Les Castors allumés

Les Castors allumés

À partir de 10 ans

Les Castors allumés est une série d’animation de 1997. Différentes aventures dans chaque épisode qui n’ont rien à voir les uns avec les autres. La folie du scénario va immerger les castors dans différents contextes à chaque fois. Il peut y avoir un design rétro pour certains personnages qui ont le look de vieux comics classiques. Rythme rapide.

MESSAGES

S’amuser

Faire tout et n’importe quoi, dans une certaine liberté.

Famille

Relation dans la fratrie (vouloir rattraper les bêtises que fait son frère, vouloir faire mieux que son frère, se moquer du frère, vouloir avoir). C’est rare que l’on voie les parents et les deux petites soeurs. On perçoit quand même que ces castors s’aiment.

Déjanté

Un rythme rapide et vent de folie.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Il arrive sans arrêt des petits malheurs aux castors: tomber dans un ravin, dans une chute, se faire brûler.

Malaise

La musique peut jouer le rôle d’amener de la tension. Avoir peur la nuit en faisant du camping.

Visuel effrayant

Il peut y avoir des personnages affreux, petite bestiole gluante à grosses dents, yeux qui brillent dans la nuit, gros taureaux menaçants, yeux fous, grosses dents, des zombies dans des marais à brouillard.

Étrangeté

Des épisodes avec différentes problématiques, mais sans véritables messages, tout est pensé pour faire du gag. Faire des trucs déjantés de motard. Exemple d’un « ami » qui propose de méchantes farces. Critique du geek qui regarde des films d’horreur en s’empiffrant de cochonneries, qui n’arrive plus à faire la différence entre le réel et l’imaginaire. Vouloir obtenir les lunettes magiques commandées.

Banalisation de la souffrance

Les frères ne sont pas sympathiques l’un envers l’autre, ils se font facilement des crasses. Faire faire à l’autre ce que l’on veut. Dans certains épisodes, ils peuvent se transformer et devenir encore plus méchants.

VOCABULAIRE

Il peut y avoir un langage jeune. Les voix sont assez criardes, dans des intonations agressives.

Une série orientée préadolescents. Scénario plutôt déjanté, ils jouent avec le style de film de guerre, d’espionnage, super héros. Certains épisodes ne sont pas du tout adaptés pour les petits (les Zombies des marais, une nuit terrible, qui parodient les films d’horreur.), sans ce type d’épisode, on aurait pu mettre 7 – 8 ans. Mais cela reste un animé où les relations sont toujours conflictuelles.

Partager cette page :

Lost Password