Série en en tablette graphique de 2015 qui a un rendu très dessin, peinture. Un narrateur peut expliquer des choses, il semble parfois parler aux héros, il est un peu comme une voix raisonnable. On suit principalement Oona, une petite macareux atlantique, il n’y a pas trop de personnages différents dans un épisode. Les épisodes peuvent se voir indépendamment les uns des autres.

MESSAGES

Aider l’autre

De bons exemples de fonctionnement, les animaux s’entraident ou sont attentifs à l’autre (même quand c’est un prédateur).

Éducatif

À travers ces animaux, on nous montre comment avoir de bonnes relations et faire attention à ce que l’on nous transmet. Début de l’autonomie et appropriation des règles de société.

Découverte de l’environnement

On présente bien les différences d’endroit (il y a voler dans le ciel, nager dans l’eau ou être au sol). Nature.

Multiculturalité

On voit des enfants bien s’amuser et ils sont d’espèces bien différentes. Tolérance. On s’ouvre à l’autre.

Famille

On nous montre de jolies interactions dans une famille, même si les parents ne sont pas toujours présents dans l’épisode. On peut voir le père s’amuser avec ses enfants. Fratrie. Pas forcément facile de déceler cela au premier regard, mais Baba est le petit frère de la jeune Oona. On la voit attentive à son petit frère, bien s’en occuper, lui apprendre des choses. Bébé. On voit bien la différence entre les deux petits enfant, Baba a vraiment des attitudes de tout petit qui ne parle pas encore.

Autonomie

On voit bien les enfants libres de s’expérimenter. C’est la grande soeur qui s’occupe de son petit frère, les parents sont confiants et les laissent partir (il peut y avoir des épisodes où on voit qu’un tout petit a besoin d’être protégé, surveillé).

Jeu

Voir comment s’amuser dans la nature (dans la fratrie, avec ses amis). Glissade dans le sable, cache-cache, faire la course.

Animaux

On suit principalement Oona, un macareux atlantique (mais on nous montrera d’autres animaux, comme la musaraigne pygmée, le lapin, le phoque, le hibou, le renard, le crabe). On n’a pas besoin de s’approprier des animaux, ils sont mieux dans leur milieu naturel. Une voix off donne des informations sur l’environnement de ces animaux (les hippocampes, les hiboux, …). La recherche de nourriture fait partie de leur vie. Animaux anthropomorphes. Une série d’animaux qui parlent, mais qui fonctionnent dans leur environnement. Tous les animaux ont leur nom. On peut avoir l’impression qu’ils fonctionnent bien ensemble.

Océan

On nous montre aussi ce qui peut se passer dans l’océan.

Femme performante

Oona est celle qui agit dans cet animé, un bon exemple à suivre.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Les goélands sont ceux qui peuvent attaquer Baba ou des crabes sans carapaces, on nous les montre l’oeil méchant. Les arbres du jardin qui grandissent trop vite, il y a une musique un peu tendue. Beaucoup de vent, le bateau doit être allègé, risque de percuter des rochers, un trésor en entier doit être jeté dans l’eau. Une musaraigne s’approche un peu près d’un renard, il se fait poursuivre, on craint pour sa vie.

Malaise

Satine est un peu triste d’avoir laissé partir ses amis hippocampes. Oona craint un problème quand Baba tombe parce qu’il n’arrive pas bien à voler. Oona qui se dirige dans une grotte, on ne sait pas ce que sont les créatures au fond.

Étrangeté

On peut se demander qui est cette voix d’adulte, une voix off qui ne semble pas être présente dans l’animé et qui fait pourtant des commentaires.

VOCABULAIRE

Classique.

Une série toute mignonne, avec de gentils personnages, les tout petits pourront la regarder sans problèmes, même s’il y a de petites tensions. Découverte d’un environnement sur une île et surtout un travail sur le relationnel et les règles de société (mais il faudra savoir transposer, tout le monde n’est pas un macareux).

Partager cette page :

Lost Password