Persepolis est un film d’animation de 2007. Images simples, stylisées avec le souci de ressembler au trait de la dessinatrice de bande dessinée autobiographique de Marjane Satrapi. Flash-back à Téhéran, 1978, images en noir blanc. Puis une ellipse nous amène en 1982, puis en 1992.

MESSAGES

Les âges de la vie

Vie d’enfant, avec moments de jeux (on peut aussi jouer à la torture ou à crever des yeux). Vivre sa préadolescence, écouter de la musique, critiquer sa condition. Devenir jeune adulte et découvrir les hommes et les déceptions. Mariage et divorce. La mort d’une personne âgée, la grand-mère.

Femme forte

On nous montre l’importance d’oser se confronter à des situations difficiles. Condition de la femme. Port du voile. Critique du machisme.

Culture arabe

Contexte politique Iranien et son histoire. Politique.

Totalitarisme

Renversement d’une dictature, on voit comment retournent leurs vestes, puis comment la religion prend le pouvoir. On nous montre comme cela peut devenir encore pire après, avec des personnes qui craignent pour leur vie.

Nationalisme

Critique de la propagande. On la voir faire dire des mensonges à l’école.

Mauvaise attitude de se plaindre

On se moque gentiment d’alternatifs punks qui se croient différents, qui ne pensent qu’à se plaindre et critiquer.

Religion

On parle du communisme, de Dieu. Critique du fanatisme, de l’utilisation de la religion.

Paupérisation

L’héroïne se retrouve dans la rue, à fouiller les poubelles pour manger. Malade. Soucis financiers.

Quête identitaire

Être déraciné. Problématique d’une personne qui ne sait pas d’où elle vient. Difficulté de quitter sa famille. Se retrouver sans repère.

Maladie mentale

Critique du traitement médicamenteux de la dépression. On voit Marjane se sentir mal. Importance du mental, de s’en sortir, pouvoir se relever (sous l’air de l’œil du tigre).

Persepolis

Persepolis

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Scène obscure en ombre chinoise, on voit des chars, des manifestants. On se fait tirer dessus, le sang coule, on soulève son cadavre. – On parle de torture, d’hommes assassinés. Moment d’attaque aérienne, les familles se terrent à la cave. Extrait d’un film avec un Godzilla tueur.

De nombreux morts

Personnages proches de l’héroïne, comme son oncle, des amis de la famille.

Tristesse

On voit la déchéance de l’héroïne, la descente aux enfers de Marjane qui devient SDF.

Agressivité

Agression verbale contre la mère.

VOCABULAIRE

Langage actuel. Il peut y avoir de nombreux mots vulgaires (ta gueule connard, salopard, merde, fils de pute).

Un film grave qui se permet plein de sympathiques moments d’humour. Plutôt pensé pour les adultes.

Ce que disent les autres. Pour FilmAges, l’âge suggéré est 14 ans « Film d’animation, tiré de la bande dessinée éponyme, poétique et féminin malgré le thème dramatique. Il relate l’histoire de Marjane Satrapi, prise dans les événements politiques qui ont marqué l’Iran. Jeune fille choyée par sa famille, mais bousculée par la violence de la révolution et des répressions (tortures, assassinats, pendaison, …), l’héroïne connaît l’exil, la solitude pour finalement trouver refuge en France et pouvoir nous parler de l’Iran avec recul. Nous suivons aussi la métamorphose de l’enfant en jeune femme avec les tourments et les questions de chaque être humain. L’alcool et la cigarette sont montrés comme des espaces de liberté et pourraient y être assimilés par les plus jeunes. De par le thème, ce film s’adresse aux adolescents et aux adultes.« 

Partager cette page :

Lost Password