Sahara est un film de 2017 en images de synthèse (si l’animation est bien fluide, les décors ne sont pas des plus détaillés et les humains sont moins travaillés que les serpents). Effet de rêve. Ellipse. Effets de ralenti. On va suivre deux histoires en parallèle, celle d’Eva capturée et celle d’Ajar qui tente de la délivrer.

MESSAGES

Amitié

On voit le lien fort entre Ajar et Pitt, ils comptent l’un sur l’autre. Deux bons copains qui fonctionnent ensemble surtout parce qu’ils se sentent nuls et qu’ils ont besoin l’un de l’autre. Vantardise. Avec le frère qui fait son malin durant tout le film, on réalise à la fin qu’il n’a jamais eu vraiment d’amis et que ses vannes sont certainement une sorte de protection.

Aider l’autre

Mettre son énergie pour aider l’autre, partir au secours de la demoiselle en détresse ou du meilleur copain.

Intérêt pour l’autre sexe

Ajar est intéressé par une demoiselle. Drague. On voit un mari serpent tenter de draguer Eva. La difficulté d’oser son amour. Couple. Nos deux héros célibataires finissent en couple (c’est ce qui peut arriver de mieux à un célibataire).

Coup de foudre

Ajar va tomber amoureux et se démener pour une demoiselle qu’il a juste fréquentée quelques minutes. Amour impossible. Cela aurait pu faire une histoire à la Roméo et Juliette, car les protagonistes proviennent de mondes différents, mais l’intrigue va vite voir ailleurs.

Persévérance

On voit un héros qui a de la suite dans les idées et qui ose affronter des dangers pour aller jusqu’au bout de son objectif.

Adolescence

Ou plutôt préadolescence, avec deux héros qui doivent faire face aux plus grands qui les embêtent. Ne plus vouloir rester petit, grandir. Gary, le frère d’Eva est vraiment imbu de soi-même. ON nous montre une famille de scorpions avec une ado qui se plaint.

Tolérance

Ne pas rejeter ceux qui sont différents. Amitié entre un serpent et un scorpion. Racisme. Les serpents qui ont une certaine couleur peuvent profiter de l’oasis, les autres doivent se coltiner le désert. Critique des à priori, des croyances que l’on peut avoir sur les autres.

Différence de classe

Tout le monde à droit au bonheur. Ajar et Pitt auraient envie (enfin surtout Ajar) de bénéficier d’une vie de riche (la critique de la différence entre la banlieue défavorisée et une belle oasis verdoyante) (mais à la fin c’est surtout le bonheur dans le couple qui rend heureux). Avec les stéréotypes qui vont avec (la dure loi de la rue où on se fait embêter ou les effets de la richesse dans une famille).

Toxicomanie

On parle de pollen, avec Gary qui est un peu accro (sa façon de sniffer avec ses narines nous fait imaginer qu’il parle de drogue). On voit que de se soucier des autres, cela permet de vaincre son addiction.

Vol

Les deux héros tentent de voler une pastèque au début du film. Racket. Ajar se fait voler le butin qu’il venait de voler.

Imposition familiale

Un exemple de père qui veut surprotéger sa fille, qui a déjà pensé sa vie et voit bien à qui la marier.

Sahara

Sahara

Danse

On voit une troupe qui parle comme c’est exigeant le travail. On voit la jalousie dans le groupe avec la nouvelle qui se débrouille bien. Les dragues à l’intérieur. Une forme d’autarcie lorsque l’on se donne corps et âme à un métier.

Religion

Avec les vers luisants qui sont « lumière« , et qui veulent offrir la solution au problème (leur solution s’oriente surtout à travers les constellations) (on les voit avoir peur de la véritable lumière du ciel). Une forme de parodie critique, car finalement ces êtres vont vouloir manger leurs visiteurs.

Homosexualité

Sans que cela soit vraiment explicite, on nous présente un personnage qui pourrait être homosexuel (mais que l’on ne montre pas vraiment dans un rôle sympathique, en tout cas au début). Le fils d’un gros bourgeois porte une perruque, renvoie à Ajar ‘ »il n’est pas vraiment son style« , « ce petit coquin de Robin« .

Looser

Se sentir rabaissé par les autres.

Apparence

Des commentaires sur le poids, en disant ce qu’il faut faire pour moins manger (le conseil provient de demoiselles serpent quasiment anorexique).

Aventure

Oser aller plus loin, découvrir ce qu’il y a ailleurs.

Serpent

Un film qui met en scène ces animaux, on parle un peu de leur mue, mais pas certain que les enfants comprendront l’histoire de cette peau qui s’enlève et dire que Ajar n’en a jamais eu ne semble pas vraiment réaliste (oui la première mue doit se passer deux jours après la naissance et il y doit y en avoir quatre le premier mois). Intéressant de rendre sympathique le serpent (on leur fait de gentils yeux).

Sahara

Sahara

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Un oiseau s’empare d’une demoiselle serpent, on ne sait pas vraiment ce qui va lui arriver, on peut craindre un problème. Les deux serpents tombent de haut et finissent dans un torrent, Ajar ne sait pas nager et risque de se noyer. Eva est capturée par un humain subitement, il l’embarque dans un panier et Ajar qui tente de la sauver est capturé par un oiseau. Pitt tombe d’un oiseau en vol, on l’entend hurler. Tout le monde se retrouve au fond d’un fossé, ils doivent passer par un trou sombre pour s’en sortir. Eva est découverte durant son évasion, les chameaux l’empêchent de partir, elle risque qu’on lui marche dessus, elle finit par recevoir un coup de sabot et l’humain la voit, se dirige vers elle, il va la prendre avec sa comparse et ils risquent de se retrouver avec les serpents qui finiront en sac à main. Descendre une rivière souterraine dans un bidon à toute vitesse. Oscar a un grand couteau, Rita voit cela, on craint pour sa peau. Oscar arrive lorsque les serpents tentent de s’échapper, il n’a pas peur de leur venin, leur crie dessus, poursuit Ajar qui s’est emparé de sa flute, il n’abandonne pas, la tempête arrive et Ajar est emporté dans les airs, Oscar est toujours derrière lui, il se dirige vers lui comme une araignée, longue poursuite avec musique stressante. Ajar finit par tomber d’un bâtiment, se peau se faisant arracher par Oscar (on le trouve dessous un amas de bois, Eva le croit mort). Oscar réapparait devant eux menaçant.

Malaise

Le début du spectacle des serpents est impressionnant, surtout parce que l’homme qui le présente a une voix caverneuse et à cause de la musique (il fait nuit) (puis des sortes d’images étranges, entre la fécondation d’un ovule, cauchemar de se faire digérer, le serpent originel, une sorte d’emprise qui ne lui fait plus rien contrôler). Eva qui voulait s’enfuir se retrouve hypnotisée par la musique et doit prendre son rythme. On saisit petit à petit que les petits vers luisants sont intéressés à manger les héros, ils sont nombreux et leur gentille apparence est trompeuse, ils se vont coller par des fils gluants et semblent en mauvaise posture. Les serpents se retrouvent séparés de Pitt. Eva se fait cajoler et Ajar croit qu’elle en apprécie un autre.

Maltraitance

Une sorte d’oiseau qui représente la loi ordonne à ses sbires de tuer Ajar car il ne faut pas que s’ébruite l’idée que l’on peut vouloir transgresser les choses. Le dresseur de serpent va créer un combat entre les deux femelles, les deux ne vont pas pouvoir survivre (cela fait plutôt Battle de danse).

Police critiquée

Ceux qui représentent la loi sont à la solde d’une classe dominante, ils se montrent durs et violents.

Moquerie

Gary est le roi des vannes, il se moque souvent des autres et est plutôt puéril. Le poisson des sables est montré comme un bizarre, il fait plutôt bipolaire avec sa personnalité changeante. Scatologie. « Vous voulez en voir plus, c’est peut-être votre truc à tous les deux » juste après avoir vu un touriste uriner.

VOCABULAIRE

Gary qui sort du « Allo » et autres modifications du français pour que cela fasse jeune. Une belle brochette d’acteur connu pour les voix, mais cela n’améliore pas forcément le film.

Un coup de foudre qui motive à tout, une femme en détresse et l’idée que l’on n’est pas obligé de rester dans sa banlieue. Effet de rot ou de pipi de touriste pour faire rire. Avec des personnages plutôt stéréotypés (la famille de bourge qui ne laisse pas expérimenter la fille et qui a un fils imbuvable, la loi à la solde des riches, les artistes avec star qui risque de se faire dépasser par la nouvelle arrivée). Quelques références pour les plus grands (chanson de Claude François, Batman et Robin, la planète des singes, le seigneur des Anneaux ou Harry Potter. C’est surtout des allusions vocales).

Partager cette page :

Lost Password