Oscar et le monde des chats est un film en images de synthèse sorti en 2018. Le début du film n’est pas très linéaire, on nous montre Léon enfant, différentes ellipses. On va suivre en parallèle son aventure et celle de son père qui le recherche. Le montage semble parfois rapide, comme s’il avait dû condenser des parties (c’est très elliptique).

MESSAGES

Perte

Un film où la perte de l’autre nous motive à aller le rechercher. Si Léon a abandonné de retrouver son ami au début du film, Oscar ose aller rechercher sa mère qu’il croit dans un pays des chats. Deuil. On comprend que la mère d’Oscar a disparu, on pense qu’elle est morte et que le père n’ose pas lui dire (et lui raconte une histoire de pays merveilleux où elle se trouverait). Il y a un certain mystère autour de cette disparition. Culpabilité. Quand on perd un être cher, on peut se sentir coupable de ne pas avoir pu la protéger. Espoir. Pathétique espérance de l’enfant qui peut croire que sa mère est vivante et qui va continuer de la chercher (ou qui en tout cas prend ce prétexte pour aller découvrir le monde).

Voyage initiatique

Un petit chat va se confronte à la vie, passer des épreuves, être reconnu par son père et la communauté. Autonomie. Oser se confronter à la vie, découvrir le monde. Avec un Oscar qui veut faire autrement que son père et qui ose partir à l’aventure (mais on nous montre que l’on risque des dangers en fonctionnant sans parents. N’empêche que cela renforce, alors il faut tenter, partir de chez soi et suivre son chemin). Foyer. Importance d’avoir une maison. Mais il faut déjà avoir un foyer en son coeur pour être heureux quelque part. Adaptabilité. On revalorise ceux qui peuvent s’adapter aux changements, qui ne sont pas coincés dans leurs habitudes (mais c’est une famille de pauvres oies, qui n’ont rien et qui doivent s’adapter).

Animaux

On nous montre différents animaux. Chat. Les héros sont des chats, on nous en montre de toute sorte et ils font partie des animaux domestiques. Mignon. On joue la carte du mignon petit animal (normal c’est un bébé chat).

Totalitarisme

On ressent une certaine atmosphère malsaine parfois, il y a l’homme qui dirige tout, mais surtout le chef des ratons-laveur qui profite de cela pour exploiter le territoire. Privilège. On nous montre des animaux à la solde des humains, qui n’hésitent pas à montrer leurs dominations aux autres espèces. Ils ont un brassard rouge et nous renvoient une image de collaborateur. Peut-être que pour les Chinois ce sont les gardes rouges. On nous montre comme ils peuvent utiliser des pressions pour obtenir ce qu’ils veulent, en utilisant des histoires de privilège.

Combattre

Ne pas se laisser faire. Face à la méchanceté des hommes qui exploitent, il faut se mettre ensemble et lutter. Résistance.

Entraide

Importance d’aider l’autre, même si on ne le connaît pas. Collaboration. On voit les animaux qui se mettent tous ensemble pour tenter de s’évader.

Traumatisme

En vivant quelque chose de difficile enfant, cela nous touche pour la vie. Léon, lorsqu’il était jeune, avait voulu découvrir le monde, mais il a été confronté à de la violence, cela l’a traumatisé, et depuis il reste dans son appartement. Surprotection. Il tente de faire comprendre à son fils que le monde est dangereux et qu’il faut faire comme lui, rester à la maison.

 

Oscar et le monde des chats

Oscar et le monde des chats

Protection parentale

Un père doit aider son enfant. On le verra prêter main-forte à son fils. Relation au père. Un enfant va découvrir que le père, qu’il considère comme un gros flémard, se démène pour lui. C’est important d’être un héros aux yeux de son fils. Famille monoparentale. Avec un papa qui s’inquiète pour son fils. Léon va oser sortir de chez lui pour aller aider son enfant sorti rechercher sa mère. Surprotection.

Nouvelles technologies

Avec une tablette, on peut apprendre plein de choses, y compris comment s’enfuir de chez soi en créant un engin volant.

Artistique

Le méchant de l’histoire est un artiste. On nous montre que c’est un créatif en mal d’aspiration. On découvre son manager qui pense surtout au profit, aux acheteurs, au business.

Chine

L’histoire se passe en chine, tous les humains sont chinois, tout est écrit en chinois dans la ville. Et si on est un peu attentif, même les animaux ont les yeux bridés. Culture asiatique. Pas certains qu’un enfant perçoive cela, mais on est plongé dans une culture chinoise.

Obésité

Léon est devenu obèse à force de rester à la maison, on voit bien que c’est un oisif. Ceux qui ne font rien deviennent obèses. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, ce père va montrer qu’il est très performant.

Nature

Exemple d’un beau jardin, grande vallée où les hommes n’ont pas bétonné (la nature a repris ses droits on voit des rails abandonnés). On entend critiquer les villes qui s’étendent, il n’y a plus de places pour les animaux. Ce sont de tels lieux qui font envie.

Religion

Léon et son amie arrivent dans un lieu spirituel où un animal lévite, où ils croisent des religieux qui se traitent de « frères » parmi et qui leur propose de devenir des disciples (mais on va réaliser que ce sont des arnaqueurs). La religion c’est du pipo.

La fin justifie les moyens

Lorsque l’on est acculé, notre parole ne vaut pas grand-chose (ici un chat qui fait partie des bons, n’hésite pas à rompre un accord).

Différence de classe

Léon et Oscar sont des chats qui vivent au chaud, dans leur bel appartement de classe moyenne. On nous montre qu’il existe des chats de gouttière (qu’ils font d’ailleurs un peu racaille). Ce sont deux mondes que la maitresse de la maison a eu vite fait de séparer, elle ne gardera pas tous ces chats de gouttière.

Légende

Il faut croire aux légendes, il peut exister des pays magiques. Suffit d’oser avancer.

Chanson

Moment chanté où Léon fait imaginer le pays de chat (un pays super comporte son lot de sucrerie).

Oscar et le monde des chats

Oscar et le monde des chats

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Léon sort de l’appartement pour retrouver son ami chat, il est confronté au monde dur, succession de moments stressant pour lui et il finit dans la neige, en risquant de mourir de froid au pied de scooter. Oscar qui veut sortir de l’appartement passe par l’extérieur et ils sont en haut d’un immeuble, il risque de tomber, c’est vertigineux, est rattrapé de justesse. L’appareil volant d’Oscar est en manque de gaz, il va s’écraser, tomber dans l’eau, et s’il remonte grâce à une dernière bouteille il se retrouve de nouveau en perte d’énergie, va se poser, mais une meute de chiens risque de s’en prendre à Oscar qui continue sa route volante et qui finit par se crasher au sol. Oscar arrive dans un beau jardin, mais musique inquiétante quand il découvre des animaux figés, ils sont en verre, un singe vient lui dire qu’il est en danger, des ratons laveurs veulent le capturer, le singe est capturé par un filet. Succession de poursuites, avec Oscar qui tente d’échapper aux ratons laveurs. Léon doit passer sous une voiture, il est trop gros, il n’arrive plus à avancer tellement il est grand, on craint qu’il se fasse écraser. Léon tombe à l’eau et coule. Risque de se faire écraser. Ils tombent en bas d’un toit. Oscar descend au fond du lac avec un petit bocal relié à une pompe sur la tête, c’est un peu risqué, des hommes découvrent la pompe et on craint qu’ils l’arrêtent, ils remontent l’animal, le bocal se brise, le petit chat risque de se noyer. Après une course poursuite, Léon est emprisonné dans une cage, les ratons-laveurs se dirigent vers lui. Grilles électrifiées que veut passer Léon, il saute, mais est touché et tombe inconscient au sol. Oscar va être moulé, il est maintenu par des sangles, tente de s’échapper, mais il court seulement sur un tapis roulant (ensuite on ne sait pas vraiment ce qui c’est passé, mais on le retrouve dans un sac-poubelle, inerte, prêt à être incinéré, il n’est pas mort, et risque d’être brulé vif. Son père le voit tomber dans l’incinérateur et est en pleur, puis déprimé, mais le petit à réussi à se rattraper, son père ne l’entend pas crier au secours. Les animaux combattent le sculpteur, on peut craindre que les hommes arrivent pour les empêcher de saboter l’usine, Léon n’est pas assez rapide et on peut craindre qu’il soit touché par du verre en fusion, puis tout le monde risque d’être en danger, c’est Léon qui ose agir, mais en risquant de tomber de haut. L’homme empêche les animaux de partir. Les animaux coulent au fond de l’eau avec un bateau en verre, il est emporté par les courants, on ne sait pas ce qui se passe.

Malaise

L’ami chat de Léon se fait expulser de la maison parce qu’il avait voulu aider ses congénères et les avais invité à la maison (ce que n’a pas accepté sa maitresse humaine, elle a éjecté tout le monde y compris l’ami chat). Succession d’images rapides, avec des personnages qui semblent agressifs, ils ont des chalumeaux. Un homme avec un chalumeau s’énerve quand il entend que des personnes critiquent son travail, il voit le collier d’Oscar et on comprend qu’il veut l’obtenir, le petit chat est en danger. Léon et le perroquet veulent récupérer une tablette, ils la volent à une petite fille, un oiseau veut s’en emparer, l’appareil est emporté, récupéré puis revolé plusieurs fois, on va craindre plusieurs fois que cette tablette tombe à l’eau, elle finira par se casser et couler. Un raton laveur risque de découvrir Oscar, il a laissé une empreinte sur un verre et un chat fait tout pour que l’animal ne le voie pas. Les ratons laveurs capturent Oscar et le remettent aux hommes. Oscar est mis dans une cage, c’est sombre, autour de lui, il y a plein d’autres cages, on nous dit que chaque fin de mois un animal est choisi pour être moulé, on comprend qu’il y perd la vie en souffrant. Un homme va venir chercher un animal, effet de tonnerre, tout le monde a peur, l’homme regarde les bêtes, ils craignent d’être choisis, l’ambiance est lugubre et c’est finalement Oscar qui est désigné. Le créatif est frustré, il ne peut plus créer et veut utiliser tous les animaux les uns après les autres. Les animaux tentent de s’évader, mais un gardien arrive, c’est une question de secondes, mais tout tombe à l’eau. Léon, maltraité par ratons-laveurs, qui va être échangé contre son fils.

Peur en sursaut

Le sculpteur apparait pour s’accrocher au collier d’Oscar, il ne veut pas le lâcher, il finit par être emporté par le courant.

Humour caca-pipi

Léon et l’oiseau ont très froid dans une voiture frigorifique, le chat a besoin d’aller aux toilettes, et quand il se lâche, l’oiseau qui ne réalise pas ce qui lui arrive dessus, est toute contente du chaud.

Tristesse

Quand Oscar parle de sa mère qui est « partie ». Le flash back qui nous montre comment la maman, juste après avoir pris soin de son enfant, tombe de la fenêtre, on voit la chute, le miaulement et la maitresse qui fait comprendre à Léon que sa femme est morte. On apprend à Oscar que sa mère est morte, qu’elle n’est pas dans un monde magique de chat.

VOCABULAIRE

Langage classique, les animaux parlent (mais miaulent lorsque ce sont les humains qui les entendent). Parfois une chanson. Une musique souvent bien présente.

Un film qui nous montre des personnages mignons, mais avec beaucoup de tensions, une succession de mises en danger pour un père et son fils. Beaucoup de thèmes, mais qui sont éparpillés dans le film, dans un rythme plutôt trépidant.
Partager cette page :

Lost Password