Papyrus est une série d’animation de 1998. Qualité d’animation moyenne. Le premier épisode pose l’introduction. Les épisodes suivants vont faire apparaître de nouveaux personnages, qui deviendront récurrents, mais ils sont pensés le plus souvent pour se voir indépendamment les uns des autres. Il peut y avoir des rêves éveillés, des retours en arrière.

MESSAGES

Force du faible

Avec un Papyrus qui va sauver la princesse, qui met son courage et son intelligence au service de son roi, de son pays. On nous montre un jeune, bien plus performant que les adultes. Courage. Vaincre sa peur et recevoir le glaive d’Horus, toujours à la mesure de son courage (importance d’avoir un coeur droit).

Quête identitaire

Papyrus est destiné à de grandes choses. Héros d’une prophétie qui va permettre de sauver le dieu Horus. Jeune homme qui est à la recherche de son passé. Le dernier épisode de la série va un peu répondre et résoudre les choses, mais pas entièrement (en tout cas pas clairement).

Jalousie

Deux jeunes filles côtoient Papyrus, la princesse d’Égypte et celle des voleurs, on peut sentir de la jalousie. Intérêt à l’autre sexe. Le jeune pêcheur intégré dans l’entourage du pharaon pourra avoir des vues sur sa fille (mais pour le baiser, il faudra s’intéresser aux bandes dessinées).

Égypte ancienne

On découvre différents dieux (guerre entre Seth et Horus), et un monde de magie très présente. Religion. Critique des actes sacrilèges. Il existe des choses à ne pas profaner. Respect du sacré.

Appât du pouvoir

Avec des personnes qui tentent de remplacer pharaon, veulent imposer leur force, marier de force la princesse, s’emparer du trône. Critique des vils prétendants ou des méchants prêtres qui veulent le pouvoir.

Handicap

Ouverture sur l’autre. Le handicap est présent, physique ou mental, il met en scène des personnes intégrées que l’on ne rejette pas quand on fait partie des bons. Différence.

Adulte mentor

Le grand prêtre Raouser accompagne souvent les jeunes dans leurs péripéties, il est sage et on peut compter sur lui.

SCÈNES DIFFICILES

Différentes mises en danger

De nombreux méchants, qui veulent tuer pharaon, s’en prennent à la jolie princesse. Menace sur un mendiant handicapé. Se faire attaquer par des pillards, princesse en otage. Papyrus risque de rester aveugle à vie. Des Ramsès géants en statue risquent d’écraser le héros. Attaque de groupe de hyènes. Risque de noyade. Risque d’être sacrifié. D’une manière générale, les épisodes regorgent de difficultés à surmonter.

Malaise

Puissances divines maléfiques: Seth, le dieu de la destruction est véritablement actif. Malédiction d’un prêtre malfaisant projeté dans une faille. Magie, avec sortilèges, statue qui s’enflamme et disparaît. Des personnages à l’allure sectaire font des incantations. Des gentils peuvent se faire envoûter. Tremblement de terre, effets de lumière. Peuple fantomatique, emprisonné dans un sortilège. Musique tendue.

Ambiance parfois sombre

Dans l’obscurité, avec des bruits tendus. Effets de brouillard dans marécage. Grotte avec lave. Effets d’éclairs. Endroits lugubres dans des souterrains ou temples. Soleil caché et une obscurité rougeoyante.

Visuels effrayants

Monstres (ombre qui se transforme en géant de pierre armé d’un glaive qui s’en prend à Papyrus. Démon de Seth fantomatique rougeoyant. Démon serpent de pierre géant. Eaux déchaînées, avec monstre serpent marin à grosses dents. Punition divine qui frappe Papyrus et le change en monstre).

Tristesse

Papyrus est parfois utilisé pour faire le mal, il peut aussi être accusé à tort. Pharaon le condamne à la plus lourde des sentences, doit être exécuté. Il peut être poursuivi par des gardes. On pourra le croire mort.

VOCABULAIRE

Classique

Inspiré de la bande dessinée, mais avec un personnage dans autre caractère design. Des scénarios plutôt complexes, avec des intrigues qui mettent à mal les héros, mais qui révèlent leur courage.

Partager cette page :

Lost Password