Ranma 1/2 - Cauchemar l'encens du profond sommeil

Ranma 1/2 – Cauchemar l’encens du profond sommeil

À partir de 11 ans

Ranma 1/2 – Cauchemar l’encens du profond sommeil est un OAV de 2008. Après une introduction tout en conflits, le véritable film avec les héros de Takahashi Rumiko, commence. Nombreux moments de rêves qui complexifient le récit.

MESSAGES

Obsédé sexuel

Certains personnages peuvent avoir tendance à trop apprécier les jeunes filles. Le vieux Happôsai vole des sous-vêtements féminins. Beaucoup de personnages tournent autour d’Adeline, veulent lui donner un baiser. Moment de rêve où des personnages sont entourés de jolies filles.

Aider l’autre

Souci du bien-être de l’autre, nécessité de l’aider (et ne pas aider pour obtenir une compensation).

Amour

Relation entre garçon et fille, dans des intrigues amoureuses. Le baiser, et la question des pensées impures qui prennent le dessus quand on pense à la fille. Timidité. L’incapacité d’oser avouer son amour et préférer se chamailler.

Temporalité

Différentes époques. Les différents rêves d’Adeline sont des parodies, qui jouent même avec le rendu de l’animation et les époques d’où elles sont tirées.

Filles victimes

Même si elles peuvent frapper fort, les filles sont souvent les victimes.

Art du combat

Avec la notion de potentiel caché, de la force. Combattre.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Nombreux combats, avec des personnages qui reçoivent des coups et se font envoyer au loin (la réponse aux problèmes c’est le coup de poing).

Étrangeté

Beaucoup de conflits entre les personnages, que l’on ne saisit que si on connaît la série.

Seins nus

Si la scène n’est pas censurée (ce qui est assez courant dans cette série), on voit les seins de Ranma quand il se transforme en fille).

Visuel étrange

Des personnages style zombie, avec de la fumée qui sorte de la bouche et les yeux jaunes. Dans les rêves d’Adeline, l’ambiance y est parfois sombre.

Les adultes ne sont pas un bon exemple

Exemple d’un professeur enfantin. Du vieux pervers. Des parents qui ne pensent qu’à eux.

VOCABULAIRE

Le langage est actuel.

Pour fêter le 50e anniversaire du Weekly shonen Sunday, on fera aussi apparaître les héros de Lamu ou de Inu Yasha au tout début de l’épisode. On donne peu d’informations sur les personnages, qui pour cet épisode spécial sont vraiment nombreux, il vaut mieux déjà connaître la série.

Partager cette page :

Lost Password