier rendez-vous amoureux) et que l’homme dans la fille peut être nécessaire (être performant au basket ou s’affirmer devant son père).

Your Name

Your Name

Sexualité

On voit bien que le garçon apprécie avoir accès à des seins de demoiselle (la fille est toute gênée de se retrouver dans un corps d’homme et d’avoir quelque chose de plutôt proéminent entre les jambes). Pervers. On va rire du plaisir plutôt pulsionnel de Taki à se masser les seins lorsqu’il est dans le corps de Mitsuha.

Rêve

On va vivre différents moments que l’on ne saisit pas vraiment comme étant un rêve ou de la réalité.

Coopération

Les deux héros doivent commencer à faire en sorte de bien fonctionner ensemble.

Politique

En arrière-fond, le père de l’héroïne fait campagne pour être élu. Ce n’est pas évident pour un enfant de vivre cela. On parle de corruption, de subvention.

École

Monde scolaire où on voit les héros fonctionner avec leurs camarades de classe

Industrialisation

On nous montre bien la différence entre la ville et la campagne. Mitsuha vit dans un environnement très naturel, pleine de traditions, dans une relation proche de sa grand-mère. Elle aspire à avoir accès à la consommation. Taki est à Tokyo, dans un rythme qui ne lui laisse peu de répit, entouré de béton.

Nature

Une magnifique région du Japon, avec de la nature.

Relation au père

Ce n’est pas évident la relation aux parents. Les pères ont plutôt l’air obtu. Orphelin. On apprendra un moment dans le film que Mitsuha a perdu sa mère.

Religion

On nous parle du Musubi, un concept dans le shinto. Pas évident à saisir, une histoire de temps, de noeud. Avec une famille de prêtresse bien investie dans les cérémonies dans le village. Imposition familiale. On voit bien que la demoiselle est prise dans une dynamique familiale qui la dirige (le père lui est parti de cette famille religieuse). Les deux héros vont vouloir partir ailleurs.

Tradition

On nous montre un festival traditionnel, des rites, une famille de prêtresses. Ce n’est pas évident de perpétuer une tradition.

Astronomie

On nous parle d’une comète qui va être bien visible depuis la terre.

Nouvelles technologies

On voit bien l’utilisation des téléphones portables.

Contemplation

Sans véritablement avoir un rythme lent, les scènes (surtout à la campagne), nous renvoient la tranquillité de cet environnement.

Se décentrer

Quel meilleur moyen d’avoir accès à l’autre qu’en se retrouvant dans un autre corps.

Mort

Avec la destruction d’un village et la mort de l’héroïne, le besoin de Taki de la sauver, on nous montre bien l’insupportable présence de la mort.

Persévérance

Il ne faut jamais laisser tomber. Continuer, pour aider à sauver les autres ou pour trouver son bonheur personnel.

Science-fiction

Avec une forme de voyage dans le temps et de la transmigration des âmes.

Your Name

Your Name

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Mitsuha en Taki se retrouve face à un client qui ne veut pas payer son repas, on sent une agressivité en lui, on voit qu’il cache un cutter, on ne sait pas ce qu’il va en faire. Taki saisit que la ville de Mitsuha a été rasée, qu’elle est morte avec 500 habitants, car a été percutée par une comète.
Dans une grotte sanctuaire, Taki va glisser, on le voit tomber en ralenti, on craint qu’il se fasse mal. Mishuha court pour éviter l’explosion, elle tombe, inconsciente sur le bitume, on craint qu’elle ne survive pas.

Malaise

On ne comprend pas tout de suite le scénario, on reçoit petit à petit des indices qui nous mènent à la 30e minute ou si on n’a pas compris, tout nous est raconté. On ne comprend pas vraiment pourquoi les héros ont des larmes. Mitsuha s’est coupé les cheveux, ce serait une forme de séparation, on ne comprend pas ce qu’elle a vécu. Taki se rend compte qu’il ne fait plus les échanges de corps avec Mitsuha, on ne comprend pas vraiment pourquoi. La mémoire de Taki commence à lui faire oublier Mitsuha, les textos qu’il avait reçus ont disparu. Il a la confirmation dans un livre que Mitsuha est morte. Taki va partir seul, il se retrouve sous la pluie. Étrange moment où Taki a une vision du monde cosmique de la comète, une vision du passé de Mitsuha. On suit la maladie de la mère de Mitsuha qui finit par mourir (la plus petite des filles croit qu’elle est en voyage), le père qui laisse sa fille à la grand-mère. Le père politicien ne veut pas croire sa fille qui tente de sauver son village et la traite de folle. Mitsuha a été voir Taki, mais le garçon ne réagit pas, semble l’ignorer, elle n’a pas réalisé qu’il ne la connaissait pas encore, on comprend que cela blesse la demoiselle, c’est pour cela qu’elle se coupe les cheveux. On ne sait pas si ce qu’ils ont mis en place peut sauver Mitsuha, ils tentent d’écrire leur nom sur leur main pour se rappeler, mais Mitsuha disparaît avant de le faire. On craint qu’il n’ait pas pu dire son amour. Moments difficiles où on voit qu’ils ne se souviennent plus de leur nom. La mairie dit qu’il ne faut rester sur place, ne pas évacuer, on craint que leurs efforts pour sauver la population n’ait servi à rien. On espère une fin heureuse jusqu’à la fin, on nous laisse entrevoir qu’il y a peut-être une chance que Mitsuha soit vivante. Les héros semblent se croiser à Tokyo, mais comme ils ne se souviennent pas de leur expérience, ils se croisent, hésitent, et continuent leur chemin. Un autre moment nous fait craindre qu’ils passent de nouveau l’un à côté de l’autre sans se retrouver.

Complexité

On ne comprend pas pourquoi les amis de Mitsuha disent qu’elle semblait possédée, elle trouve un mot sur son cahier, on lui renvoie qu’elle était perdue.

Santé

On voit une demoiselle fumer. Taki va boire du saké.

Tristesse

On craint que les héros ne se trouvent pas au bord du cratère, ils sont au même endroit, mais pas en même temps, on sent que leurs retrouvailles sont éphémères, on craint la mort de Mitsuha.

VOCABULAIRE

Classique.

Trop complexe pour un enfant qui ne serait pas capable de déceler les personnalités qui s’alternent dans un même corps, avec un scénario qui dévoile petit à petit un phénomène étrange (on nous l’explique bien qu’à la 30e minute), et on garde encore plein de petits rebondissements. Si le film ne comporte pas de violence visuelle et qu’un petit pourrait le voir, mieux vaut donc avoir 12 ans pour le comprendre.

Partager cette page :

Lost Password