Les Goonies est un film de 1985 qui fait un peu Indiana Jones pour les enfants.

MESSAGES

Amitié

Importance du groupe où on peut se sentir intégré (ici ce sont un peu les laissés pour compte qui se retrouvent, ceux qui ne font pas partie des beaux frimeurs). C’est une bande de potes où on peut faire des vacheries à l’autre. Équipe.

Force du faible

Des enfants peuvent vivre une grande aventure, bien se débrouiller. Autonomie. Et cela sans l’aide des parents.

Handicap

Il ne faut pas avoir peur d’une personne différente. On peut avoir une malformation et être sympathique.

Foyer

Importance d’avoir une maison, un toit.

Soucis financiers

Critique des agents qui peuvent expulser le pauvre Américain qui a des ennuis d’argent. Cupidité. Aussi avec les méchants bandits qui sont motivés par l’argent.

Sens de l’aventure

Avec des pièges à déjouer, des méchants à éviter, des trésors à découvrir.

Amour

Et premier baiser. Quelques effets comiques autour de l’endroit où ça fait mal quand on tombe dessus, ou allusions à la sexualité.

Ingéniosité

Sens de l’invention. Avec un petit asiatique qui invente plein de petits gadgets ingénieux.

Image négative de la femme

On nous montre une version des filles juste bonnes à être embrassées ou à crier quand il y a des choses qui font peur.

Sanction

Méchants punis. Les méchants sont attrapés et remis en prison à la fin.

Handicap

Une personne avec une déformation du visage n’a pas forcément moins de sensibilité. Tolérance. Ne pas se fier aux apparences. Le « monstre », lui, trouvera une famille, grâce à sa gentillesse.

Ma chatte à la scie sauteuse"

Ma chatte à la scie sauteuse »

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Les bandits n’hésitent pas à tirer sur les enfants. Ils veulent leur faire du mal, les poursuivent. Un des enfants est menacé d’avoir sa main passée au mixer. Menace de se faire couper la langue avec un couteau proche de la bouche. Risquer de se faire empaler, différentes chutes. Stress: les enfants doivent éviter des pièges, échapper à leurs poursuivants.

Différents dénigrements

Le grand frère rabaisse le plus jeune. Le petit gros de la bande est sacrément dénigré, c’est un peu le comique de l’histoire, et il va aider à sauver ses camarades, mais on se moque de lui tout le temps. Un riche dans sa voiture se moque du grand frère.

Mort

Beaucoup de squelettes, mis en position de différentes morts (écrasé, des couteaux dans les yeux). Faux suicide à la prison pour pouvoir s’échapper. Un cadavre d’agent fédéral dans une pièce glacée. Un prisonnier se fait passer pour un pendu pour pouvoir s’échapper.

Visuel effrayant

Personnage handicapé monstrueux, que l’on voit tout d’abord enchaîné et qui fait assez peur, cris horribles.

Tristesse

Les enfants ne veulent pas être expulsés. On voit que les parents sont aussi démunis et que c’est inévitable.

La sexualité existe verbalement

Dans un langage gras adolescent: un des garçons qui fait le voeu de « baiser » une des héroïnes. Plaisanterie sur la grenier que le père de Mickey utiliserait pour des pratiques sadomasochistes. Un des enfants qui dit « Si ta mère ne l’aimait pas (le pénis), tu ne serais pas là ».

Santé

Allusion à la drogue.

VOCABULAIRE

Langage classique. Termes vulgaires de la part de ces préadolescents. La musique fait souvent augmenter les tensions.

Un exemple de débrouillardise. Un film où les adultes sont des méchants, où les parents sont aimants, mais pas vraiment aidants, un film pour les enfants qui ont besoin de se sentir forts. De l’aventure Spielberg de l’époque, quand les films pour enfants n’étaient pas obligés d’être « politiquement correct ». C’est un film qui comporte beaucoup de scènes de tensions, allusion à la sexualité, en Suisse l’âge légal était de 10 ans.

Partager cette page :

Lost Password