Singe mi singe moi est une série de 2008 dans une image de synthèse plutôt moyenne, mais avec l’intérêt de mélanger cela avec des incrustations d’enfants en images réelles. Une petite histoire entrecoupée de mouvements.

MESSAGES

Activité physique

Faire bouger les enfants devant la télévision. On passe par un moment d’échauffement qui est toujours la même chose, puis on demande certains mouvements.

Motricité

Apprentissage de son corps, faire comme l’autre. Regarder comment bouge un animal et tenter de le mimer. Reconnaissance des mouvements. L’enfant va devoir effectuer des figures qu’on lui propose. Danse. Une ouverture sur la danse, une chanson par épisode où les enfants peuvent finalement reprendre les mouvements appris durant les séquences précédentes. Interactivité. Le singe dit au spectateur qu’il le regarde.

Joie de vivre

Le singe est toujours de bonne humeur, dynamique. Les enfants rient, on les voit contents de s’activer.

Découverte d’animaux

On nous montre un animal nouveau par épisode (l’éléphant,le chat, pingouin, lapin). On observe des mouvements qui lui sont propres. On reproduit le son qu’il peut faire.

Multiculturalisme

Les enfants que l’on voit faire des exercices ont des nationalités différentes, ils fonctionnent bien tous ensemble.

SCÈNES DIFFICILES

Aucune tension.

VOCABULAIRE

Classique. Paroles ou musique bien présente en continu, presque trop.

Si vous êtes vraiment désespéré et que votre enfant ne veut plus quitter son poste de télévision, vous pouvez lui proposer cette émission qui est censée le faire bouger de son canapé. Le rythme des différents plans bouge un peu trop vite, et le flux de parole est presque trop en continu, mais c’est quand même fonctionnel, surtout si vous êtes à côté pour motiver.

Partager cette page :

Lost Password