Thomas et ses amis – La grande course est un film de 2016 en images de synthèse, l’animation est fluide, mais sans beaucoup de structure. Un narrateur va parfois expliquer ce qui se passe. On suit principalement Thomas.

MESSAGES

Travail

Importance du travail bien fait. Avant tout, il y a des trains à faire rouler. Importance d’écouter son chef de gare.

Train

Une revalorisation du monde du rail. Multiculturalité. Avec de nombreuses locomotives différentes qui proviennent maintenant du monde entier (une ouverture sur le monde pour les locomotives). Égalité des sexes. Donc en plus de provenir du monde entier, il y a même des femmes, une grande première pour le monde des locos. La demoiselle ne va pas concourir pour ses belles couleurs, mais dans une épreuve moins stéréotypante.

Quête identitaire

Vouloir être quelque chose d’autre, Thomas souhaiterait changer son aspect, il veut aller plus vite, modifier son aérodynamisme. Apparence. Être content de son apparence, ne pas devoir vouloir changer pour être mieux. Être soi-même avant tout. Estime de soi. Aller de l’avant en étant content. Avoir confiance en soi.

Nationalisme

Faire partie d’une communauté, l’île de Chicalor et vouloir la victoire pour elle. On va faire une compétition contre différentes nationalités.

Réaliser son rêve

On peut tous réussir si on le veut. La volonté c’est cela le secret nous dira-t-on (mais finalement pour réussir son rêve, il faut surtout choisir un rêve qui nous correspond).

Motivation

Positivisme, avec un Thomas toujours en action, qui ose faire les choses.

Comédie musicale

Enfin surtout des chansons, parce que le mouvement des locomotives qui chantent se limite un peu, mais on voit bien les personnages chanter.

Vantardise

On critique celui qui ne pense qu’à se mettre en avant, soit en reniant ce qu’il est, soit en trichant.

Altruisme

Thomas qui au début ne pensait qu’à une victoire, va finalement ne pas gagner pour sauver l’autre. Aider l’autre. Il faut aider celui qui a besoin d’aide, ne pas faire comme si on ne le voyait pas. Aider un plus faible qui se fait embêter par un plus grand.

Compétition

Intéressant de monter qu’une compétition de loco n’est pas pensée qu’autour de la vitesse, il y a plusieurs épreuves différentes. Thomas qui ciblait l’épreuve de la vitesse aurait pu plutôt tenter une autre qui lui correspondait plus. Tricherie. On nous montre une vilaine loco qui veut tricher.

Timidité

Ne pas avoir l’habitude de parler à une demoiselle, se montrer timide. On voit comme un garçon est emprunté à discuter avec une fille. Se poser des questions sur comment réagir. Mais nous sommes loin du véritable intérêt à l’autre sexe.

Jeu

Si les personnages ne jouent pas spécialement, cet animé sur les trains a un peu la même fonction que les LEGO, il pourra motiver vos enfants à construire de jolis parcours et d’y poser des petits trains).

Thomas et ses amis - La grande course

Thomas et ses amis – La grande course

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Thomas est poussé par des wagons et n’arrive pas à s’arrêter, il fonce contre un train. Gordon n’a pas sa soupape de sécurité et risque d’exploser, Thomas doit filer apporter sa soupape à son ami, pour cela il ose sauter par-dessus un pont, mais il atterrit sur la mauvaise voie et risque de foncer contre des trains. Gordon ne veut rien écouter et veut quand même concourir, on le voit surchauffer. Vilain train balèze qui fonce contre un plus petit. Risquer une électrocution lorsqu’un pylône électrique tombe sur la voie.

VOCABULAIRE

Classique. Quelques chansons chantées par les trains.

Une petite histoire qui permet de comprendre que l’on a chacun ses potentiels, qu’il vaut mieux reconnaître ce que l’on est capable de bien faire plutôt que de tenter une voie qui ne nous correspond pas. Bien adapté pour les touts petits, même s’ils ne comprendront pas tout. Quelques petites tensions condensées sur cinq minutes à la fin. Inspirée d’une série bien connue des petits Anglais.

Partager cette page :

Lost Password