Monkey Up est un film de 2016 avec animal dont la bouche donne l’impression qu’il parle. Ellipse, le temps qui passe. On peut suivre plusieurs choses en même temps.

MESSAGES

Consommation

On voit Monty, le héros singe, faire une publicité pour un soda (et cela plait bien a une petite spectatrice). On a ainsi une petite idée de comment fonctionne la publicité.

Vantardise

Le petit singe est bien imbu de soi-même. Capricieux, prétentieux, il n’en fait qu’à sa tête et n’assure pas ses contrats. Quand on se considère comme le meilleur, avec des potentiels, on peut se permettre n’importe quoi. Star-système. Le singe a un peu la folie des grandeurs, il veut être un véritable acteur, faire du théâtre plutôt que de la publicité.

Famille

Un film qui tourne autour de ce qui peut se passer à l’intérieur d’une famille (parce que la famille c’est pour toujours). Fratrie. Grand frère qui tente d’aider sa petite soeur. Travail monopolisant. Une mère surchargée qui n’a plus le temps pour sa fille (et pas de temps pour son mari non plus). Une mère qui n’est pas présente pour sa famille va comprendre l’importance des choses. Et en parallèle, le singe va apprendre à être plus proche de sa famille. Deuil. Le petit singe perd sa mère (elle lui fait comprendre à la fin de sa vie que la famille c’est important).

Aider l’autre

Le petit singe va aider les membres de la famille (la petite fille qui a de la difficulté avec le sport) (le jeune garçon qui doit apprendre à parler aux filles ou sur scène) (le père pour une idée de scénario de film). Et finalement tout le monde va vouloir aider Monty).

Intérêt pour l’autre sexe

On voit un garçon qui veut plaire à sa voisine et qui se dépense pour elle. Timidité. Pas facile de dire que l’on est amoureux.

Protection des animaux

Critique de ceux qui s’approprient le vivant. Le singe qui est sous contrat est considéré comme un animal domestique par son propriétaire qui l’utilise dans ses publicités. Les animaux n’appartiennent à personne, ils ont des sentiments (bon, surtout les singes qui parlent). Critique de celui qui peut imaginer utiliser des décharges électriques pour faire travailler son animal.

Moquerie

On se clash, on critique l’autre.

Cinéma

Le début du film nous montre le tournage d’un film publicitaire. Littérature. On parle de Shakespeare, de Cyrano. Théâtre. C’est surtout l’émotion qui est importante en théâtre.

Déménagement

Devoir s’intégrer à une nouvelle école. Intégration.

Vivre son rêve

Le singe a pu laisser tomber son zoo pour avoir accès au théâtre, il a appris à parler en regardant ces spectacles. Le père a laissé tomber son cabinet d’avocat pour écrire un livre.

Argent

Une petite fille vit dans le luxe. Sa mère lui paie une énorme maison de poupée pour se faire pardonner. On ne critique pas forcément la chose. Le dresseur a vendu son ami singe pour de l’argent, il regrette cela à la fin.

Tricherie

Cela ne pose pas de problèmes au jeune garçon de tricher pour gagner un rôle au théâtre (d’avoir quelqu’un qui lui souffle son texte).

Secret

Personne ne veut dire à l’autre qu’il y a le singe à la maison. Mensonge. Le mari va faire croire à sa femme que le singe est une peluche, il lui ment sans problème.

Santé

Critique de la boisson soda qui n’est pas bonne pour la santé.

Animaux anthropomorphes

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le petit singe est humanisé. On va l’habiller, le faire marcher comme un humain. On va rire de voir sa famille singe habillée n’importe comment.

Monkey Up

Monkey Up

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Le singe se fait courser par un chien. Les enfants sont surpris lorsqu’ils vont aider le singe, ils doivent fuir le réalisateur, le dresseur qui les aidait reçoit une décharge électrique, l’homme continue à les chercher, il va finalement les acculer, on voit les enfants qui ont peur. La petite fille tombe du toit, c’est le petit singe qui va la sauver.

Malaise

La petite soeur n’est pas forte en sport, elle tombe des agrès, des camarades se moquent un peu. Les parents oublient aller chercher la petite qui va devoir attendre jusqu’à la nuit qu’on vienne la chercher. Le singe est de nuit dans un magasin de jouet, un veilleur risque de la repérer. Monty se retrouve dans le bain de la mère, on craint qu’il soit découvert, il est utilisé comme éponge. On craint que l’impresario et le réalisateur qui soient à la TV et que la mère réalise que c’était lui à la maison. Le singe tente de racheter son départ en offrant des cadeaux à ses frères et soeur, mais ils lui en veulent trop d’être parti, il a tenté de recréer des liens, mais ils l’ont rejeté. Le garçon ne sait plus quoi dire à sa charmante voisine, il aurait besoin de Monty pour l’aider, mais celui-ci est parti. Une poursuite dans une mini voiture où le singe détruit plein d’éléments d’une grande fête, on est mal pour lui. On peut craindre que le singe reçoive des décharges (on nous montre le teaser).

Moquerie

Le réalisateur se fait envoyer des boulettes de caca sur tout le corps. On devrait rire que l’on utilise le singe comme éponge. On se moque du père qui croit avoir écrit un scénario en dormant (quand c’est le singe que le fait). Le singe est tout enfariné. Le père pense être fou, le singe lui donne une claque. Le père qui veut faire croire à sa femme que le singe n’est pas vivant, le lance, le laisse tomber. Le réalisateur se moque de Monty qui a le vertige. Le réalisateur reçoit différents produits sur le corps durant le combat final, puis de nouveau du caca et ça fait rire tout le monde.

Banalisation de la violence

On voit une certaine violence de la part du réalisateur, il donne une décharge électrique, cela fait presque rire, puis en tentant de capturer les méchants, il reçoit plein de choses sur la tête.

Tristesse

Quand le petit singe est récupéré par le producteur et qu’il doit le suivre (la petite fille de la famille pleure son départ).

VOCABULAIRE

Classique. Monty parle pour de vrai (il comprend les autres animaux qui peuvent aussi parler, sauf que les humains entendent parfois que des cris, cela ne semble pas toujours cohérent).

Un film qui veut remettre la famille en priorité, parce qu’il ne faut pas penser qu’à soi dans la vie. Quelques moments stressants, vite désactivés par de l’humour où le méchant reçoit des choses sur la tête (banalisation d’une certaine violence). Une critique de la vantardise et un jeu d’acteur (ou peut-être de doublage) qui n’est pas des plus réussis. Effet de pet ou de rot pour rire. Placement de produit quand on se plaint de ne pas avoir Netflix.

Partager cette page :

Lost Password