Olivia est une série de 2009. Personnages en images de synthèse, ce sont des cochons qui peuvent avoir des têtes qui se ressemblent beaucoup, ils se distinguent par les habits. Les séquences peuvent se suivre rapidement. Effets d’ellipses. Une spécialité de cette série, ce sont les moments imaginés d’Olivia, elle se voit déguisée en beaucoup de personnages (pilote de ligne, cosmonaute).

MESSAGES

Vie de famille

Gentilles interactions dans la famille, avec deux parents aimants et trois enfants dont un bébé. Fratrie. Différentes interactions d’Olivia, la grande soeur d’environ 7 ans dans sa fratrie.

Fille dynamique

L’héroïne est une fille revalorisée dans l’animé.

Revalorisation du jeu

Les enfants vont souvent s’amuser, prendre du plaisir à inventer des histoires.

Déguisement

Olivia joue souvent à être d’autres personnages.

Revalorisation de soi

Les moments imaginés permettent à Olivia de prendre une position appréciable, ce n’est plus une faible enfant, mais une personne capable de toutes les réussites.

Bonne humeur

Olivia est sympathique et toujours motivée. Joie de vivre.

Imagination

Mise en évidence de l’imagination des enfants (avec les moments de réalité changés en rêve, tous les jeux qu’ils imaginent)

Amitié

Relation privilégiée avec un petit camarade (un petit cochon noir, ouverture sur l’acceptation de la différence). Différence.

Les épisodes amènent différents thèmes

Avoir un petit frère ça peut être soûlant, pourtant c’est très sympa. Les voyages en voiture.

SCÈNES DIFFICILES

Il n’y en a pas.

VOCABULAIRE

Facile d’accès.

Une série pleine d’humour, qui revalorise la fille sans pour autant dénigrer les garçons. Une petite fille bien dynamique, avec beaucoup d’imagination. Les parents sont aimants, pas vraiment cadrans (en tout cas très gentils, pas de cris ou de fessées). C’est plutôt la maman qui semble éduquer, le papa est plus fonctionnel. Ce ne sont pas vraiment eux qui sont intéressants, mais plus le monde d’Olivia qui ose l’imagination.

Partager cette page :

Lost Password