Spycies est un film en images de synthèse de 2019. L’animation est de qualité, les animaux ont des poils bien représentés. Il peut se passer deux choses en même temps. Le rythme peut être rapide. Retour dans le passé. Ellipse. Petit gag au milieu du générique de fin.

MESSAGES

Agent secret

On nous montre de l’observation de personne, course-poursuite (réussir à récupérer l’objet volé c’est bien, mais il faut faire attention aux dégâts collatéraux). Travail. Quand on a un boulot, on le fait bien. Sacrifice. Aller jusqu’au sacrifice quand cela est nécessaire.

Animaux anthropomorphes

Les personnages ont les traits d’animaux, mais ont le rôle d’humains dans le film (avec de légers stéréotypes quand on choisit un animal plutôt qu’un autre pour incarner le chef, le geek ou un truand, évidemment on a un éléphant, une souri et un tigre). On ne garde pas les justes proportions, ils auront tous environ la même taille, que l’on soit une guêpe, une souris ou un éléphant. On met surtout en avant un chat, une souris, une abeille, un lapin, un ours et un « éléphant ».

Force

Un espion est montré comme performant, il sait bien conduire et a tout pour plaire. Coopération. Pour Vladimir qui a toujours travaillé seul, c’est compliqué d’avoir un équipier (mais il va appendre que c’est bien utile). Difficile de fonctionner avec quelqu’un qui ne nous ressemble pas. Combattre. Face à l’ennemi, il faut agir, ne pas se laisser faire.

Protection des animaux

On nous montre qu’il y a des espèces en danger d’extinction (et qu’il y en a même qui sont déjà éteintes). Écologie. La température qui monte chaque année a causé l’extinction des mammouths qui étaient dans une ile. On nous montre la motivation d’une personne à sauver les animaux qui risquent de disparaître à cause de l’environnement qui change. Climat. Il faut contrôler le climat.

Technologie

On joue la carte d’appareils qui ont des capacités extraordinaires (surtout dans les véhicules). Laboratoire où on fabrique les choses (on parle d’exosquelette). Véhicule. On met en avant des engins volants à moitié, cela donne plutôt envie d’en essayer un.

Spycies

Spycies

Méfiance

Il ne faut pas forcément faire confiance en ce que l’on voit. Les héros qui font confiance en leur chef vont apprendre que c’est lui qui est le méchant de l’histoire.

Vengeance

Il est important de pardonner, car rester en vie avec un sentiment de vengeance ne sert à rien (et risque de nous faire passer du côté obscur).

Vantardise

Vladimir Willis est imbu de lui-même. Il ne fait pas attention aux autres, et va être puni, il est envoyé au placard. Le temps du film, il va comprendre que les autres sont importants, qu’il peut avoir un partenaire.

Romance

Le chat Vladimir tombe amoureux d’une lapine. Elle semble aussi intéressée par lui, elle ne serait pas contre un petit diner à tête-à-tête. La fin du film se termine avec deux love stories (les deux héros ont maintenant chacun une copine). Le grand méchant semble aussi avoir découvert l’amour, et même une hippopotame qui passait par là. Couple. C’est une finalité dans la vie, tout va bien quand on sera en couple.

Apparence

Critique des femmes qui veulent faire de la chirurgie esthétique (ici l’abeille veut modifier ses antennes) (et à voir la tête de ses sœurs, ce n’est certainement pas la seule chose qu’elle a modifiée chez elle). Elle va apprendre qu’il ne faut pas changer, être content de ce que l’on est (même si c’est pour un rôle). Star-système. Hector est fan d’une série et l’actrice va rencontrer les héros. La fin du film met en avant l’actrice, qui va être congratulée, car son film est très bien.

Maladie psychique

Avec une vision rétrograde de l’hôpital psychiatrique, des groupes de personnes dingues qui habitent dans un espace fermé, certains ont des camisoles de force.

Asie

On voit que le film se déroule en Asie, les habitations et coutumes sont typiques.

Geek

Hector est un personnage plutôt solitaire qui mate sa série préférée en mangeant des pizzas (et sinon il joue aux jeux vidéo). Pour embêter un Geek, le pire c’est de spoiler sa série préférée.

Spycies

Spycies

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

La course poursuite se termine dans un restaurant en s’écrasant à l’intérieur. Vladimir et Hector vont attaquer les intrus, mais leur chef leur envoie deux drones qui leur tire dessus, Vladimir en détruit un, Hector saute sur l’autre appareil, c’est périlleux, mais il parvient à le maitriser (mais le méchant leur envoie toute une armée qui vont les poursuivre, on voit Vladimir courir, risquer de tomber de haut). Vladimir voir aux informations qu’un rhinocéros a été attaqué par un robot géant qui l’a congelé, il se retrouve maintenant à l’hôpital (on voit son enfant qui pleure quand il est emmené). Un serpent se fait compresser à l’intérieur d’une machine à café, puis il se transforme en dragon qui crache du feu, Vladimir est poursuivi dans les couloirs, l’infirmière tente anesthésier la bête, mais peine perdue, puis le dragon se transforme en serpent et Vladimir va tomber de haut, elle parvient à le sauver. Vladimir combat le robot avec un ancien side-car qui s’est transformé en engin futuriste volant, échanges de tirs mitraillette, il est finalement atteint par un rayon et finit par s’écraser, et il tente le combat en corps à corps, mais est vite mis ko, Hector va l’aider. L’agence va envoyer ses hommes pour capturer le médecin, on les voit armés et avec combinaisons, ils sont bien nombreux et envahissent l’hôpital. Les héros arrivent au ralenti et tentent d’expliquer la vérité, mais celui qui commande les hommes (un crocodile) ne veut rien entendre, il ordonne l’attaque (il s’ensuit un combat contre plein d’hommes en armures high-tech). On peut penser que Vladimir a le dessus, mais les hommes armés reviennent en masse, il faut l’intervention des « fous » et du personnel de l’hôpital pour qu’ils soient à arme égale. On donne du café au serpent et ils vont avoir un allié de taille, le dragon. Mais le chef arrive avec son armure et congèle des gens, les dragons lutte contre lui, flammes contre gel, mais il se fait avoir. Alors le médecin se met devant lui et accepte sa punition. Le capitaine continue à utiliser son arme, la lapine va se faire geler. Vladimir allait se faire toucher, mais Hector se met devant et finit gelé. L’actrice va aussi se mettre devant, elle a appelé ses sœurs, elles sont des milliers. Il est submergé par le nombre, se fait arracher son armure, il y en a beaucoup qui sont congelées. L’actrice est prise en otage, une arme sur la tempe.

Malaise

Un homme se fait voler sa précieuse mallette par un malfrat, course poursuite pour tenter de le rattraper. Vladimir Willis presse sur un bouton et une sorte de bras se dirige vers lui comme s’il allait lui envoyer un laser. Vladimir se fait engueuler par son boss, car il n’a pas fait attention aux dégâts qu’il causait dans sa mission. Mer déchainée qui entoure une plateforme pétrolière, Vladimir est laissé dessus, il pleut, quand il entre dans la pièce, il découvre plein de détritus, rien n’est propre (Hector avait mal compris l’heure de l’arrivée). Hector veut lui faire un hug, mais il ne réalise pas qu’il est nu. Le temps passe, Vladimir n’a rien à faire, il s’embête. Des hommes masqués, yeux rouges, arrivent depuis un sous-marin vers la plateforme, musique stressante, ils ont le code pour entrer dans une pièce et ce qu’il faut pour ouvrir un coffre. Hector qui mate un film ne réalise pas qu’il y a le voyant d’alerte qui s’est enclenché. Hector et Vladimir parviennent à mettre en joue les voleurs, mais sont finalement attaqués par-derrière et ils les laissent partir avec leur butin. Les héros sont déguisés en ambulanciers, Vladimir se permet d’enclencher la sirène juste pour éviter des embouteillages. Vladimir utilise son collègue, il l’endort, le pose sur un lit d’hôpital pour entrer dans l’hôpital, puis s’en débarrasse sans faire attention, et il va tomber en bas des escaliers. Vladimir craint être découvert dans l’hôpital. Vladimir a un nom de chien comme alibi (Rex), c’est un peu risible. Hector se réveille bizarrement. Le rhinocéros est trop lourd, c’est compliqué à faire avancer le lit d’hôpital, Vladimir fait avancer très vite, mais on craint qu’il fonce contre le mur. Le patient est arrivé vers le médecin, et quand on regarde sa radio on sursaute parce qu’elle est étrange (c’est celle d’une chauve-souris qui était derrière le panneau). On réalise, vu leur carrure, que le médecin et la chauve-souris font partie des méchants qui ont volé le produit (ils n’ont pourtant pas l’air méchant). La petite fille est à côté de son père durant l’opération, on la voit inquiète, ils craignent de le perdre, Vladimir doit aider, on les voit utiliser le défibrillateur qui envoie des décharges au corps, mais en même temps l’électricité s’arrête et on craint que tout soit perdu (Vladimir doit utiliser un poisson électrique pour le sauver). Hector est enfermé dans un hôpital psychiatrique, une ambiance plutôt glauque, il veut sortir de là (et quand il y arrive, Vladimir ne veut pas bosser avec lui). Les agents réalisent que le rhinocéros a disparu de sa chambre. On comprend que l’actrice semble avoir une vie secrète, elle semble être une espionne (mais c’est en fait un rôle qu’elle répète). Elle veut faire chanter les deux espions, veut de l’aide pour son rôle sinon elle va les dénoncer à la presse, elle veut faire partie de l’équipe. Deux chauves-souris sont louches, ils descendent et les héros vont les suivre, mais ils vont disparaître on ne sait où (il y a en fait un étage secret entre deux étages, c’est sombre, à l’abandon avec de la végétation partout). Ils découvrent qu’il y a des expériences étranges que ferait le médecin et qu’il a du matériel high-tech (et ils trouvent les costumes des voleurs) (et ils voient le rhino qui est emmené ailleurs, ils suivent discrètement, mais sont repérés et le robot géant crée un mur de glace qui attaque ceux qui avaient embarqués le rhino). Vladimir a pris des poils au méchant, il veut ainsi prouver que c’est l’ours docteur qui était dans le robot, mais ce n’est pas ce que dit l’analyse de l’ADN. La lapine va chercher l’actrice et voit que Vladimir est dans sa chambre, il croit qu’il est avec elle (elle prétend que c’est sa cousine). Le docteur va procéder à l’opération, l’actrice est maintenue sur la table, c’est un peu inquiétant). Le docteur a des bandages à la main, on pense que c’est lui le méchant. Vendeur d’antiquités qui veulent faire acheter des choses (on nous les montre comme très intéressés par l’argent). Hector allait entendre à qui appartient les poils du méchant, mais sa batterie est trop faible et son téléphone s’arrête. On comprend les motivations du docteur, il a créé une machine pour sauver l’ile des mammouths, sauf que son appareil a des problèmes, une surtension, qui gèle tout, grosse explosion dans le labo (et destruction de l’île des mammouths). Les héros ne comprennent pas vraiment les motivations de l’ours et vont avertir leur chef qu’après avoir tué les derniers mammouths il va s’en prendre à d’autres personnes. Sauf qu’accidentellement, la grenouille ouvre un placard secret du chef et qu’on comprend que ce n’est pas un éléphant, mais un mammouth qui se rase (on voit le costume robot et des poils). Les héros se retrouvent en prison et tentent de comprendre. Dans la prison, il y a la panthère qu’avait fait enfermer Vladimir, il veut lui casser la figure. Vladimir comprend finalement qui est la troisième personne qui accompagnait l’ours, c’est la lapine, elle se moque de lui. On réalise qu’on s’était trompé sur l’ours, ce n’est pas un criminel, il protège les espèces en voie d’extinction. Triste histoire du mammouth qui a été sauvé par son père petit, il l’a fait partir de l’ile avant qu’elle soit gelée, il voit toute sa race disparaitre en une seconde. L’ours dit qu’il est désolé et que ça le torture depuis longtemps. Toutes les personnes gelées sont amenées dans le labo, ils espèrent les sauver. Vladimir tente de sauver son ami, mais rien n’y fait, il reste inerte.

Moquerie

Une dame hippopotame crie de frayeur quand le héros utilise son taxi pour une course-poursuite. Un singe se retrouve les parties posées sur une roue de véhicule en marche, on le voit faire des petits cris de singe. La femelle hippopotame finit sa course poursuite dans un restaurant, elle se retrouve à la table d’un homme et lui fait directement les yeux doux. Le héros a réussi sa mission, mais il a à moitié détruit un restaurant, c’est montré comme comique. Une grenouille a le job de remettre les feuilles sur le bureau du capitaine qui le fait voler quand il s’énerve (c’est montré comme marrant que du matériel lui tombe sur la tête). Femme de ménage poulpe nettoyeuse qui envoie son encre au sol. On se moque d’un patient qui n’arrive pas à déceler les insectes. Un perroquet qui a tendance à tout répéter ce que l’on dit. Une femme donne des baffes à Hector pour l’éveiller. On se moque d’une poule qui prétend être une espionne, on presse sur le logo entonnoir pour montrer qu’elle est folle. On se moque de l’actrice qui pense qu’une bande vidéo VHS est une boite. Vladimir file une petite tarte à l’ordinateur d’Hector, car il n’est pas content de la réponse. Des vendeurs d’antiquités (des cochons), se montrent très intéressés par l’argent. On se moque du loup qui doit hurler quand il voit la lune. On se moque du cerf qui un problème de taille, c’est trop petit pour les filles (il montre que ses bois sont des prothèses et qu’ils sont en fait tout petit).

Tristesse

Hector est le seul qui reste inerte, il ne respire plus, on craint qu’il soit mort, sacrifice (avec petite musique triste et pensée sur tous les bons moments passé ensemble).

VOCABULAIRE

Classique (parfois limite vulgaire, je m’écrase, la ferme, fous le camp).

Un film qui met en scène des animaux agents secrets qui vont devoir se montrer performants, lutter contre un ennemi inconnu (actions, retournement de situation et problèmes climatiques en arrière fond). L’humour se permet des moqueries. Quelques petites tensions. Tout cela fait qu’il vaut mieux avoir 9 ans pour découvrir ce film.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password