Les Tiny Toons (Tiny Toon Adventures) est une série d’animation de 1990 avec des images plut. Le générique présente les personnages. Un long premier épisode qui présente la fabrication des héros, les suivants pourront se voir indépendamment les uns des autres. Le rythme peut être rapide. Beaucoup de personnages, mais qui seront à tour de rôle les héros des différents épisodes. Babs et Buster Bunny introduisent souvent les histoires.

MESSAGES

Morales

Ce n’est pas bien de mentir, des personnes peuvent avoir besoin de vous et croire en vous en vain. Derrière les épisodes loufoques, on trouve souvent des morales.

Importance du jeu

Importance du mouvement, les jeunes Toons s’amusent souvent, on les voit souvent par paire dans leurs aventures.

Intérêt à l’autre sexe

Selon les parodies proposées, il y a des bisous, ou des femmes fatales.

Liberté

Une certaine autonomie des personnages qui peuvent faire ce qu’ils veulent.

Star-système

Ce sont les enfants des stars connues qui souhaitent marcher sur les traces de leurs parents et devenir drôles.

Autonomie

Ils vivent leurs propres aventures, on ne voit jamais le visage de leurs parents.

Vantardise

Plucky Duck se croit souvent le meilleur. Montana Max est un enfant gâté.

Conscience d’être créé

Les personnages ont parfois conscience d’être dans un dessin animé, ou en tout cas d’être filmés. Décalage entre la vraie vie de canard et ceux de papier. Découverte de la création d’un animé

SCÈNES DIFFICILES

Tension

Il peut y avoir des scènes de nuit pour créer de petites tensions (cela peut même être une parodie de film d’épouvante).

Méchants

Différents monstres sortent d’une boîte (musique tendue, grosses dents). Un machiavélique méchant (pastiche de Dark Vador) veut détruire une planète. Ancêtres préhistoriques des héros. Différents animaux sauvages (serpent à grosses dents, ours qui avale, crocodile).

Banalisation de la violence

Scènes tendues où les héros risquent différentes choses. Se faire exploser, tirer dessus, tomber, se faire poursuivre, mais on voit bien que les personnages se ressaisissent toujours (et tout ça, c’est pour faire rire).

VOCABULAIRE

Classique.

Beaucoup d’humour parfois complexe pour les plus jeunes (saisir que l’on ne veut pas être rattrapé par ses gènes animales, parodie de Star Wars, Charles et Diana, la série « la 4e dimension », Pierre et le Loup). Plutôt rapide et excitant, pour des épisodes qui se veulent déjantés. Il peut y avoir des moments plus complexes que d’autres (science-fiction, détective privé, superhéros, peuvent côtoyer des parodies de films d’épouvante). Une série dans la veine des Animaniacs. Il existe aussi un film, Les vacances des Tinny Toons.

Le générique fait penser que ces jeunes toons sont à l’université et que l’on va suivre leurs aventures à l’école, ce qui est en fait le cas pour peu d’épisodes.

Partager cette page :

Lost Password