Makay, les aventuriers du monde perdu

Makay, les aventuriers du monde perdu

À partir de 6 ans

Le film « Makay, les aventuriers du monde perdu », est un documentaire de 2011, tourné intégralement en 3D sur le terrain. L’introduction nous présente le film, comme une bande-annonce. Puis ce documentaire nous sera présenté comme une forme de fiction scénarisée, pour nous faire vibrer à l’aventure de ces hommes. On va les voir devant leur caméra pour des moments d’entretien.

MESSAGES

Savant

On va suivre en alternance différents scientifiques, du spécialiste en chauve-souris ou des lémuriens au parasite en passant par l’archéologie. Dans une dimension un peu aventureuse de leur métier, on nous montre comment ils s’y prennent. On les voit prendre des échantillons, s’intéresser à l’ADN.

Leader

On nous montre comme une personne peut se mobiliser et créer une expédition. Activisme. Un exemple de personnes qui se bougent pour agir.

Exploration

On nous montre ce qu’est véritablement une expédition scientifique dans un endroit reculé. Il faut beaucoup de personnes pour aider à transporter le matériel, il n’y a pas de chemin, marche épuisante dans le lit des rivières. Difficulté à faire face aux orages, avec une rivière qui risque de bien gonfler. Endroit où l’homme n’a jamais mis les pieds.

Nature

Découverte de paysages impressionnants, une nature sans trace d’humain. Un Eden inaccessible que quelques scientifiques vont nous faire découvrir. On nous montre bien où se trouve Madagascar, et l’endroit que l’on va visiter, en dehors de villages qui n’ont déjà plus rien à voir avec nos villes. Imprévisibilité du temps.

Animaux

On nous montre chauves-souris, rat, boa, caméléon et forcément lémuriens. À la recherche de nouvelles espèces, la cerise sur le gâteau pour les explorateurs. Protection des animaux. Si c’est pour répertorier ou découvrir, on voit les hommes fabriquer des pièges, mais on réalise qu’ils ne veulent pas leur faire du mal (on les voit passer du temps à libérer des chauves-souris). On nous dit bien qu’on va ensuite les relâcher, leur priorité, c’est la sécurité des animaux.

Écologie

On parle de plantes qui disparaissent ou d’Eden qu’il faut protéger. L’idée sera ensuite de convaincre les autorités à protéger cette zone (ce qu’il parviendra à faire en 2015). C’est surtout à la fin du documentaire que l’on nous renvoie la crainte d’une disparition de diversité. On nous dit que les vertébrés les plus menacés là-bas sont des poissons.

Se décentrer

Le scientifique qui s’occupe des insectes nous montre bien qu’en se posant, un nouveau monde se révèle, on peut découvrir une grande quantité de petites bêtes (surtout dans un tronc qui se décompose). La simplicité de la vie peut rendre les choses riches.

Superstition

Le Makay fait peur aux indigènes qui ne veulent pas y rentrer. Ils croient qu’il peut y avoir des choses inquiétantes dans ces contrées inexplorées. Ils pourraient craindre les esprits des peuples qu’ils ont chassés il y a longtemps.

Mort

Découverte de sépultures. Avec des squelettes ou des sarcophages (tombe de roi avec à côté des biens matériels).

Maladie

On nous parle des transmissions de maladie par les puces.

Persévérance

On n’arrive pas à tous les coups, les scientifiques doivent tenter plusieurs voyages pour attraper un animal (et parfois leur quête est vaine).

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Une scientifique monte sur un arbre avec des lianes, c’est un peu périlleux. On nous parle d’orages qui peuvent faire gonfler une rivière rendant les choses plus compliquées. Tirer sur un lémurien pour l’anesthésier et devoir le rattraper dans un filet pour qu’il ne s’écrase pas au sol. La découverte d’un crocodile est accompagnée d’une musique stressante. Devoir aller sur le lac la nuit « au mépris du danger », on craint pour la vie de ces chercheurs, il y a une musique tendue et il fait bien sombre, effet de lampe de poche. Images de nuit, avec les chercheurs qui sont réveillés, leurs tentes inondées.

Malaise

Ouverture d’une sépulture, on y voit un crâne, un homme prend sa maxillaire inférieur. Découvrir des sarcophages qui ont passé un siècle, la tempête fait rage à l’extérieur, cela donne une ambiance tendue à la découverte, avec effets de tonnerre. On nous averti que les scientifiques ont oublié le danger des orages et des crues, le niveau d’eau monte, on craint perdre les échantillons.

VOCABULAIRE

Un narrateur à la voix grave et une musique qui veut créer une impression d’aventure. Des termes parfois scientifiques.

Intéressant de découvrir le travail de scientifiques qui s’intéressent à une zone de Madagascar. Si on y voit la nature et les animaux, on est surtout sensibilisé à leurs recherches. Un film qui peut être vu par toute la famille, même s’il doit être un peu long pour les plus jeunes qui n’auront pas assez de jolies mignonnes bêtes pour être rassasiés (et ce que l’on voit le plus, ce sont des chauves-souris).

Partager cette page :

Lost Password