Les zinzins de l’espace

Les zinzins de l’espace

À partir de 9 ans

Les zinzins de l’espace est une série d’animation de 1997. Le générique en anglais est chanté par Iggy Pop. On y découvre cinq extra-terrestres qui se crashent sur la terre (ils ne seront plus que 4 dans la deuxième saison). Les séquences sont plutôt rapides, déjantées et il faut avoir une certaine maturité pour les mettre en lien.

MESSAGES

Foyer

Recherche d’un chez-soi. Autant les Aliens qui voudraient entrer chez eux, que les humains qui espèrent trouver une nouvelle maison sont dans l’espoir d’avoir un endroit pour eux.

Motivation

Souvent des épisodes où les Aliens vont faire des tentatives de rentrer sur leur planète. Persévérance.

Rejet de l’autre

De nombreux épisodes tournent autour d’un nouveau « colocataire » à expulser de la maison.

Romance

Parfois quelques « amourettes » entre personnages, surtout avec Candy, ce qui est plutôt ambigu, car ce sont tous des garçons, les moeurs extra-terrestres. Un humour que seuls les plus âgés saisiront.

Apprécier la télévision

Les Zinzins ont un passe-temps super intéressant, la télévision (les yeux cernés et rouges de Bud sont révélateurs).

SCÈNES DIFFICILES

Violence

Les relations sont conflictuelles, agressives entre les personnages. C’est facilement les plus faibles qui trinquent. Il y a des épisodes qui peuvent faire peur aux petits (Gracula par exemple).

Mise en danger

Sous prétexte comique, un bébé humain risque de se faire manger, un robot se fait torturer, des nains de jardin décimés.

Banalisation de la violence

Pas vraiment de message, plutôt une succession de gags déjantés (pour les amateurs de coups sur la tête, vomi et autre caca prout).

Moquerie

Les Aliens sont plus stupides les uns que les autres, mais les humains peuvent être pire (autant dire que l’humanité n’est pas mise en valeur dans cette série).

Fin non résolue

Les épisodes peuvent se terminer sans conclusion. Tous désintégrés, les Aliens doivent trouver une solution.

VOCABULAIRE

Actuel, avec quelques mots limites vulgaires (abrutis, « je me casse », « bande de nuls », « tire-toi »), plutôt criard. Les doubleurs sont différents entre la première et la deuxième saison.

Ce sont des Aliens, mais ils ont des comportements qui peuvent se rapprocher d’une famille (Etno fait le chef il serait plutôt le père, Candy pourrait être une maman, Bud, le simplet de la bande fait l’adolescent). Ils se déguisent en humains quand ils rencontrent des gens, il n’y a pas vraiment d’explication autour de la chose, cela peut déconcerter les plus petits. Différentes parodies, et un humour déjanté et agressif qui peut intéresser aussi les plus âgés.

Partager cette page :

Lost Password