Les Indestructibles 2 est un film en images de synthèse sorti en 2018. Ce long métrage commence avec un interrogatoire, cela donne un effet un peu sombre au début, un peu tendu et mystérieux. Puis on reprend avec les personnages au moment où on les avait laissés au premier film (quelques heures avant l’interrogatoire). C’est l’unique jeu temporel, la suite est plus linéaire, même s’il se passe clairement deux choses en même temps, l’intrigue autour de la mère et celle autour du père (dans les scènes de combats finaux, il y a clairement beaucoup d’actions en même temps). Le générique de fin reprend dans un look stylisé les scènes principales du film.

MESSAGES

Superhéros

Importance d’avoir des personnes fortes pour lutter contre les méchants. Difficulté de mener de font la vie de famille et la vie de superhéros (on verra même à la fin que la vie de couple de l’adolescente risque de ne pas être évidente si elle s’amuse à trop mettre son masque). Importance de la vie. Les héros sont attentifs à sauver des vies, on les voit protéger les passants durant leurs combats. Force des faibles. Des enfants peuvent aussi être des héros et sauver leurs parents.

Responsabilisation

Il ne faut pas toujours compter sur les autres, mais agir soi-même (ce que font les enfants dans le film). Il y a au de la de leurs actions ce que critique le vilain de l’histoire (mais avec une certaine lucidité), il ne faut pas laisser les superhéros faire notre travail, on a aussi à agir, à compter sur les autres, on risque d’avoir des problèmes s’ils ne viennent pas. Critique du passif consommateur, il ne faut pas vivre par procuration.

Star-système

Il y a une certaine idéalisation des personnages. Les héros ont des fans, ils sont parfois limites risibles lorsqu’ils s’embrouillent lorsqu’ils leur parlent (il y a surtout des cafouillages, mais on peut aussi en entendre un dire « Épouse-moi Elastigirl). On voit que cela peut aussi toucher le monde de l’enfance, avec plus tard des adultes qui se rappellent des jingles d’émission superhéros.

Vie de famille

Couple. Il faut faire des concessions pour que l’autre se sente bien, et pour l’homme c’est parfois difficile d’accepter de ne pas être celui que l’on regarde, celui qui fait le travail revalorisant. Parentalité. Ici l’homme se retrouve à s’occuper des enfants et il va réaliser que c’est un travail exténuant. On va découvrir différents petits problèmes de la gestion des enfants, parce qu’il ne suffit pas de leur faire manger des légumes et d’éviter le sucre. Difficulté de s’endormir lorsque l’on a  trop de problèmes dans la tête. Importance de dire a l’enfant que l’on peut avoir mal fait les choses. Adolescence. Avec la grande fille qui vit ses problèmes de coeur. Importance de la relation à l’autre sexe. On voit une certaine agressivité chez Violet. Hyperactivité. Avec le moyen qui ne tient pas en place et qui veut toujours tout essayer en créant parfois des catastrophes. École. Difficulté pour le parent d’aider à faire des leçons qui n’ont plus grand-chose à voir avec ce qu’il faisait avant. Bébé. Avec surtout un bébé qu’il faut constamment surveiller et s’occuper (avec le besoin de le faire parfois garder aux autres enfants). Même si ce sont ses super pouvoirs qui augmentent l’attention que l’on doit lui porter, c’est un bon exemple de l’énergie que doivent mettre les parents à la naissance d’un petit. Difficulté de gérer les crises d’un bébé, trouver des moyens pour le calmer. Besoin d’aide. Importance d’accepter de dire que l’on a besoin de soutien, aller demander de l’aide lorsque cela devient trop compliqué. Il ne faut pas trop se laisser aller et reprendre sa vie en main.

Les Indestructibles 2

Les Indestructibles 2

Malbouffe

On voit que les parents aimeraient bien de la nourriture saine (ils sont pro-légumes). Ils luttent contre le sucre, tout en utilisant des cookies quand c’est vraiment trop compliqué avec le bébé (on en acceptant qu’il se retrouve avec une sucette dans la bouche quand exténué on trouve enfin une personne qui le garde) (on a tous des limites).

Publicité

Pour que la population accepte le retour des superhéros, il y a toute une mise en place d’une forme de marketing. On choisit  plutôt la femme pour les représenter, on rend visibles ses actions. Le monde de l’image est important et influence les gens, on voit bien ici le travail de communicant. Ce sont les perceptions des choses qu’il faut réussir à maitriser chez les gens.

Politique

On nous montre que les décisions sont politiques, qu’il y a des lois et qu’elles ne sont pas toujours bien vécues. On voit que l’on peut agir pour changer les choses (c’est mieux lorsque l’on a les sous). Lois. On voit la différence de point de vue entre la mère qui dit qu’il faut suivre les lois même si elles nous embêtent et le père qui aurait envie de transgresser parce qu’elles peuvent être injustes. Nécessité de s’adapter dans ce monde.

Femme performante

On sent le message parfois un peu piquant que les femmes peuvent être aussi performantes que les hommes, voir mieux faire (les hommes sont un peu plus bourrins, les femmes plus subtiles).

Pauvreté

On voit que cela tien à pas grand-chose de se retrouver sans maison et de devoir aller vivre dans un Motel minable. On voit le contraste avec la demeure que leur prête le businessman, très grande, luxueuse. Il y a vraiment différents mondes.

Apparence

Intéressant de nous montrer des personnages en coulant moulant sans que cela soit des formes Barbies, l’héroïne à un gros bassin (même si sa taille reste inatteignable). La fille de la famille n’a pas spécialement un beau visage, on ose ici les traits adolescents, c’est la même chose pour le garçon qui a une tête de personnages qui pourrait presque être un sale gosse dans un film plus stéréotypant.

Danger de la science

Si toute cette technologie nous semble bien cool pour aider les superhéros, on réalise aussi qu’elle va pouvoir être utilisée par le méchant de l’histoire.

Les Indestructibles 2

Les Indestructibles 2

SCÈNES DIFFICILES

Santé

Au début du film, un écrit informe que les personnes souffrant d’épilepsie peuvent prendre un risque en regardant cet animé (en effet, il y aura des effets de flash de lumière répétitif à différents moments).

Mises en danger

Le jeune garçon raconte comme il a risqué se de faire écraser durant la bataille contre le démolisseur. C’est un combat impressionnant avec ce supervilain, beaucoup d’explosions, et difficulté pour les héros de l’arrêter, ils sont trois, mais peine à freiner la machine qui détruit la chaussée, un pont, des véhicules, ils parviennent au moins à sauver à chaque fois des passants qui risquaient d’y passer, un monorail risque de dérailler. Violet sauve tous les héros d’une grosse explosion de chaudière avec un champ de force. La mère reçoit une moto impressionnante, elle ne semble pas vraiment maitriser les commandes dans un premier temps, puis elle roule à toute vitesse dans la nature, puis file entre les voitures (ne regarde pas toujours la route). Séquence où la mère tente de rattraper un train qui roule à l’envers, elle roule à contresens, saute d’un toit à une balustrade, finit par arriver sur le train et doit abandonner sa moto qui finit en explosion parce qu’il y a un tunnel où il n’y a peu de place, séquence trépidante qui se termine avec la crainte que le train ne soit pas arrêté à temps parce qu’il peut basculer dans le vide. Le bébé va commencer un combat avec un raton laveur voleur, si la scène est plutôt comique, l’animal a parfois l’air agressif, et les coups et transformations du bébé sont violents. Une politicienne est en danger, son hélicoptère risque d’être intercepté, Elastigirl se projette sur un des trois appareils, parvient à sauver les pilotes du premier hélico, puis remplace le pilote hypnotisé qui transpirait l’ambassadrice tout en tentant d’éviter le troisième, elle fait sauter les membres de l’équipage à l’eau puis l’appareil finit par exploser juste après qu’elle ait pu sauter en se transformant en parachute pour sauver la femme. Elastigirl à trouvé la cachette de l’hypnotiseur, elle entre de nuit dans un couloir sombre, elle veut entrer dans un appartement, on peut avoir l’impression qu’il est derrière la porte, elle fouille sans bruit, on craint quelque chose, on peut sursauter au bruit d’une horloge, puis l’héroïne est enfermée dans une pièce avec des effets stroboscopiques impressionnants, elle reçoit des décharges, coups violents (certainement la scène la plus agressive du film), l’homme s’enfuit, longue poursuite, coup sur le visage, blessure à la jambe. Mr Indestructible tombe dans un piège et croit aller secourir sa femme quand hypnotisée elle va réussi à le vaincre, on la voit l’étrangler, puis lui faire un baiser juste pour lui mettre les lunettes qui vont l’hypnotiser. Combat des enfants contre une bande de super, les coups sont réels, décharge, feu, force, ils réussissent à s’enfuir, mais en perdant Frozone. Violet est repérée sur le bateau, combat contre une autre super où elle reçoit des coups, longues scènes de poursuites et combats ou les trois enfants luttent contre les méchants. Le gigantesque bateau fonce contre la ville et ses commandes ont été détruites, rien ne peut l’arrêter, beaucoup de tentatives des héros, finalement Mr Indestructible doit remplacer l’encre pour, sous l’eau, détruire un flotteur, on craint qu’il se noie. L’hypnotiseur fuit avec un avion, mais est poursuivi par Elastigirl, elle parvient à entrer dans l’engin, mais elle est attendue et l’Hypnotiseur a fait monté l’appareil tellement haut qu’elle manque d’oxygène, va mourir de rire, c’est plutôt malsain comme situation, on la voit perdre ses forces, puis réussir à envoyer l’ennemi hors de la cabine en étant éjecté violemment à travers la vitre on peut le penser mort. Elastigirl se met en danger en voulant le sauver, même s’il ne veut pas de son aide.

Malaise

Le jeune garçon raconte comme il a vu tomber le masque de la superhéroïne et qu’il a réalisé que c’était Violette (son identité secrète est dévoilée), comprend qu’il agent va lui enlever cette mémoire. Difficulté d’être un superhéros lorsqu’il y a en parallèle un bébé à surveiller. Quand la famille sort du véhicule, on voit plein d’armes braquées sur eux, ils sont arrêtés, c’est injuste. On nous raconte l’histoire d’un père qui croyait trop au héros, il a préféré les appeler plutôt que se cacher, on voit le cambrioleur le viser avec une arme et on nous dit qu’il a été descendu, et que sa femme est morte de chagrin quelque temps après. Le jeune garçon s’amuse n’importe comment avec la télécommande de la maison et il fait finalement tomber des fauteuils dans l’eau. Le père n’arrive pas vraiment à gérer la situation familiale, et ne parvient pas du tout à parler avec sa fille triste et fâchée. On voit qu’il est jaloux de la journée trépidante de sa femme, lui qui a dû rester à la maison. Violette parle au jeune garçon qui ne se souvient plus d’elle à cause du lavage de cerveau, elle se tape la honte. Crise d’ado de Violette qui tente de détruire son costume et qui en veut en monde entier à cause de son problème de coeur. L’hypnotiseur parvient à prendre le contrôle du présentateur qui interview Elasticgirl, il lui dit qu’une politicienne risque un problème. Le père croit bien faire en invitant la famille au restaurant où travaille le copain d’école, elle le voit et crache de l’eau par le nez, c’est une nouvelle honte pour elle. On voit le visage de l’Hypnotiseur, un masque plutôt effrayant. Le père est à bout, il n’a pas assez dormi et on voit clairement sur son visage que ça le rend malade (presque fou, vu ses yeux). Tout le monde félicite l’héroïne, mais elle se doute qu’il y a quelque chose qui cloche, elle va revoir les vidéos, elle comprend le problème, mais c’est trop tard, elle reçoit sur ses yeux des lunettes qui l’hypnotise. On voit petit à petit tous les supers se faire hypnotiser, même le père se fait avoir par sa femme, puis Frozone qui tentait d’aider les enfants à se débarrasser d’une bande de supers venu les kidnapper, les petits réalisent qu’ils ont plus d’adultes pour les aider. Une importante conférence internationale à lieu pour changer la loi, mais les héros présents sont sous les ordres de l’hypnotiseur, on craint que tout aille mal. Le super hibou a des cris stridents dérangeants. Les deux parents et Frozone font un discours haineux à la télévision, ils disent qu’ils veulent leur revanche, cela fait peur aux spectateurs.

Tristesse

On comprend que les politiciens veulent arrêter le programme de soutien à la famille, ils leur paient encore deux semaines de motel, après ils sont à la rue (on voit que leur vie est déjà bien misérable dans leur motel, c’est un coup dur pour les parents qui se demandent comment ils vont pouvoir gérer les choses, le père se dit qu’il ne lui reste plus qu’à reprendre son travail dépressif dans les assurances).

VOCABULAIRE

Classique (quelques termes limites vulgaires, comme gonzesse, bouffe).

Derrière la vie de famille et les combats impressionnants (et tout ça est déjà bien amené), il y a une critique intéressante de notre envie d’avoir besoin des autres, comme si on ne pouvait pas se gérer soi-même, mais qu’il nous fallait un héros, comme si cela devait être les autres qui devaient agir. Des personnages qui sont bien travaillés, on ressent presque chez eux une forme de vécu, le mystérieux méchant va se révéler le plus intéressant.

En Suisse, le film est officiellement suggéré pour 12 ans. J’ai peut-être posé l’âge un peu bas, vu la qualité du film, lisez bien les scène difficiles pour vous faire une idée.

Partager cette page :

Lost Password