Poucelina est un film d’animation de 1993. L’histoire est introduite comme en tournant les pages d’un livre d’images. Un moineau narrateur présent l’histoire d’amour de Poucelina. Flash-back. Il peut se passer plusieurs choses en même temps. Les dessins ne sont pas tous de la même qualité, le visage de Poucelina n’est pas toujours des plus réussi.

MESSAGES

Amour

Un film qui revalorise l’amour véritable (même si c’est en fait un coup de foudre). Découverte de la sensualité pour une jeune fille, qui va se trouver confrontée à divers soupirants. Elle va choisir le plus beau, le prince, celui qui lui ressemble le plus. Séduction. Plaire à l’autre, se cacher pour être découvert, séduire avec son véhicule. Être prêt à s’embrasser après trois minutes de rencontre. Danger des flatteries.

Famille

On nous montre l’importance d’avoir un parent aimant. Vouloir des enfants. La mère souhaite des enfants. Danger de la domestication. On renvoie plutôt en chanson qu’il y a le risque de se retrouver femme au foyer lorsque l’on se marie (et fini les rêves). Solitude. Celui qui a personne recherche une femme pour créer un couple.

Être soi-même

Il ne faut pas suivre l’avis des autres, mais laisser parler son coeur, s’écouter. Ne pas craindre les critiques des autres, s’apprécier. Estime de soi. Croire en sa beauté.

Différence

Avoir besoin de ressembler aux autres, souffrir de ne pas avoir de semblables.

Apparence

Si les héros sont des beaux (et les prétendants des vilains), Poucelina est presque rondelette, surtout au visage.

Courage

Un prince qui n’hésite pas à partir au secours de son aimée. La force d’un jeune homme c’est la protection de la femme plutôt que la responsabilité (le travail ce n’est pas pour tout de suite). Aider l’autre. Différentes personnes viennent en aide à la jolie Poucelina.

Exploitation

Si on a un potentiel où que l’on est jolie, il y a le risque d’être utilisée par les autres.

Star-système

On nous présente l’intérêt à être connu et revalorisé lorsque l’on fait du spectacle. Être indépendant, gagner de l’argent. Poucelina n’accepte pas de ne plus être soi-même, d’être déguisée et certains publics vont la huer.

Naïveté

La demoiselle fait face au monde en étant plutôt naïve. Elle ne voit pas qu’on s’intéresse à elle pour sa beauté.

Conte

La base provient d’un conte, mais c’est vite transformé en une petite histoire d’amour.

Argent

L’argent ne fait pas le bonheur. On critique l’idée de faire un mariage d’argent.

Les saisons

Nous découvrons l’arrivée de l’automne, la dureté de l’hiver et l’arrivée du printemps.

Foyer

Importance d’être chez soi. Risque de se perdre si on part trop loin, vouloir rentrer.

Méchant étranger

Certains méchants ont clairement un accent étranger (on se demande si ce sont des Hispaniques ou Russes).

Animaux

On voit beaucoup d’animaux (de l’ours au lapin en passant par l’oiseau et des insectes). Tout cela dans une apparence anthropomorphique.

Comédie musicale

Vraiment beaucoup de chansons.

Poucelina

Poucelina

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Le lit en petite noix est fermé pendant la nuit, kidnapping durant son sommeil. Poucelina est embarquée dans des rapides, elle crie, risque de tomber dans une chute. Jacquimo est poussée dans des ronces, il se retrouve avec une aile transpercée par une épine. Le prince pris dans une tempête de neige avec glace et flocon, il finit dans de l’eau gelée, il sera découvert par un méchant qui le maintient dans un bloc de glace. Combat final, avec épée et feu (et mort du méchant crapaud). Mort. La fausse mort du moineau Jacquimo, les deux fausses morts du prince (que l’on croit gélé ou que l’on croit mort au fond du précipice). La taupe a des insectes épinglés sur ses murs.

Malaise

Poucelina se retrouve seul sur un nénuphar. La demoiselle doit faire face à un dragueur, il veut faire des bisous, il veut obtenir des choses en échange de son aide. L’hiver approche et risque d’empêcher le prince d’aller au secours de son aimée, il est en retard. Tristesse de Poucelina quand elle apprend que son prince est mort. Perte de confiance, elle ne croit plus à rien, accepte de se marier à la taupe, le mariage va avoir lieu, Poucelina va dire oui.

Méchants personnages

Les soupirants ne sont pas vraiment sympathiques, le crapaud baveux, le scarabée meneur de revues, la taupe riche et aveugle. La musaraigne et la maman crapaud sont deux personnages féminins aux intentions malveillantes envers Poucelina.

Tristesse

On voit la mère pleurer à la disparition de sa fille. Poucelina a froid et pleure, elle abandonne et va dormir protégée par une vieille chaussette en pensant à son foyer perdu. Quand Poucelina va se marier avec un autre.

VOCABULAIRE

Langage actuel, complexe (expressions). Certains moments limites vulgaires (très bien roulée, dégage, barre-toi). Beaucoup de chansons.

De nombreux passages peuvent provoquer un malaise chez les plus jeunes, mais le rythme et l’apparence des personnages facilite la vision. Un dessin animé de Don Bluth aux nombreuses symboliques sous-jacentes. L’héroïne est très naïve, presque nunuche, et le coup de foudre en trois minutes qui motiverait des bisous et un mariage peut faire trembler tout bon père qui se respecte.

Partager cette page :

Lost Password