Peter et Elliott le dragon est un film en images de synthèse de 2016. Qualité bluffante. Il peut se passer plusieurs choses en même temps. Rythme qui se permet d’être plutôt lent.

MESSAGES

Nature

On nous montre de belles forêts, grandes étendues sauvages. Animaux. Lapin, ours et autres animaux que l’on peut découvrir (bon, en vrai ce sera surtout le dragon que l’on va voir).

Animaux merveilleux

Il peut y avoir du magique et merveilleux dans la nature. Cela doit être préservé.

Respect de l’autre

Il y a ceux qui s’émerveillent devant les belles choses en liberté et ceux qui veulent les posséder. S’approprier le vivant. Une critique de ceux qui peuvent imaginer que des animaux sont des choses et qu’ils peuvent être possédés.

Importance de l’existence

Après avoir vu un dragon, un homme va voir la vie différemment, et mettre de l’importance dans les choses. Ouvrir les yeux. Voir au-delà du bout de son nez. Ne pas se fier à ce que l’on voit, cela peut cacher d’autres choses, plus magiques.

Famille

On voit les enjeux qui peuvent se vivre dans une famille (si le plus souvent la famille c’est bien, elle peut aussi être problématique). Famille recomposée. Une femme vit avec un homme et sa fille, elle va vouloir fonder une famille avec eux. Amour parental. L’enfant doit pouvoir être entouré de personnes aimantes. Rien ne vaut l’importance du lien avec des adultes aimants. Fratrie. Ce n’est pas toujours facile avec son frère, on n’est pas toujours sur la même longueur d’onde, mais l’affection et le lien qui unit des personnes d’une même famille sont importants et indestructibles.

Écologie

On critique ceux qui détruisent la forêt, on voit une route progresser et arriver proche de la tanière du dragon (certaines entreprises, certaines personnes dans les entreprises peuvent se moquer de la loi et faire ce qu’elles veulent, il ne faut pas accepter cela) (les scieries c’est bien, mais il ne faut pas exagérer avec la coupe d’arbre, on voit que ce sont des intérêts économiques qui motivent cela). Protection de la forêt. On nous montre une garde forestière qui veut s’occuper de la forêt, qui l’apprécie.

Confiance

Il faut croire en l’autre, même s’il dit des choses qui peuvent être impossibles.

Protection

Elliott accompagne Peter et fait en sorte qu’il soit bien, il prend soin de lui, remonte son estime de soi. Autonomie. Même si on découvre un Peter bien autonome, il réalise lui même qu’il a encore besoin d’attention, qu’il faut des parents pour s’occuper de lui (pas seulement un pote dragon).

Amitié

Vivre des aventures avec son meilleur ami, lien fort qui peut unir deux êtres (mais le plus important c’est la famille, alors il faut quand même rester chez un papa et une maman). Animal de compagnie. Le meilleur ami peut être un animal (ici un dragon) (il joue un peu la fonction de l’ami imaginaire).

Deuil

On peut passer un deuil si on est bien entouré par une personne aimante.

Chacun chez soi

On peut être ouvert au monde de l’autre, mais un petit garçon ne peut pas rester vivre dans la forêt et un dragon ne peut pas rester chez les humains. Nous devons être là où sommes destinés à être, avec les nôtres. Garder contact. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas se revoir.

Don de soi

Elliott laisse Peter avec les humains pour qu’il soit heureux avec eux (deux fois dans le film).

Femme revalorisée

Grace est une femme qui sait ce qu’elle veut, et en plus elle se donne les moyens d’évoluer, elle va finir par croire au dragon.

Liberté

Importance que l’enfant puisse être libre. On nous montre le plaisir des grands espaces. La garde forestière aime bien cette liberté aussi. Joie de vivre. Les personnages heureux semblent être libres.

Jeu

Passer du bon temps à l’extérieur dans la forêt, jouer dans l’eau, monter aux arbres.

Histoire racontée

Un homme raconte des histoires aux enfants, on voit qu’ils vont le voir juste pour l’entendre. Transmission.

Peter et Elliott le dragon

Peter et Elliott le dragon

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Elliott vient de vivre l’accident de voiture, il est seul en forêt la nuit, on entend des bruits étranges, grognement, chouette, il fait sombre, on ne voit presque rien, le petit garçon fuit, puis un autre bruit encore plus sourd arrive et quelque chose de gigantesque se dirige vers le petit, des arbres se plient, l’animal immense se rapproche de lui et le petit lui demande s’il va le manger (il semble plutôt inoffensif, mais on ne sait pas trop). Natalie monte trop haut dans un arbre et va tomber, Peter tente de la rattraper, mais elle glisse. Le jeune garçon risque de se faire écraser par des voitures, il ne réalise pas qu’elles sont dangereuse et traverse n’importe comment, il s’accroche à un bus en marche, il se retrouve sur le toit, saute sur une voiture. Les hommes de la scierie trouvent le repère du dragon, on ne le voit pas, mais il est en colère et s’en prend à eux, un homme sort un fusil, ils ont peur, ils fuient en voiture, on entend bien l’animal grogner. Pendant un moment magique où la famille s’émerveille devant le dragon, un homme armé d’un fusil lui envoie un projectile hypodermique, Elliott devient agressif, il rugit, les hommes lui mettent des cordes autour de lui, Peter tente de l’aider, le dragon s’envole, mais il retombe au sol endormi. Elliott fait face à la police et crache du feu, il détruit le pont et met en danger Jack et Grace coincé dans une voiture, ils risquent de mourir, le véhicule ne parvient pas à être arrêté par son frère, Elliott va les aider, mais ils tombent tous en bas du pont qui s’écoule.

Malaise

On voit l’accident de la voiture, mais la musique est douce et tout tourne au ralenti comme par magie, puis on voit la voiture en pleine forêt sur le toit, le petit garçon est plaintif et appelle sa maman. On retrouve plus tard Peter dans la forêt, on réalise qu’il y est resté longtemps seul avec son dragon, sans ses parents qui sont certainement morts dans l’accident. Peter est poursuivi par les humains, lui veut rejoindre son dragon, il se fait finalement prendre en se cognant par terre. Peter s’enfuit de l’hôpital pour rejoindre son dragon. Elliott a été vu par des employés de la scierie, son existence n’est plus secrète. Grace doit apprendre à Peter que ses parents sont bien morts dans l’accident de voiture. Elle doit amener Peter aux services sociaux qui doivent s’occuper de lui, mais elle ne peut pas le couper de sa liberté et le ramène dans la forêt. Les héros tentent de libérer le dragon, mais celui-ci ne peut pas s’envoler, ils sont poursuivis par des véhicules, il y en a un qui se met en travers de la route, le camion leur fonce dedans.

Tristesse

On voit l’accident de la voiture, mais la musique est douce et tout tourne au ralenti comme par magie, puis on voit la voiture en pleine forêt sur le toit, le petit garçon est plaintif et appelle sa maman (on réalise le terrible accident qui vient de se produire). Elliott voit que Peter est heureux dans sa nouvelle famille, lui qui voulait tant le retrouver le laisse avec eux, on voit que ce n’est pas facile pour lui et qu’il est triste. Elliott a été capturé par un homme qui veut devenir célèbre grâce à lui. Les deux amis doivent se séparer, Peter repartira avec les humains.

VOCABULAIRE

Classique.

Une belle histoire d’amitié et de famille, avec quelques passages bien stressants, mieux vaut avoir au moins huit ans, certains moments jouent bien avec les peurs, et ce n’est pas l’idée du film qu’il ressorte allergique à la forêt. Les acteurs sont convaincants et l’animation du dragon est plutôt magique. Un film qui ne joue pas la carte du rythme effréné, on peut d’autant plus bien ressentir les émotions. Le film est inspiré du Classique de Disney homonyme, Peter et Elliott le dragon, de 1977 (mais dans cette nouvelle version c’est bien plus réaliste et le dragon ne parle pas) (le genre de film qui risque de faire croire à vos enfants que les dragons peuvent exister).

Partager cette page :

Lost Password