Titan A.E. est un film d’animation de 2000. L’introduction montre le héros enfant. On le retrouve nettement plus âgé après le titre. Une tentative de marier les images de synthèse avec de l’animation plus classique. La qualité est inégale.

MESSAGES

Groupe

Il y a des quêtes qui nous dépassent, le groupe est plus important que l’individu.

Implication

L’adolescent aigri trouve la motivation de se battre pour une cause. Intégration. Ne pas se mettre ne marge du système, fonctionner avec les autres.

Foyer

La quête des quelques humains pour retrouver une nouvelle maison, une nouvelle terre.

Jalousie

On nous montre que ceux qui ont le pouvoir veulent le garder et sont prêts à détruire l’autre si cela met en danger leur suprématie.

Force

Il y a au fond de chaque humain de la bonté, de la force et la capacité à s’en sortir et à perpétuer la race.

Espoir

Même si on fait partie d’un monde qui semble perdu, si on y croit, si on y met de l’énergie, du courage, de l’amour, tout est possible.

Intérêt pour l’autre sexe

Histoire d’amour (avec au final la naissance de leur planète).

Arme

La puissance des armes peut devenir trop dangereuse (une arme qui détruit une planète, on n’aime pas ça, surtout si c’est la terre).

Trahison

On ne peut pas toujours faire confiance en ses compagnons.

Sacrifice de soi

Quand on trahit après il y a un risque de culpabilité et la meilleure des réparations, c’est le sacrifice pour sauver les autres.

Tolérance

Ouverture sur l’autre. Les humains sont dénigrés par les extra-terrestres, la « race » des humains est mal considérée (ça devrait nous décentrer un peu). Racisme.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

La destruction de la Terre et de presque tous les humains à la sixième minute du film (et l’ambiance stressante pour tenter d’échapper à la mort ainsi que la mort du papa du petit garçon).

Crainte

De nombreux extra-terrestres peuvent effrayer les plus jeunes, même les gentils ont l’air méchant. L’environnement semble souvent hostile (vaisseau en déperdition, planète hostile). Différentes attaques au rayon laser, entre vaisseaux (avec mort d’homme, d’extra-terrestre). La musique soutient la tension.

Mort

La souffrance bien visible du héros, capturé dans le vaisseau des Drej. Une fausse mort poignante d’un sympathique personnage secondaire. Le second du capitaine se fera briser la nuque plus rapidement.

Tristesse

Le traumatisme du héros, qui a l’impression d’avoir été abandonné par son père. La trahison du mentor de Cale, le capitaine du « Valkyrie », Kordo, puis son sacrifice (le sang en apesanteur est du plus bel effet).

VOCABULAIRE

Typée science-fiction, plutôt complexe.

Un film de science-fiction qui se voudrait plutôt réaliste (on perçoit bien l’effet de l’apesanteur). Le scénario présente quelques incohérences, comme le fait de survivre deux secondes dans l’espace sans scaphandre.

Ce que disent les autres. Pour FilmAges, l’âge conseillé est 10 ans « Des images violentes sur un rythme haletant et une multiplication d’effets flashs, lumières et de sons forts font que ce dessin animé n’est pas destiné aux tout petits, d’autant que le scénario, assez complexe, dépeint un monde sans sentiment et sans espérance. »

Partager cette page :

Lost Password