Vaillant, pigeon de combat! est un film en images de synthèse de 2005. Une introduction où l’on voit un escadron de pigeons se faire décimer par un ennemi inconnu, puis après un générique, une présentation de la situation en noir-blanc, façon vieille actualité. Et l’on découvre le héros.
Des séquences rapides. Alternance entre les moments où on suit Vaillant et ceux avec les méchants faucons dans leur repère.

MESSAGES

Voyage initiatique

Vaillant est un petit pigeon, mal considéré, un peu un looser. S’affirmer. Il en a assez de passer inaperçu, il veut prouver qu’il est courageux (pour grandir, il va passer par l’armée). Force du faible. Même en étant petit, on peut prendre son indépendance et sauver sa patrie (mélange de patriotisme et d’émancipation).

Revalorisation de l’armée

L’armée peut rendre courageux et fort. Combattre.

Esprit d’équipe

Quand on fait partie d’un groupe, on est solidaire. Et même quand on est un groupe de loosers (un court en taille, un clochard, deux sportifs sans cerveaux et un faible de la haute société) on peut réussir sa mission. Appartenance.

Dimension historique

Les pigeons ont vraiment été utilisés en cas de guerre pour porter des messages, ils ont même reçu des décorations et pour les plus jeunes, on découvre que les Allemands c’était les méchants. Deuxième Guerre mondiale.

Végétarien

Un faucon ne mange pas de viande.

Vaillant, pigeon de combat!

Vaillant, pigeon de combat!

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

La scène d’introduction dans la nuit, des pigeons poursuivis puis décimés. Les pigeons doivent souvent éviter de se faire attraper par les faucons, de nombreuses poursuites et tensions. Les différentes scènes qui se passent dans le bunker des faucons allemands. Le méchant est toujours menaçant, on y trouve des pigeons empaillés, restes de squelettes de pigeons dans des cages, une mouche, amie de Bugsy est tuée. Différentes tensions lorsqu’il s’agit de ne pas se faire apercevoir, ou ne pas se faire attraper.

Malversation

Bugsy, un pigeon pouilleux arnaque deux corneilles en faisant un jeu d’argent dans la rue (le bonneteau), il est ensuite poursuivi et s’engage plutôt que de se faire casser la figure.

Tristesse

On imagine que Bugsy va abandonner ses camarades parce qu’il a trop peur.

Banalisation de la violence

Humour limite vulgaire, beaucoup de gags de pet, de commentaires machos à l’encontre des femmes, de personnages qui reçoivent des coups juste pour faire rire.

VOCABULAIRE

Classique.

Il y a une quantité impressionnante de stéréotypes dans ce film : les militaires de grande classe sont supermusclés et friment avec leurs lunettes, les femmes sont surtout intéressées par ce type d’homme, les Français ont des bérets, la femme française est un garçon manqué dur à cuire, le yodel est une musique qui casse les oreilles. Il y en a pour tous les gouts, même l’idée que l’armée rend courageux et fort. Il faut apprécier l’ambiance camps d’entrainement militaire et petite pigeonne infirmière à draguer pour supporter ce film de guerre pour enfant.

Ce que disent les autres. Pour FilmAges, l’âge conseillé est 7 ans. « Les bruitages, les attaques en piqué des faucons et la fuite effrénée des pigeons voyageurs, les zooms violents à maintes reprises, ne conviennent pas à un petit enfant. Par ailleurs, le film caricature un peu grossièrement, et les belligérants, et la résistance française. Le dessin et les décors présentent un intérêt particulier. S’ajoutent à cela des clins d’oeil, qui à la rigidité des moeurs anglaises, qui au régime végétarien d’un faucon, à l’instar de celui du Führer.« 

Partager cette page :

Lost Password