Max et Co est un film d’animation image par image de 2008. Les décors sont parfois des photos de véritables paysages et personnages en latex ou silicone. Beaucoup de personnages. Il se passe plusieurs choses en même temps.

MESSAGES

Quête initiatrice

Recherche du père, autonomisation, découverte de l’amour.

Se rebeller

Importance de se battre quand il y a un problème. On critique par exemple le supporter de football qui impose la TV plutôt que de se battre contre l’usine, l’église qui ferme les yeux.

Motivation à l’action

Des relations intéressantes entre un père qui a tendance à tout abandonner et un adolescent qui ose affronter. Persévérance.

Critique de la personne imbue d’elle-même

Ceux qui ont de l’argent peuvent se croire tout permis.

Former un couple

La femme fatale n’est finalement pas aussi intéressante que la jeune demoiselle d’à côté. Critique de l’homme à femmes. Critique de l’homme qui recherche juste des plaisirs avec des petites poulettes (ici ce sont plutôt des grenouilles). Critique des cabarets glauques.

Appât du gain

On critique ceux qui ne pensent qu’à se faire de l’argent. Cupidité.

Anticapitalisme

Produire pour vendre à tout prix est une bêtise. On doit s’opposer aux dictats du profit et de la rentabilité. Consommation. Industrialisation.

Défense du prolétariat

Critique de l’économie qui recherche le profit au détriment des travailleurs, du patron qui est prêt à tout pour créer de la demande pour son produit. Chômage. Crise sociale, on critique l’idée de licenciement. Pour relancer le chiffre d’affaires, on critique le patron qui se permet de se débarrasser de ses employés.

Une ouverture à la mixité

Différents animaux peuvent former des couples entre espèces (chien-souris, ou crapaud-chatte, ou souris-renard).

Manipulation génétique

Certaines inventions scientifiques peuvent être dangereuses.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

L’atmosphère est lugubre sur les toits, quand il y a la capture des mouches. Les expériences que Martin (le savant fou, qui est lui-même un personnage effrayant à chaque apparition) fait subir aux mouches pour leur faire pondre des oeufs. La bataille finale, avec l’agressivité du crapaud qui utilise un pistolet.

Crainte

L’expédition nocturne dans l’usine (sombre, musique d’ambiance). Agressivité des travailleurs qui ont perdu leur travail

Mort

La mort de Mme Doudou, la maitresse d’école. Il y aura trois morts dans le film, elles ne sont pas montrées violemment (quoique Martin met du temps à être vraiment mort), mais seule celle-ci est triste.

VOCABULAIRE

Classique, débit de parole parfois élevé.

On met en scène une problématique qui n’est pas vraiment centrée sur les enfants, un film qui ose la critique de l’industrialisation, de la consommation et du rapport (tout autant dans la consommation) aux femmes. Le scénario est plutôt complexe et intelligent.

Ce que disent les autres. Pour FilmAges, l’âge conseillé est 10 ans « Comme dans tout film à suspense, des images et des situations peuvent inquiéter les petits enfants. Cette réalisation leur paraîtra en outre compliquée, car elle adresse beaucoup de clins d’oeil au public adulte, par des scènes fugaces et par des références théâtrales ou cinématographiques. Le scénario est original et est accompagné par une bande-son sur mesure. Le discours politique est assez proche de celui du “Roi et l’oiseau”. Il parodie de façon critique les méthodes de gestion de la société industrielle. Il dénonce enfin les dangers de la science folle et de ses manipulations génétiques au service exclusif du profit.« 

ici un dossier pédagogique de Milan Jeunesse

Partager cette page :

Lost Password