Les Contes de la rue Broca

Les Contes de la rue Broca

À partir de 8 ans

Les Contes de la rue Broca est une série d’animation de 1995. Monsieur Pierre raconte une histoire à deux enfants (qui vont poser des questions, ou interrompre parfois le récit) il peut y avoir des ellipses, mois ou années. L’animation est moyenne, avec des dessins qui ont un peu vieilli.

MESSAGES

Importance des histoires racontées

Plaisir des enfants de les écouter. L’auteur introduit parfois les enfants qui écoutent dans l’histoire. Bon exemple à suivre pour les parents.

Surnaturel

Parfois des histoires de fantômes, réaliser que l’on est mort, avoir de la peine à accepter sa mort. Un géant avec des chaussettes magiques. Animaux qui parlent. Sorcières.

Modification d’histoires

On retrouve des personnages de contes, ou des situations classiques, mais revisitées par l’auteur.

Différents thèmes par épisode

Critique de l’avarice qui ne sert à rien. Importance de l’amour, et de faire en sorte de plaire à sa femme. Autour d’un enfant qui veut un vélo. Être bon permet d’avoir des bonnes choses dans la vie. Critique de ceux qui ne recherchent que l’argent. Beaucoup de choses se résolvent dans le mariage. Petit Dieu qui imagine ce qui a créé les constellations. Il ne faut pas mentir. La genèse du cochon tirelire. Importance des interdictions, ne pas jouer avec le feu. L’envie d’épouser celle que l’on veut, même si elle ne correspond pas aux attentes de la famille.

Littérature

Personnage de fiction créé par Pierre Gripari.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Dans Le prince Blub et la sirène, les parents vont à l’encontre des souhaits de leur enfant: l’amour d’un jeune homme, motive les parents à capturer la jeune femme. On la voit ligotée, se faire menacée par un couteau. Le prince sera transformé en timbre pour l’empêcher de partir. Guerre, avec feu sur le château et risque que l’enfant brûle, la flotte ennemie qui attaque, désespoir du père. Différents personnages aux vilaines motivations. Capitaine qui va jeter à l’eau une poupée vivante, en pleine tempête. Elle se fera dévorer par un gros poisson. Gros roi qui motivé par sa méchante mère, va vouloir voler la femme d’un sympathique jeune homme. De méchants parents motivent leurs filles à travailler pour eux, puis on en verra une tomber sur un bandit de mari. Grand personnage tout en noir vêtu, qui va sortir un couteau, on craint pour le petit cochon. Différentes sorcières (couteau, grosses dents, demeure sombre et lugubre).

Tension

Il peut y avoir des peurs. L’épisode La maison de l’oncle Pierre est certainement celui qui est le plus effrayant. Sortir la nuit de sa chambre, musique tendue. Effet de pluie et tonnerre, traverser le cimetière et se rendre dans une maison hantée. Choses étranges, comme un personnage qui ne sait pas qu’il est mort, sa tête qui prend l’allure d’un crâne le temps d’un instant.

Étrangeté

Les contes peuvent proposer des choses étranges, bizarreries qu’il vaut mieux voir quand on n’a plus besoin de découvrir des choses claires et sensées.

VOCABULAIRE

Classique. Il peut y avoir de la musique tendue.

Les histoires sont des plus étranges, les mondes de Pierre Gripari osent le fantastique, l’impossible. Ces histoires ont des ancêtres connus, revisités avec humour.

Partager cette page :

Lost Password