Scary Movie est un film sorti en 2000. On va suivre une bande d’amis qui vont se faire tuer les uns après les autres. Un long flash-back. Il peut se passer plusieurs choses en même temps. Un gag à la fin du générique.

MESSAGES

Parodie de Cinéma

Le principal intérêt du film est de parodier des scènes reconnaissables par les amateurs du genre (Scream, Sixième Sens, Le Projet Blair Witch, Chucky, Matrix, Shining, Titanic, Dawson, Forrest Gump, Vendredi 13… Quatrième mur. Un gag avec l’héroïne qui se prend la caméra sur la tête. Bobby qui dit qu’ils sont dans un film et qui montre l’équipe de tournage autour d’eux.

Sexualité

Il y a la question de coucher ou non avec l’autre, le seul thème presque sérieux du film (l’importance c’est de jouir de chaque moment, alors il faut arrêter de se frustrer). On met en avant une sexualité très basée sur le sexe masculin (masturbation, pénétration, sexe oral…). Un peu comme si la sexualité appartenait surtout aux hommes (des commentaires nous renvoient quand même que les filles ne sont pas en rade et qu’elles savent utiliser le crucifix). On voit le tueur qui regarde un magasin porno. On se moque de Bobby qui a un petit sexe (on voit la photo de la chose).

Sexualisation de personnages

La plastique des filles intéresse les personnages. En même temps, on se moque des films qui veulent utiliser cela pour affrioler le spectateur (tout en mettant la jeune femme en sous-vêtement et en lui faisant prendre des positions suggestives).

Homosexualité

L’homosexualité d’un des personnages principaux est mise en avant pour s’en moquer. Il est obsédé par les hommes et les culs (mais il ne reconnait pas les choses).

Apparence

Un monde où l’apparence est importante, ces ados sont beaux, ils doivent être même sexy. Une des filles participe à un concours de reine de beauté, il y a des mecs musclés. Celui qui n’est pas beau est très laid, handicapé.

Couple

Les jeunes sont en couple, on entend souvent parler d’histoires relationnelles et on comprend bien que certains n’hésitent pas à tromper leurs partenaires (c’est des gags récurrents). Adultère.

Scary Movie

Scary Movie

Mort

On va découvrir différentes façons de mourir, que cela soit tué, accidenté ou même suicidé. La mort existe, mais elle n’est pas ici vraiment réelle, c’est surtout sous forme de gag (d’ailleurs quand Buffy a la tête coupée on continue à l’entendre parler). Finalement la mort n’existe pas vraiment.

Importance de la vie

On critique une bande d’ados qui ont tué un homme (sans faire exprès). Puis on va suivre un tueur qui veut venger cette mort en les tuant les uns après les autres. Ce n’est pas bien de tuer (mais en même temps on banalise la violence, car tout cela est pensé pour faire rire).

Mauvaises influences

Intéressant de voir comment on peut se faire prendre par une décision de groupe (on voit les pressions d’un des membres qui n’hésite pas à frapper pour qu’on suive son avis). Et finalement même le spectateur va être pris dans cette mouvance à rire de choses qui ne sont à priori pas du tout drôles.

Amitié

On nous montre un groupe d’ami qui se font des sourires de façade, mais tout est faux dans leurs relations, les personnes sont très égoïstes.

Abus

On nous montre des scènes de personnes qui ne veulent pas une pratique et qui se retrouvent contrant (comme une fille qui va se retrouver avec le sexe de son copain dans la bouche). Mais c’est montré pour faire rire.

Presse

On nous montre une journaliste prête à tout pour obtenir de l’information (même coucher avec un garçon handicapé).

Scary Movie

Scary Movie

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Une fille va se faire harceler par téléphone, puis le tueur va entrer chez elle et la poursuivre et lui donner un coup de couteau (mais c’est son père qui va l’achever en la renversant en voiture). Risque d’accident en voiture (ils vont réaliser qu’elle a heurté quelqu’un qui semble mort sur la chaussée). Buffy voit qu’il y a le tueur derrière Bobby, elle crie à l’aide, mais comme elle est sur scène pour y faire un mélodrame tout le monde croit qu’elle joue la comédie. Le tueur est chez Cindy, il se cache et se recache, puis la poursuit, elle jette des choses pour l’empêcher de la rattraper, y compris une grand-mère (qui finira par se prendre un piano dessus). Brenda se fait tuer par les spectateurs d’un cinéma, y compris des religieux de différentes religions, elle agonise sur la scène dans les applaudissent des autres. Ray se fait transpercer la boite crânienne par un pénis. Le tueur apparait et donne un coup de couteau à Bobby, puis va suivre Cindy, et Shorty arrive et Bobby aussi et Cindy lui donne l’arme et Bobby tire sur Shorty., et Ray n’est pas mort, il s’est allié à Bobby. Bobby veut faire croire à une blessure et demande à Ray de lui faire un coup sur le côté, mais Ray lui en donne plein, il a du sang dans la bouche. Puis le véritable meurtrier apparait et tue Ray d’un coup de crochet dans le dos. Puis il poursuit Cindy et on assiste à un combat à la Matrix.

Malaise

Drew donne des coups (elle ne réalise pas qu’elle frappe des enfants déguisés pour Halloween). Le copain de Cindy veut lui mettre la main dans la culotte, il la retire rapidement, car il a eu une décharge électrique (une sorte de ceinture de chasteté moderne qu’a offerte le père de Cindy à sa fille). En compensation, elle va se déboutonner sa chemise et lui montrer ce qu’il y a dessous (et c’est très beurk et poilu). Une fille parle de bonté et se moque d’un clochard, et quand sa copine lui donne à manger, celui-ci voulait de l’argent et lui renvoie sa nourriture à la tête. Deux couples d’amoureux s’embrassent derrière une voiture, on comprend que le garçon va mettre sa main dans les fesses du garçon de l’autre couple. Cindy se retrouve avec le sexe de son copain dans la bouche, parce que Greg qui est assommé par des branches d’arbre la maintient pliée en deux, car il lui marche dessus. Les jeunes discutent et ne réalisent pas que l’homme qu’ils pensaient mort se relève et dit qu’il n’a rien (sauf qu’ils l’assomment sans faire exprès et qu’ils vont finir par le noyer dans le lac). Bobby étrangle Cindy pour qu’elle comprenne que c’est important qu’ils gardent le secret sur ce qu’ils ont fait. Une enseignante parle avec son bébé dans les bras, on comprend que c’est un de ses élèves qui est le père (et elle fait des avances à d’autres camarades). On se moque du jeune aide-policier handicapé qui a fait caca dans ses culottes. Le groupe se moque de la photo du sexe de Bobby qui est tout petit. Comme Cindy veut parler des menaces à la police, Bobby commence à lui donner des coups violents pour lui expliquer que ce n’est pas bien. Buffy n’en a plus rien à faire de son copain qui vient d’être assassiné, elle ne pense qu’à remporter son prix de Miss Beauté. Bobby arrive juste après l’attaque du tueur, il a son arme dans la main, et Cindy le dénonce à la police, elle pense que c’est lui qui était sous le masque. Le policier montre des photos de lui en petite tenue à Cindy. Un policier fait sentir ses doigts à Doofy (il dit avoir s’être occupé de putes), Doofy fait sentir les siens au policier, il dit les avoir mis dans son cul. On comprend que Doofy tringle l’aspirateur. Doofy est au courant pour le meurtre dont est responsable le groupe d’ado. Gag autour d’une fusillade au cinéma durant le film Scream. Bobby a dû aller en prison en étant innocent, on voit un homme balaise s’approcher de lui comme s’ils avaient fait des choses quand ils étaient enfermés. L’enseignante de gym est très masculine, elle propose aux filles qui se changent de venir lui parler si elles le veulent, et Cindy la voit reniflant un string quand elle arrive dans son bureau, puis elle voit des couilles dépasser quand elle écarte ses jambes. Buffy est dans les vestiaires, le meurtrier est derrière elle, et elle ne croit pas qu’il va lui arriver quelque chose, elle rit, même quand elle se fait poignarder, puis se marre sur la situation où elle va se faire ressortir l’os de la jambe et ramper, et continue à discuter avec lui même quand elle aura sa tête tranchée. Un homme veut se suicider en se jetant du haut de l’école, et il va le faire vraiment (en croyant que Cindy le motivait à le faire quand en fait elle parlait à ses amis). Rey veut que sa copine s’habille en footballeur américain, et veut ensuite la retourner pour lui faire l’amour (avec la carrure et le casque, il peut s’imaginer que c’est un homme). Les journalistes se font poursuivre par le tueur, on parodie Blair Witch avec la journaliste qui pleure avec de la moque qui sort du nez avant qu’elle se fasse tuer. Brenda réagit beaucoup à un film qu’elle regarde au cinéma, elle embête beaucoup les autres spectateurs. Un sexe sort d’un trou dans les wc, Ray regarde dans le trou, on craint un problème. Une fille a peur dans la maison, elle entend des bruits, et va se retrouver finalement devant le tueur, elle va vouloir s’enfuir par un petit trou, elle qui est obèse, c’est pathétique et elle va mourir écrasée par la porte du garage. Bobby et Cindy s’embrassent, on voit leur langue faire un nœud. Le tueur arrive pendant que des jeunes se font un bang (mais il va fumer avec eux). Bobby aurait envie qu’elle embrasse plus bas, il va la pousser vers son sexe, on entend qu’elle croque dedans (puis il s’occupe d’elle, et quand il enlève son slip, il y a plein de chauves-souris qui sortent, puis plein de poils qu’il doit enlever au taille-haie). Le meurtrier est complètement défoncé, il s’amuse à faire des appels anonymes avec les autres jeunes qui ont aussi fumé. Cindy fait violemment l’amour à Bobby, et le garçon va jouir tellement violemment qu’on la voit être expulsée nue à cause de son jet de sperme violent (on le voit ensuite tout squelettique vidé). En rappant, le tueur a donné des coups avec ses armes et tous les jeunes autour de lui sont morts. Bobby et Ray ne sont pas les véritables meurtriers, ils l’imitent. Ils ont capturé le père (et on comprend que Ray lui a fait subir des choses sexuelles). Le père craint avoir des problèmes avec la police à cause de la drogue. Le meurtrier était le jeune handicapé (ou pas) qui n’en était pas un et qui s’enfuit avec la journaliste. Cindy qui crie non sur la route se fait renverser soudainement par une voiture.

Sexualité

Une sexualité adulte bien présente (désolé, j’ai la flemme d’écrire les 120 lignes nécessaires à tout décrire) (et ils apparaissent déjà pas mal dans les « malaises« .

Moquerie

On va se moquer de différents personnages. Le beau black sportif qui est en fait homosexuel (de nombreux gag là autour). On utilise le pet pour faire rire (surtout quand c’est une fille qui pète). Le beau blond sportif qui est nul en classe (il est stupide, son seul moyen de se faire comprendre c’est en se montrant violent).

Banalisation de la violence

Un film où les gens souffrent, cognent, meurent pour que l’on rie. Abus et autre maltraitance sont des gags.

Santé

Drogue. Un père est bien dans le business de la drogue, il donne à sa fille de la drogue. Un des personnages principaux fume souvent du cannabis. Fumer. On voit des personnages fumer des cigarettes (un policier, Bobby). Alcool. Dans une fête chez Cindy, on motive des personnes à boire, tout le monde semble alcoolisé.

VOCABULAIRE

Souvent vulgaire (tu la fermes, salopard, touche-moi la queue, va te faire foutre, ne dégueule pas, petits cons, sale fils de pute…).

Un humour qui tourne autour du sexe et du dénigrement de l’autre (avec une certaine critique des procédés cinématographique qui utilisent cela). Pour les adolescents et adultes amateurs de films d’horreurs qui veulent rire gras. La sexualité est bien présente, mais plutôt centrée sur le sexe du garçon. Beaucoup d’humour, mais pour ceux qui ont déjà bénéficié des films d’horreurs, qui rient de l’homosexualité et des têtes coupées. Donc au moins 16 ans.

Ce que disent les autres : pour Filmages, en Suisse l’âge légal était de 16 ans « Film d’un goût douteux qui étale les comportements humains et sexuels les plus primaires. Certaines scènes sont à la limite de la pornographie (sexe en érection, fellation, …) , d’autres tournent en dérision des handicapés mentaux. L’exemplarité pourrait être négative pour des adolescents prenant certaines images au premier degré. « 

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password