The Cove - La Baie de la honte

The Cove – La Baie de la honte

À partir de 12 ans

The Cove – La Baie de la honte est un documentaire de 2010, avec des interviews de personnes, des scènes en caméra cachée ou nocturne. Quelques images d’animaux, mais on va surtout suivre les humains qui veulent mettre fin à un massacre au Japon.

MESSAGES

Critique de l’exploitation des dauphins

Critique des centres de loisirs où on présente ces animaux et où ils souffrent.

On découvre le but d’une vie

Le réalisateur de « Flipper le Dauphin » réalise qu’il a lancé une mode dévastatrice, et il tente de réparer ça en libérant ces animaux en captivité, en expliquant ce qui se passe.

Activisme

On voit ici des gens qui vont sur le terrain pour faire tenter de changer les choses. Comme Greenpeace ou d’autres associations. Combattre. Se sentir responsable et vouloir agir.

Écologie

La viande de dauphin ou de baleine contient du mercure qui est mauvais pour la santé, ce n’est pas bon d’en manger.

Critique du Japon et de sa fierté nationaliste

On découvre un Japon prêt à payer des Africains pour faire passer leur loi. Critique des associations gouvernementales qui ne peuvent rien faire face à des coalitions de tels pays. Critique de la société.

Transgression

On peut faire des choses interdites pour le bien, entrer dans une propriété par effraction si notre cause est noble.

SCÈNES DIFFICILES

Tension

Être dans l’interdit. Une première partie où on ne voit pas vraiment de maltraitance, l’objectif est de se rendre dans une crique interdite, où des Japonais tuent les dauphins.

Scène dure

On voit des scènes où les dauphins se font tuer, l’eau est entièrement rouge de leur sang. Difficilement soutenable. Elle est plutôt courte 3 minutes, mais elle reste bien dans la tête.

Documentaire long

Avec beaucoup de paroles difficiles d’accès pour les plus jeunes

VOCABULAIRE

Les personnes parlent en anglais, il y a des doubleurs par dessus en français.

Un documentaire pour nous sensibiliser, pour tenter de nous rendre actifs, pour qu’on puisse mettre fin à ce massacre. Ce n’est pas un documentaire animalier, c’est une prise de conscience écologique sur la sauvegarde des espèces. Ce n’est pas spécialement pour les enfants, ils risquent de trouver le temps long avec tous ces entretiens, et ils risquent de ne plus vouloir manger de poisson après avoir vu le massacre des dauphins. À vous de voir les valeurs que vous voulez leur amener.

Partager cette page :

Lost Password