L’Île aux chiens est un film en stop-motion de 2018. Une introduction nous parle d’une légende, il y a des textes à lire au début de cette histoire. Puis une ellipse de 20 ans (puis durant le film d’autres ellipses et de nombreux flash-back). Il va se passer différentes choses en même temps. Le film est constitué de différents chapitres qui sont cités. Lorsque l’on voit des images télévisée à l’écran, ce n’est pas du stop-motion, mais de l’animation dessinée. À la fin du film, un narrateur nous donne des informations sur la suite du film, dans une sorte d’épilogue.

MESSAGES

Chien

Une revalorisation de cet animal qui se montre courageux et fidèle aux humains. On les humanise beaucoup dans le film.

Animal de compagnie

Le chien est même ici plus que cela, il fait garde du corps (mais finira par se lier d’affection avec Atari, l’enfant dont il a la charge).  Un chien a quelque chose de sauvage en lui, Chief mord sans savoir pourquoi, il reste toujours quelque chose de non maitrisable chez ces animaux. Liberté. Un des chiens ne veut pas être considéré comme un animal domestique, il préfère la liberté. Mais il finira par réaliser qu’aller cherche le bâton, ce n’est pas si mal que cela, et il finira le toutou à son maître (par contre un autre prendra son indépendance pour aller vivre sa propre vie de famille, car rien n’est mieux que le couple) (finalement la véritable liberté n’est pas vraiment mise en avant dans le film…).

Japon

Une revalorisation de cette culture, on nous montre des instruments traditionnels, théâtre, Sumo et surtout la langue parlée souvent sans sous-titre.

Politique

On critique une forme de démocratie totalitaire où à coup de fausses informations le pouvoir fait ce qu’il veut (le pouvoir se permet aussi de tuer ceux qui sont trop dérangeants). Il n’y a pas vraiment de solutions proposées, la démocratie des chiens est risible lorsqu’ils tentent à tout bout de champ à voter pour prendre des décisions. Ce que proposent les jeunes à la fin est limite dangereuse lorsque l’on voit qu’ils pourraient être presque plus fachos que leurs prédécesseurs. Un pouvoir totalitaire peut critiquer les avis des autres et renvoyer que ce sont les étrangers qui apportent des idées révolutionnaires dangereuses (et on en profite pour expulser les étrangers).

Tolérance

Il ne faut pas rejeter ceux qui sont différents (ici on nous montre clairement une différence entre les chiens et les humains, mais ils symbolisent surtout ceux qui sont rejetés et opprimés). On critique ceux qui ont peur d’un groupe et qui en parlent sans vraiment les connaître (la rumeur des chiens cannibales). Les jeunes sont plus tolérants que les vieux.

Aider l’autre

Il y a des personnes en souffrance qui méritent d’être secourues. Coopération. En se mettant tous ensemble on peut y arriver (un garçon vient aider des chiens qui vont l’aider et en s’entraidant l’union fait la force).

Industrialisation

Il y a le risque que la technique veuille remplacer les animaux (comme de gentils chiens), par des robots. On voit un futur qui ne fait pas vraiment envie, trop industrialisé, avec plein de déchets.

Activisme

Importance de faire face à des régimes qui deviennent totalitaires. Ici on nous montre que ce sont les étudiants, les jeunes, qui vont oser faire face au gouvernement. Ils ne croient pas ce qui leur est dit et osent aller jusqu’au bout.

L'Île aux chiens

L’Île aux chiens

Force des faibles

On réalise qu’il faut une certaine force pour faire face, comme ces chiens qui doivent être chef de meute. Pourtant ici, c’est un jeune garçon et une jeune demoiselle qui vont montrer qu’avec de la motivation on peut parvenir à renverser un système pourri. Enquête policière. On voit que la jeune fille a enquêté sur tout cela, elle a rempli un mur de sa chambre avec plein d’informations, monté un dossier.

Persévérance

Ne pas renoncer, faire face à l’adversité.

Intérêt pour l’autre sexe

Sans que la romance soit au coeur du film, les personnages principaux ont tous un intérêt dans le couple (la jeune fille trouve craquant le petit pilote, le chien noir est plutôt intéressé par une chienne et le chien du gouvernement est en couple et bientôt papa).

Relationnel

Importance de fonctionner en groupe, si le chien errant croit avoir une liberté, c’est au contact des autres qu’il va le mieux se sentir. Selon les personnes, ce n’est pas facile la relation à l’autre. Dans le rapport chien-humain, il y a une histoire de domination qui semble risible. Les tours appris aux animaux dérangent autant qu’ils fascinent, il y a dans le symbolique presque une connotation excitante. Avec Chief, on nous montre l’exemple d’un célibataire agressif qui a besoin de l’autre pour apprendre à moins mordre.

Science

On nous fait bien remarquer que les scientifiques peuvent oeuvrer pour le compte du gouvernement, qu’ils peuvent servir à faire des armes et provoquer des maladies pour faire en sorte de reléguer toute une population au silence. Certaines personnes voudraient éradiquer le virus, les vaccins existent mais ne sont pas utilisés.

Théorie du complot

Critique du gouvernement qui trompe le peuple, fais des choses en secret. Nécessité d’avoir des preuves, un jeune est un hacker (on revalorise cela), ce sont les étrangers qui peuvent agir dans un pays (l’étudiante qui se bat au Japon est américaine à la base).

Violence

Devoir travailler sur sa violence, on ne peut pas mordre les gens n’importe quand. Faudrait travailler sur soi (mais certaines femmes ne sont pas attirées par les animaux dociles, alors tant mieux).

Expérimentation sur les animaux

On critique ceux qui se permettent de faire des expérimentations sur les animaux. On nous montre certaines de ces bêtes, on voit bien les marques sur elles, cicatrice, oeil en moins. Protection des animaux. Il faut des personnes pour arrêter cela.

L'Île aux chiens

L’Île aux chiens

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Deux bandes rivales vont s’affronter pour un sac de déchets, durant le combat on voit du sang, un des chiens s’est fait arracher l’oreille et cela est presque utilisé comme un gag (banalisation de la violence) quand un rat finit par la manger. Le petit pilote a un bout de métal dans le crâne, il finit par se l’arracher lui-même. Sang sur le visage. Le gouvernement fait intervenir un hélico, des chiens robots, ils parviennent à attraper le jeune garçon (on voit l’utilisation de filet et de décharge). Combat entre les chiens et les appareils (Chief lutte lui contre le robot). On craint que quelque chose arrive aux chiens, il y a des animaux inconnus au loin, la task force municipale a repéré les fuyant et leur envoie plein de robots, le container où sont la moitié de l’équipe est en feu, grosse bagarre où Spots utilise ses dents bombe et finalement ils se retrouvent tous dans des égouts qui les emmène on ne sait où. Le gouvernement décide que tous les chiens de l’île vont être empoisonnés, un message de secours est envoyé à la bande à Spots pour qu’ils puissent tous les sauver. Un bouton risque d’être pressé, il va enclencher tout un processus pour tuer les animaux, le poison est au-dessus d’eux, une confrontation a lieu entre les méchants, car le maire allait finalement accepter de sauver les chiens et c’est un de ses sbires qui presse le bouton, la mèche est allumée on craint pour la vie des chiens. En parallèle le jeune garçon qui s’est interposé a reçu un boulon dans le cerveau, Spot grièvement blessé tombe à terre, on voit finalement qu’ils sont pris en charge dans un hôpital (plus le garçon que le chien).

Malaise

Un scientifique tente de convaincre le peuple et se fait rejeter. On nous dit que tous les chiens sont malades. On entend les chiens parler, ils ne vont pas bien et un des leurs s’est suicidé. On nous explique l’histoire du petit pilote qui a eu ses parents morts dans un accident et qui a été recueilli par le maire. Un des membres de la meute ne veut pas aider les autres, il a besoin de se sentir libre et larbin de personne. Quelqu’un arrive, mais on ne sait pas qui, c’est un peu tendu. Les informations sur la maladie nous font réaliser qu’elle est guérissable, mais ces informations sont détruites par le gouvernement. Chief, le chien bagarreur de l’équipe, n’a pas envie de donner un coup de main. Le maire fait croire que son pupille s’est fait kidnapper, il dit vouloir tuer tous les chiens. Triste histoire de Chief qui un jour a été adopté par une famille, mais il a mordu un enfant de cette famille, il explique qu’il y avait du sang partout. Des chiens robots vont à la recherche de l’enfant. Une rumeur dit que les chiens aborigènes sont cannibales. Les chiens sont séparés, un groupe se retrouve dans une usine, on craint qu’il leur arrive des problèmes (être broyés, compactés, incinérés). Falsh-back où on nous montre ce qui est arrivé à Spots, on craint qu’il ait des problèmes avec une bande de chien, il se fait embarquer avec sa cage. Ces chiens ont un traumatisme, ils ont dû manger un des leurs pour survivre (ça les a rendus un peu bizarre). On voit des chiens qui ont été des cobayes, cicatrice sur le visage, tuyaux qui sortent du corps. Malaise de l’assistante du professeur assassiné, elle boit pour oublier. On voit l’intervention chirurgicale pour sauver l’enfant, changement de rein, on voit bien le sang, les sutures (salle chirurgicale vue de haut) (il y a pas beaucoup de personnes qui s’occupent de Spots, si le garçon est vivant, on craint que le chien soit mort (on verra finalement à la fin que non, il a un oeil cyborg). On se demande si on ne va pas passer d’une dictature à une autre, on parle de peine de mort pour ceux qui maltraitent un chien (et cela va finalement être 30 jours d’intérêt général et une grosse amende).

Tristesse

Le chien de la famille du maire est le premier à être envoyé comme exemple sur l’île au chien, on réalise bien que derrière il y a un garçon qui souffre de cela. L’animal est largué sur l’île, il y a des rats, il va pleuvoir, il fait plutôt pathétique dans sa cage. On comprend que le chien du petit pilote était très gentil, et qu’il n’a pas pu être sorti de sa cage, qu’il est mort à l’intérieur, on nous montre ses os, on voit comme cela aurait été facile d’ouvrir la cage avec la clé (on voit les larmes couler). Le professeur qui voulait aider les chiens est assigné à résidence, puis va être empoisonné. Spots a maintenant un clan et une famille, il demande au jeune garçon qu’ils puissent se séparer, ils ont tous la larme à l’oeil.

LANGAGE

On joue avec la langue que l’on ne connait pas, beaucoup de dialogues sont en japonais sans sous-titres. Quelques vulgarités (foutez le camp, des couilles plus grosses que les autres, salopard, …). Une musique avec des tambours qui créent une certaine tension.

Un film complexe, surtout dans le montage, un enfant de moins de 7 ans ne comprendra rien. De toute façon le scénario n’est pas pensé pour lui, faut au moins avoir 9 ans et ce sont les adultes qui sont le public cible de ce film plein d’un humour au deuxième degrés.

Partager cette page :

Lost Password