Paddy, la petite souris (Gordon & Paddy) est un film d’animation de 2017. Le rythme est tranquille. On va suivre principalement Paddy la souris, mais le début du film pourrait nous laisser penser qu’on suit une famille d’écureuil. Il y a un flash-back.

MESSAGES

Tolérance

On nous montre des animaux vivants tranquillement ensemble dans la forêt. Quand on est un renard et que l’on n’est pas vraiment apprécié dans la forêt, n’importe quelle malversation lui peut être attribuée, une sorte de délit de faciès.  Respect de l’autre. Il ne faut pas rester avec nos préjugés. Nous pouvons être parfois bons, parfois mauvais, il ne faut pas trop juger les autres avant d’être confronté à leurs actions.

Intégration

Pour bien fonctionner dans une société, il faut y travailler. Importance de trouver des personnes qui sont prêtes à donner leur chance à ceux qui n’ont rien.

Travail

C’est intéressant de trouver un boulot là où on a des potentiels. Le travail nous permet d’avoir un but dans l’existence, d’avoir une utilité dans le système. On nous montre le processus pour faire bien son travail. (Faire son apprentissage. Traiter une seule chose à la fois). Responsabilité. Ce n’est pas facile d’assurer. Difficulté de la première enquête, avec les personnes qui ne nous font pas vraiment confiance et de fausses conclusions. Courage. Quand on a une responsabilité, mieux vaut être courageux.

Éducatif

On nous montre de bons comportements à avoir en société (ne pas accuser l’autre inutilement, ne pas voler, ne pas être trop centré sur ses possessions, accueillir l’autre).

Loi

Importance de bien fonctionner en société (on a le droit d’être gentil et on n’a pas le droit d’être méchant) (cela semble facile, mais c’est parfois subtil). Police. Revalorisation de la loi, avec une grenouille sur qui on peut compter quand on a un problème.

Vol

Critique de ceux qui s’emparent du bien d’autrui. On nous montre les stupides écureuils qui ont fait le coup. Réparation. Pour se faire pardonner, on doit donner un coup de main. Résoudre le problème. On voit la souris tenter de comprendre ce qui s’est passé.

Retraite

Un vieux policier va trouver un nouvel assistant pour lui transmettre ce qu’il sait, le métier. On voit la souris recevoir l’apprentissage de Gordon la grenouille.

Paddy, la petite souris

Danger

ll peut exister des dangers dans la forêt, les parents sont au courant et préviennent leurs enfants. Rumeur. Une rumeur peut causer des frayeurs. Même si la renarde n’est plus apparue depuis longtemps, tout le monde se cache car ils craignent d’avoir affaire à la renarde. Peur. La crainte est bien présente dans ce film. Le danger est souvent imaginé, mais on doit réaliser qu’il peut aussi être réel. Importance de surmonter sa peur, avec une Paddy ou deux enfants qui vont faire preuve de courage (c’est peut-être de l’inconscience pour les deux enfants). Peur du noir. Paddy a peur du noir, Gordon lui prête une lampe de poche.

Protection parentale

Les parents veulent protéger leurs enfants. Agressivité. On voit des parents se disputer, on comprend qu’ils crient parce qu’ils sont en soucis. Famille. On nous montre quelquefois des scènes de famille (et oui un papa peut faire le repas et questionne les enfants sur comment a été l’école).

Consommation

Les noisettes de l’écureuil Léonard sont un peu ses objets de collection, ses enfants. On le voit trop lié à ces choses, on le perçoit bien centré sur lui-même.

Femme revalorisée

C’est une femme souris qui va prendre le rôle de policière dans la forêt. On nous la montre bien capable.

Pauvreté

Des personnes peuvent avoir de la difficulté à se nourrir. On nous montre une pauvre souris sans domicile et sans travail. On va critiquer le vol de Paddy la souris, mais comme c’était pour manger, on lui pardonne (quand on est affamé on a le droit de manger la noisette de quelqu’un d’autre).

Quête existentielle

On se définit à travers son nom (Paddy va en recevoir un) et ce que l’on fait (Paddy va commencer son apprentissage de policière). Importance d’être intégré dans la société et d’avoir un statut. On assiste à la deuxième naissance de Paddy lorsqu’elle va être accueillie par Gordon.

Saisons

Sans que cela soit vraiment mis en avant, on voit passer quatre saisons dans ce film. Les saisons sont aussi une temporalité qui fait évoluer la petite Souris.

Littérature

Adaptation du livre écrit par Ulf Nillson et illustré par Gitte Spee.

Paddy, la petite souris

Paddy, la petite souris

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

On nous montre souvent des craintes de problèmes, et cela peut faire penser que le monde est dangereux. Flash-back soudain où le policier se rappelle d’un moment angoissant pour lui où il avait rencontré la renarde de nuit. On comprend que deux enfants vont faire un piège devant le terrier de la renarde, ils ne réalisent pas qu’elle s’est réveillée et qu’elle sait ce qu’ils ont fait, moment tendu, car il y a plusieurs yeux qui sortent du terrier, ils appellent au secours. La renarde est derrière les deux petits écureuil, ils reculent et tombent dans leur propre piège. Elle saute dans le trou et grogne, on voit bien les deux enfants qui ont peur, l’animal les prend dans sa gueule. L’image de fin, en caméra subjective, nous montre quelqu’un qui va observer la famille écureuil dans leur terrier, on ne sait pas qui c’est (vu l’ombre qui part dans une scène suivante, c’est surement la renarde. Les craintes du père qui disait qu’elle va devoir aller chasser pour nourrir sa famille sont certainement fondées).

Malaise

Le papa qui explique qu’il peut y avoir des dangers dans la forêt, comme le renard qui est dangereux. Un lapin qui crie qu’il s’est fait cambrioler. Le policier est coincé sous la neige, il demande de l’aide, on le voit avoir bien froid. Tendre un piège au voleur, sortir de nuit pour tenter d’attraper le responsable, on craint la renarde, le policier est ébloui, aveuglé par la lampe. L’écureuil est un peu étrange, il aime ses noisettes comme ses enfants et pleure parce qu’il ne peut pas s’en séparer. Ils doivent mettre l’écureuil en prison pour qu’il ne fasse pas capoter le plan. Les noisettes ont disparu, les policiers sortent de nuit, ils entendent les voleurs parler fort, ils se barricadent derrière le trou de leur arbre. Petite tristesse quand le chef Gordon prend sa retraite et part avec tout son matériel (certainement dû à la musique triste et la pluie). Des parents qui pleurent en disant qu’ils se sont fait voler leur œuf qui était prêt à éclore (ils préféreraient que cela soit l’ancien policier qui traite de l’affaire plutôt que la nouvelle recrue). On voit la famille écureuil avoir bien peur, ils n’osent plus ouvrir la porte. Beaucoup d’enfants ont disparu, tout le monde s’inquiète. Paddy va à la recherche de la renarde. Gordon se fait mal en courant sauver les enfants et Paddy doit aller se confronter à la renarde toute seule.

Étrangeté

Visuellement, on peut parfois penser que ces écureuils sont des lapins.

VOCABULAIRE

Classique.

Une enquête policière qui nous fait accuser le mauvais coupable. Un film sur l’intégration, sur la transmission du savoir et la retraite. Et surtout la tolérance, il ne faut pas accuser n’importe qui. Quelques moments tendus et une intrigue qui met en avant l’idée qu’il y a une vilaine renarde qui peut être méchante, cela peut faire peur aux plus petits, mieux vaut être à côté d’eux.

Partager cette page :

Lost Password