StarBeam: Halloween Hero est un court-métrage Netflix en images de synthèse de 2020 qui reprend les personnages de la série StarBeam. Le rendu est plutôt plastique. Beaucoup de personnages qui proviennent de la série et que l’on n’introduit pas vraiment (surtout dans les copains d’école). Il se passe plusieurs choses en même temps.

MESSAGES

Halloween

On nous montre cette fête sous l’optique déguisement et recherche de bonbons (et pour obtenir ces friandises, il faut jouer le jeu et se déguiser). Un des intérêts c’est aussi de pouvoir se coucher après l’heure habituelle. Sucrerie. Les enfants (et même le grand méchant) sont intéressés à obtenir des friandises.

Superhéros

Une petite fille avec des pouvoirs (accompagné de son meilleur copain) lutte contre les méchants (et si elle pensait ne pas devoir se battre durant la soirée d’Halloween, un vilain pirate a des vues sur les bonbons qui sont donnés aux enfants). Identité secrète. La petite fille met son déguisement et personne (à part son meilleur ami) ne sait que c’est elle qui se cache sous cette identité d’héroïne (le meilleur ami est l’assistant et a aussi un nom secret, Boost).

Femme performante

L’héroïne est une petite fille qui a des pouvoirs (elle sait voler, des capacités d’attaque avec des bulles).

Pirate

Le méchant, c’est Barbécaille, qui apprécie les trésors et qui a un bateau volant. Les héros vont devoir se déguiser en pirate pour récupérer ce qu’il a volé.

Vol

On critique le vilain pirate Barbécaille qui veut s’emparer des sucreries (et aussi Kipper qui en aimerait aussi). Puis le pirate veut s’emparer de la couronne du gagnant du concours.

StarBeam: Halloween Hero

StarBeam: Halloween Hero

Hygiène

Barbécaille est un méchant qui sent mauvais et qui a comme arme d’envoyer des chaussettes puantes sur les gens.

Autonomie

Des enfants qui peuvent sortir seuls la nuit. Et qui ensuite ils vont même aller combattre le vilain. Force du faible. Ce sont les enfants qui résolvent la situation.

Revalorisation

Dire à l’autre que l’on a un chouette costume, beaucoup de revalorisations.

Aider les autres

Quand Henry a un problème avec son robot, Zoey parvient à le maitriser. Quand les bonbons se font voler par le pirate, les deux enfants vont à sa recherche pour les récupérer. On va même aider le méchant à la fin.

Animal de compagnie

Ici les animaux qui accompagnent les personnages ne sont pas ceux que l’on a l’habitude de voir. Oiseau. Kipper est une sorte d’animal de compagnie pour l’héroïne. Un animal qui a des comportements humanisés (qui était déguisé en chauve-souris au début du court-métrage, mais qui ne semble pas apprécier). Lézard. Léonard est l’animal qui accompagne le vilain pirate.

Déguisement

Différents déguisements propres à Halloween (et en bonus ceux que les deux amis portent quand ils se transforment en héros) (cela se fait toujours avec de la musique). Concours. On nous montre certains enfants qui paradent pour remporter le prix du plus beau costume (et à la fin c’est l’héroïne qui la reçoit parce qu’elle a sauvé la fête).

Monstre

Frankenstein, squelette, et autre déguisement que les personnages portent.

Robot

Un robot construit par Henry (c’est son déguisement d’Halloween).

StarBeam: Halloween Hero

StarBeam: Halloween Hero

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Henry ne maitrise plus le mecha qu’il a construit, il est envoyé dans tous les coins de la pièce, il crie. La bulle où était enfermé Barbécaille éclate et il risque de s’écraser au sol.

Malaise

Apparition de dos d’un monstre grognant (c’est en fait le grand-père déguisé en Frankenstein). Un vilain pirate vole le plat entier de bonbon qui était destiné aux enfants. La mère d’Henry qui dirige le costume lui fait un peu honte quand elle montre qu’elle l’apprécie beaucoup. Barbécaille s’empare de la couronne. Boost ne parvient pas à aider StarBeam car il est coincé dans son robot. Il ne va pas le maitriser et faire éclater la bulle que son amie avait créée pour contenir les chaussettes puantes, ce qui permet au pirate de voler la couronne et tous les bonbons des enfants. Les enfants doivent passer un test pour être pris dans l’équipe du pirate, ils doivent danser la gigue, ce qu’ils ne savent pas faire dans un premier temps. On craint que le pirate ait reconnu les enfants, c’est tendu. Les héros qui ont récupéré les bonbons se font poursuivre par le pirate, et leur hors-bord n’a plus d’essence et il se rapproche. Le méchant s’enfuit avec le robot déguisement d’Henry.

Moquerie

On nous montre Barbécaille plutôt idiot, il ne sait même pas que les bonbons qu’il a volés se mangent.

VOCABULAIRE

Facile d’accès.

Un court-métrage adapté pour les petits, même si pour les plus jeunes, le rythme est plutôt rapide et qu’il y a deux histoires qui se déroulent en parallèle (la série est presque plutôt pour les 4 ans). L’héroïne a des pouvoirs (et comme c’est pour les petits, elle ne donne pas de coups de poing ou ne tire pas des lasers, mais envoie des bulles) (et les armes du méchant c’est d’envoyer des chaussettes puantes). Le début des  confrontations, tout en découvrant la fête d’Halloween (30 minutes qu’un trois ans va découvrir sans tout saisir, cette production était à la limite du quatre ans, mais pour une soirée de « grand » spécial Halloween, cela ne va pas faire de mal.

Il existe aussi une série (ce film est une sorte d’épisode rallongé).

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password