Okja est un film de 2017, avec incrustation d’un animal en images de synthèse. En dehors de l’introduction qui se montre plutôt dynamique, la première partie est plutôt contemplative, et tranquille. Puis courses poursuite et autres mises en danger vont créer du rythme, voir du stress. Une scène post générique donne un peu d’espoir à la fin du film.

MESSAGES

Consommation

Critique d’une société ou tout se crée pour être consommé. On voit bien la petite fille déjà entrée dans le monde de la consommation, même en étant perdue dans les montagnes, elle aimerait une nouvelle télévision, elle reconnait un écran rétina. Publicité. On nous montre comme on peut faire pour faire apprécier un produit.

Animal de compagnie

On voit le lien qui peut unir un animal et un enfant (même si ici c’est un cochon, on voit bien qu’il y a une compréhension entre les deux). L’animal de compagnie est plutôt ici un être vivant qui a une relation avec nous et qui mérite le respect.

Protection des animaux

On critique l’idée de faire naître les animaux juste pour s’en nourrir. Un Front de libération des animaux choisit la voie d’une forme de terrorisme pour s’emparer du cochon, mais sans violence, en prenant soin de l’autre. On critique les entreprises qui font du mal aux animaux. On se moque un peut quand même de l’extrémisme, un des membres se nourrit tellement pas qu’il en devient très faible, ils se dictent des préceptes où tout le monde est important, mais finalement on doit tricher pour contourner cela). Activisme. Importance de s’investir. Faire partie d’un groupe, une appartenance qui permet de mieux s’activer (et le pire c’est de se faire bannir).

Danger de la science

Critique de la génétique qui créer des animaux pour les utiliser. On critique de l’OGM, les entreprises qui veulent nous en refiler sans nous le dire.

Industrialisation

Évolution de la société à travers notre manière de concevoir la nourriture. On critique les sociétés qui se veulent intègres, design, mais qui sont pourries de l’intérieur et qui remplace la manière naturelle de s’occuper du bétail par de la production génétique. On voit comme on peut tenter, avec de la publicité, à rendre une entreprise sympathique.

Okja

Okja

Aliment

Tenter de trouver la solution du problème de la faim dans le monde. Industrie de l’élevage et critique du discours qui nous montre un animal vivant comme un produit.

Écologie

Critique de l’industrie qui prétend se soucier de l’écologie quand en fait ce n’est qu’une autre manière de faire la promotion de ses produits. L’écologie c’est la nature que l’on découvre au début du film. OGM. Critique de ces organismes génétiquement modifiés que l’on veut faire manger au consommateur.

Compétition

Utiliser un concours pour trouver la personne qui parvient le mieux à faire son travail. On voit qu’il y a aussi une compétition entre les deux soeurs, chef d’entreprise.

Travail

Prétendre une éthique dans le travail. Critique de l’entreprise qui ne prend pas soin de son personnel (pas d’assurance santé, cela doit se mériter).

Culture

On nous montre une petite fille de paysan en Chine, on la voit fonctionner dans ses montagnes.

Don de soi

Le cochon est prêt à se lancer dans le vide pour secourir la jeune fille.

Star-système

On se moque d’un présentateur qui fait le type sympa à la télévision et qui est plutôt agressif et imbu de lui-même en réalité (il adore faire autographe). On se moque de la mode du selfie.

Argent

L’unique façon de sauver le cochon, c’est en utilisant de l’agent. Cupidité. Mija n’est pas intéressée à recevoir un cochon en or, ce n’est pas l’argent qui l’intéresse, mais son ami le cochon.

Persévérance

Oser lutter contre le système, se battre et persévérer même si tout nous fait croire qu’on a aucune chance. Réaliser son rêve.

Perte

Souffrir de la disparition de l’autre. La pire des souffrances c’est de ne pas se rappeler de l’autre.

Orphelin

La petite fille va se débrouiller toute seule, on la voit plutôt autonome (même si au début, on la voit vivre avec son grand-père).

Agressivité

L’équipe des gentils se veut non-violente, mais on découvre le leader qui perd son contrôle et frappe un de ses camarades lorsque celui-ci ne respecte par les règles.

Alcool

On voit le médecin boire de l’alcool, on peut comprendre qu’il fait cela parce qu’il n’est pas heureux de faire du mal aux animaux, que ça lui permet d’oublier ou de ne pas ressentir ce qu’il fait vivre à ces bêtes (il rit en parlant de pièces plus horribles que celle où l’animal vient de se faire violer).

Totalitarisme

En voyant les cochons derrière les grillages, lorsque l’on voit les deux parents faire sortir leur bébé, le laissant partir avec Okja, se sachant condamnés, on a l’impression que l’on nous montre une scène proche d’Auschwitz.

Okja

Okja

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

La jeune fille glisse et se retrouve suspendu à une corde dans le vide, c’est le cochon qui tente de retenir la corde, il n’y parvient pas bien, elle glisse de plus en plus, on craint qu’il va lâcher. Le cochon se laisse tomber dans le vide pour sauver la petite. La petite fille saute sur un camion qui roule, il passe par un pont limite qui risque d’écraser la petite, elle doit sauter en arrière. Un camion avec des hommes masqués qui demandent au camion de s’arrêter, ils font le faire freiner de force, la petite tombe, ils sont dans un tunnel, les hommes masqués s’emparent du cochon. Intervention d’une force de police qui attaque les manifestants, ils se montrent agressifs, clé de bras, coup de matraque, coup de pied violent, se faire frapper à terre. Okja allait s’échapper, mais il se fait tirer en arrière par une patte. On retrouve Mija et le chef du commando qui ont le visage ensanglanté, une opération lieu dans le camion avec des points de suture. Les cochons sont emmenés dans l’usine à coup de décharge électrique, Okja est sur le point d’y rentrer, on la craint perdue, Mija va entrer dans la maison, des portes sont fermées, elle court, tout semble énorme, elle découvre une boucherie, avec morceaux de bêtes mortes au plafond, du sang au sol, carcasse coupée en deux. On voit les animaux se faire tuer, les uns après les autres, c’est le tour d’Okja, on craint pour sa vie, son amie tente de la sauver, mais la directrice ne veut rien entendre.

Malaise

Le grand-père cache à sa petite fille que le cochon va être emmené loin d’elle, il lui fait croire que ses parents lui ont parlé en rêve pour l’éloigner de la maison pendant qu’ils le font partir. Elle ne supporte pas qu’il lui ait fait croire qu’il avait réussi à le racheter et qu’il était à eux, ça fait rire le vieil homme qui ne comprend pas cette amitié. Quand elle arrive chez elle, il est déjà reparti, elle court, mais ne parvient pas à le rattraper. La petite veut fuguer de nuit, elle prend de l’argent et fuit, son grand-père ne peut rien faire. Elle voit son ami depuis le haut d’un immeuble, il se fait attacher, elle l’appelle en vain. Elle va courir après le camion, on craint qu’elle n’arrive pas à l’atteindre. Le cochon et la petite fille cassent beaucoup de choses dans un magasin, on craint les embêtements, le cocon finit épuisé au sol, avec la petite pleine d’ecchymoses, des hommes veulent leur tirer dessus des flèches tranquillisantes. Okja doit être utilisé pour être envoyé dans un labo pour qu’il transmette des images, on prétend que ce n’est pas risqué pour elle, mais on n’y croit pas vraiment. Quand ils demandent à Mija si elle est d’accord, elle dit non, mais le traducteur fait croire qu’elle dit oui. Mija est exploitée par l’entreprise, elle doit faire ce qu’ils demandent, sinon ils menacent de tuer Okja. Fin glauque où on laisse beaucoup d’animaux derrière, se faire tuer.

Apparence effrayante

La directrice a une allure un peu inquiétante, on la sent sévère. Le passage dans le laboratoire qui est bien délabré, sale.

Maltraitance

On découvre un laboratoire où il y a de nombreuses expériences cochon derrière des barreaux, ils sont ratés, sans pattes arrière ou beaucoup de pustules. Okja va vivre des moments terribles, on amène un gros cochon, on parle d’accouplement, mais vu les cris et les réactions dégoutées de ceux qui voient cela sur l’écran, on saisit que c’est franchement un viol. Scène où on veut faire boire de l’alcool à Okja bien diminuée, on la voit ne pas vouloir. On parle de pièce encore plus horrible, le médecin prend une sorte d’appareil à la main, on peut craindre que c’est pour la frapper, mais c’est encore pire, c’est pour lui prélever de la chair pour la gouter, c’est glauque, le passage est plutôt long, on voit les yeux de l’animal bien cerné (il dit que ça va faire mal) (on voit ensuite de petits bouts de saucisse griller). Okja a été droguée, on la voit ne pas faire attention à son amie Mija, lui foncer contre, lui prendre le bras dans sa gueule, l’animal va être frappé par une barre de métal, on voit qu’elle a un oeil complètement éclaté, rouge. On devine les images derrière, où l’animal subit des violences.

Santé

Le médecin est alcoolisé dans son laboratoire, on le voit bien bourré.

Consumérisme

Malgré l’idée de critiquer la consommation, et la publicité qui fait croire à un gentil produit, on nous fait du placement de produit avec de l’Apple à fond.

Fin difficile

Si à la fin le cochon héros est sauvé, on nous montre bien que tous les autres vont mourir (et les cochons ont une conscience, on voit deux parents envoyer leur bébé ver Okja pour qu’il soit sauvé.

VOCABULAIRE

Classique. Moments vulgaires (quels petits cons, je t’emmerde, tu vas pas crever, ).

Attention, le début du film n’a rien à voir avec la deuxième partie. Pour sensibiliser les enfants à la cause animale et à la critique. Un film qui touche à tout, cela va des effets de crottes lancés à la figure du vilain, au sauvetage des animaux en passant à une musique qui lorgne parfois du côté de Kusturica. On veut ici dénoncer les violences sur les animaux, mais on ne nous les montre pas vraiment (faudrait pas que la petite dernière ne puisse pas voir le film à cause d’images trop violentes, l’industrie du cinéma doit quand même gagner ses sous). Common sense le propose à 16 ans (mais comme la sensibilisation à la cause animale passe par une prise de conscience violente, on le laissera visible à 10, mais il faudra accompagner l’enfant).

Partager cette page :

Lost Password