Norm est un film de 2016 dans une image de synthèse pas très détaillée, elle tente parfois d’être passable au niveau des poils, mais peu de structures de manière générale. Le scénario n’est pas toujours toujours cohérent ou logique et certains gags tombent à plat. Flash-back. Ellipse.

MESSAGES

Écologie

Préserver son écosystème, son environnement. Critique des humains qui veulent s’implanter partout, qui utilisent de beaux sites pour se faire du profit avec les nantis. Activisme écologique. La fin justifie les moyens. On n’hésite pas à détruire le matériel des autres si c’est pour sauver la planète. Arctique. Beauté de ce continent sans humains, air frais sans pollution, naturellement beau.

Persévérance

Avoir un objectif et se battre pour y parvenir.

Estime de soi

Difficile de se sentir bien lorsque l’on n’est pas comme les autres, lorsque l’on ne parvient pas à faire ce qui est attendu. Importance d’être félicité par la famille, que la communauté puisse dire merci.

Quête identitaire

Être différent des autres, parvenir à utiliser cela comme un potentiel. Transmission intergénérationnelle. Avoir quelqu’un dans la famille qui nous ressemble, qui peut être un guide. Trouver sa place pour pouvoir être digne de pouvoir prendre la succession.

Entreprise

On nous montre les enjeux d’influence qu’une entreprise doit pouvoir mettre en place. Publicité. Jouer sur de bonnes images, endormir, faire plaisir aux gens. Entrepreneur qui ne pense qu’au profit. Exploitation du personnel. Mauvais patron. On le voit plutôt agressif, il peut menacer de virer la mère.

Pouvoir de l’argent

On ne peut pas faire confiance en certaines personnes capables de se vendre pour de l’argent (cupidité).

Apparence

Pour une fois, l’animé ne revalorise pas seulement les beaux (la future femme de Norm est plutôt quelconque. Un membre politique est typé mexicain au gros bidon, et c’est un gentil).

Tourisme

On leur montre ce qu’ils veulent voir, on réalise qu’il y a un gros business là autour.

Position basse

Les animaux veulent se faire apprécier des humains pour ne pas avoir de problèmes.

Enfant revalorisé

Une petite fille a plus conscience de l’impact écologique de l’humain dans l’Arctique que les adultes. On la voit intelligente, pleine de discernement.

Influençable

On voit qu’ils ont tendance à ne pas trop réfléchir si on les endort avec ce qu’ils aiment voir. La musique pop est aussi un bon moyen de les lobotomiser.

Travail monopolisant

Parent absent. Une mère qui travaille beaucoup voit que sa fille préférerait la voir plus souvent.

Haut potentiel

Une petite fille surdouée qui s’embête à l’école, sa mère doit travailler beaucoup pour lui payer une école adaptée.

Norm

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Tremblement de terre où tout s’effondre, ils sont secoués dans la maison. Devoir fuir les humains qui veulent envoyer des seringues tranquillisantes, l’ours est poursuivi. Le patron arrive dans le restaurant avec un pistolet paralysant, les gens sont stressés, l’ours est dans le viseur. Les ours courent à contre sens, ils risquent d’être écrasé. Un hélicoptère avec un homme armé d’un fusil parvient à tirer sur les ours, ils sont capturés, attachés, vont être balancés dans l’océan. Tempête de nuit, grosses vagues, danger pour les ours, ils sont chacun sur un côté du bateau, risquent d’être séparés, réussir à rattraper la main avant que l’on tombe, vague immense qui sépare les ours, Norman est coincé sous une armature de métal, voit sa vie défiler.

Malaise

On ne sait pas où est disparu le grand-père. On peut craindre que les humains s’installent dans l’Arctique. On réalise que le grand-père a été enfermé au sous-sol d’une entreprise. Ambiance agent secret, avec prison imprenable, ouverture de portes secrètes. La mère passe peu e temps avec sa fille, elle est souvent sollicitée au travail. Le méchant est parvenu à ses fins, et a fait passer un message publicitaire vantant les maisons en Arctique, plutôt que le message écologique de Norman. On apprend que le conseil politique qui aurait pu interdire l’implantation des maisons humaines, a été influencé avec de l’agent, on peut être au-dessus des lois. L’ours est dépité, il veut rester seul son plan a raté. L’ours dit ne pas avoir le temps de dire au revoir à ses amis humains. On apprend qu’ils veulent tuer le vieil ours, son petit fils tente de rattraper le camion. On craint que la mère qui n’a plus d’emplois ne puisse plus envoyer sa fille à l’école.

Moquerire

Sur la banquise Norm est décalé, il n’ose pas attaquer un phoque, on rit de lui.

Banalisation de la violence

Les lemmings sont montrés incassables, pour le prouver on s’amuse à les écraser. On les verra recevoir des décharges électriques.

Tristesse

Personne ne croit en Norm, il n’est pas compris par son propre père, il part triste. On craint que le grand-père soit mort à cause de la vague gigantesque, personne ne l’a retrouvé, tout le monde est triste.

Gag scatologique

Les lemmings font pipi dans l’eau. Effet de rot.

VOCABULAIRE

Classique. La musique surjoue les émotions.

Un scénario pas toujours bien construit, mais les enfants vont quand même comprendre l’histoire qui surf sur la mode écologique sans vraiment approfondir les choses. Suivant le doublage, l’ours peut s’appeler Normand du Nord ou Normann ou Norm.

Partager cette page :

Lost Password