Mickey, il était deux fois Noël

Mickey, il était deux fois Noël

À partir de 5 ans

Mickey, il était deux fois Noël est une compilation de 2004, qui contient cinq courts-métrages en images de synthèse. Si la qualité est meilleure que la série La maison de Mickey, on a encore bien une impression de plastique ou de visages statiques. Le narrateur explique la morale si l’enfant ne l’avait pas vraiment saisi.

MESSAGES

Noël

Valeurs de Noël mises en avant.

MINNIE ET DAISY, AMIES POUR LA VIE ?

Noël. Ambiance de neige. Compétition. Concours entre deux amies qui va dégénérer en combat, la quête du beau ne doit pas être une confrontation. Amitié. Ensemble, le résultat est bien plus beau, et rempli de paix. Résolution du problème quand deux amies se chamaillent.

NOËL IMPOSSIBLE (17 minutes)

Égoïsme. Critique des enfants (triplés) qui ne pensent qu’à eux, ils se sont goinfrés des gâteaux qui étaient à tous, on leur apprend que l’égoïsme n’est pas la solution. Réparation. Il faut réparer ses mauvaises actions, sinon on n’est pas sur la liste du père Noël et pas de cadeau.

LE NOËL DE MAX (6 minutes)

Amour parental. L’amour d’un père et son fils restera à jamais. Relation. Présenter sa copine et demander à son père de faire bonne impression.

UN JOYEUX NOËL (5 minutes)

Noël. Un ronchon va retrouver l’esprit de Noël et faire chanter tout le monde. Intéressant moment où la musique de Noël, les lumières peuvent être très énervantes.

LE SATANÉ NOËL DE MICKEY (10 minutes)

Noël. La fête de Noël n’est pas une saturation de décorations, le discret et simple c’est parfait. Amitié. L’amitié est plus importante que tout. Animal domestique. Lien entre un chien et son maître, qui ne doit pas rejeter son animal quand il fait une petite bêtise.

SCÈNES DIFFICILES

MINNIE ET DAISY, AMIES POUR LA VIE ?

Tristesse. Minnie rate son atterrissage et se retrouve toute penaude, triste en dehors de la piste.

NOËL IMPOSSIBLE

Malaise. Riri, Fifi et Loulou font des méchancetés à Donald, ils vont même tenter d’arnaquer le père Noël, on imagine qu’à cause d’eux le Noël soit gâché pour tous. On craint qu’ils ne se fassent attraper, ils accumulent les bêtises.

LE NOËL DE MAX

Malaise. Max a honte de son père quand il fait des bêtises.

UN JOYEUX NOËL

Banalisation de la violence. Donald tente de rester toujours tranquille, il lui arrive plein de petits malheurs (risque de se faire écraser, ne peut pas boire son chocolat chaud). Tristesse. Il détruit le spectacle de Noël et se fait renier, tout le monde est triste.

LE SATANÉ NOËL DE MICKEY

Tristesse. Toutes les jolies préparations de Mickey se cassent. Mickey en veut à Pluto, qui culpabilise. Tristesse, angoisse de Mickey quand il réalise que Pluto s’est sauvé, tout seul et malheureux le soir de Noël. Mises en danger. Accident de chasse-neige qui fonce sur Mickey.

VOCABULAIRE

Classique.

On retrouve les personnages bien connus (Daisy, Minnie, Riri, Fifi, Loulou, Dingo, Max, et même du Fantasia). Des images en synthèse qui datent un peu, mais les enfants s’en contenteront à Noël, car on apprend qu’il ne faut pas être trop gâté.

Partager cette page :

Lost Password