Une pêche fabuleuse

Une pêche fabuleuse

À partir de 5 ans

Une pêche fabuleuse (Out fishing) est un court-métrage de 2017. Le visuel est plutôt surprenant, un mélange de décors avec collage, et des personnages qui jouent avec l’effet de l’animation en papier découpé.

MESSAGES

Imagination

Un petit chat qui pêche seul et qui ne parvient à rien va utiliser tout ce qu’il a sorti de l’eau pour l’aider à avoir une bonne prise.

Ami imaginaire

Quand on est seul, c’est mieux d’avoir un copain pour nous aider. Un être de bric et de broc, créé par le petit chat, va se mettre à exister.

Aider l’autre

Les animaux se mettent ensemble pour sauver l’ami imaginaire qui se noie. Coopération. On réussit mieux les choses à plusieurs que seul.

Industrialisation

Difficile de trouver à manger dans un environnement où on ne trouve que des débris dans l’eau. Le décor nous montre plein de matériel inutilisé à l’abandon. Une musique qui ne fait pas vraiment naturelle, les bruits sont industriels. Les produits de consommation finissent dans la nature, mais ils permettent aussi de ne pas se sentir seul (vu que ce sont eux qui constituent l’ami imaginaire).

Écologie

Critique de la pollution dans l’eau (on y trouve un chapeau troué, un abat-jour, une vieille chaussure). Pas facile d’y trouver de la nourriture quand on veut pêcher un poisson. L’eau est sombre, presque sale ou polluée.

Poétique

Un rythme lent, une musique spécifique, un monde un peu fantastique, un bon mélange qui crée de la poésie.

Une pêche fabuleuse

Une pêche fabuleuse

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Le petit chat craint un crocodile dans l’eau. Le petit chat tombe à l’eau, l’image est saisissante, ses yeux sont tout étonnés, il coule à pic dans l’eau très sombre, ainsi que son bateau, on craint pour sa vie, il y a des bulles qui s’arrêtent d’apparaître à la surface de l’eau (et un crocodile qui regarde cela). L’ami imaginaire n’a pas pu sortir seul de l’eau, il est en train de se noyer.

Malaise

Le début du film nous montre un petit chat entouré d’au dans une soucoupe, il a l’air un peu perdu. L’animal n’arrive pas à pêcher de la nourriture, il est dépité.

VOCABULAIRE

Sans paroles.

Un court-métrage plutôt poétique, un peu étrange (la musique y est pour beaucoup), c’est toujours compliqué de poser un âge pour du poétique, celui-ci comporte une scène un peu stressante, vite désactivée, mais c’est bien d’être présent si vous avez un petit pour en parler. Il y a un message écologique, mais plutôt subtil.

Il fait partie d’une compilation de courts-métrages sortis en 2018 sous le titre Le rat scélérat.

Partager cette page :

Lost Password