Moot-Moot est une série d’animation de 2007. Les scènes se suivent en enchaînant les gags plutôt auditifs et adultes.

MESSAGES

Critique de la société

Les épisodes abordent des thèmes de société par l’absurde et l’humour (critique de la femme trop maigre, de l’anorexie et des petites pilules pour maigrir. Critique de l’ordinateur et l’informatique qui remplacent les travailleurs, qui sont complexes et qui peuvent prendre le pouvoir. Critique de la course à l’argent et le patron exploiteur qui vire facilement ses employés. Exploitation des enfants stars. La drogue. Le téléchargement illégal).

Mauvaise éducation

Une vie de famille que l’on ne souhaiterait pas à son pire ennemi, avec des enfants horribles, mais on ne s’étonne pas vraiment vu l’éducation que leur offrent les parents.

SCÈNES DIFFICILES

Humour adulte

Pas vraiment de scènes violentes visuellement, mais beaucoup d’humour adulte dans le texte (l’ado parle de sa mère en disant « la chienne » ou « la bâtarde ». L’ado se fait payer pour donner des coups de main. L’ado pense au suicide. Les parents sont surtout intéressés par l’argent. La femme trompe son mari). Dénigrement dans la famille. La vie de famille n’est pas de tout repos, mais il doit bien avoir de l’amour quelque part.

Maltraitance

Les Moot-Moot sont plutôt du genre cruel, bête et méchant. On se moque de l’autre.

La sexualité est souvent présente

La mère peut tromper son mari, des allusions sur le robot qui peut servir à la sexualité, un pédophile a eu des vues sur la petite brebis, les canards vibrent dans le bain.

VOCABULAIRE

Langage plutôt jeune, souvent de la vulgarité. L’humour passe surtout par les dialogues (qui sont d’ailleurs plutôt rapides).

Dans la veine de South Park, c’est surtout le jeu auditif d’Erik et Ramzy qui rend cette série amusante et foldingue. Vu les allusions sexuelles et le dénigrement des personnages, ce n’est pas du tout pensé pour les enfants, mais plutôt les adolescents. Une série avec de nombreuses références (de Dora l’exploratrice à South Park, en passant par Magritte), avec de vrais guest (Omar et Fred, Diam’s, Booba), des personnages reconnaissables (Karl Lagerfeld, Michael Moor).

Partager cette page :

Lost Password