Les 3 rois mages

Les 3 rois mages

À partir de 7 ans

Les trois rois mages est un film de 2003. Une animation et des décors soignés, même si parfois les séquences semblent avoir de la peine à se lier entre elles. L’action commence de notre temps, avec une histoire dans l’histoire. Les premières scènes sont assez confuses, on nous montre beaucoup de personnages au début du film. Avant qu’ils se rejoignent, on transite entre différentes séquences qui montrent les rois mages en alternance.

MESSAGES

Ambiance de Noël

Importance de croire en Noël, le petit Jim n’a pas reçu de cadeau, il ne veut plus croire en la magie. Importance du récit pour redonner espoir. Ambiance de Noël, mais centrée sur l’Épiphanie, avec la nuit des rois mages. Des personnages qui, dans les contrées ibériques, font office de pères Noël (ils offrent les cadeaux).

Histoire

Vie en l’an O de notre ère. Si beaucoup d’éléments semblent réalistes, l’animé nous présente les rois mages comme des magiciens qui savent faire des tours. On est plus dans un conte qu’une représentation historique.

Critique des tyrans

L’homme de pouvoir despotique est décadent. Lutte du bien contre le mal.

Voyage initiatique

Traverser des épreuves pour parvenir à réussir son objectif. Humilité, revalorisation de l’intelligence. Accepter l’avis de son camarade. L’importance du courage. Avoir du cœur, l’importance de ressentir des sentiments, de pouvoir pleurer. Avoir foi en soi-même.

Femme performante

Égalité homme-femme. On nous montre une femme qui veut lever une armée, si on rit de sa motivation, on va vite réaliser qu’elle a de bons potentiels. Critique des personnes qui imaginent que les filles ne peuvent pas non plus se battre (pour leur valeur).

Équipe

Il ne faut pas se fier aux apparences. Si dans un premier temps si la troupe des rois mages ne paie pas de mine, on va réaliser qu’ils font une bonne équipe. Il faut croire en l’autre.

Amour

On voit naître les sentiments entre Tobias et Sarah.

Ne pas céder à la violence

Et même s’il faut se battre pour ses valeurs, il ne faut pas tuer son adversaire.

Stéréotype

On se moque de l’obésité. Le roi Hérode est un méchant obèse. On nous montre un enfant surtout intéressé par la nourriture et qui a de l’embonpoint. On se moque souvent du gros Melchior le moins capable de tous.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Différentes attaques d’animaux (on voit un gros loup aux yeux rouges qui se transforme en méchant. On voit une meute congelée dans de la glace qui se libère et attaque les rois. Sarah se fait piquer par un scorpion, on peut craindre pour sa vie.). Le combat final avec les hommes-loups qui combattent à l’épée avant de se transformer en loups, pendant que les rois mages doivent lutter contre Bélial. Le combat est assez long.

Malaise

Les geôles d’Hérode où l’on voit un prisonnier enchaîné. Paysage avec de la végétation qui semble bouger, de la brume au sol, hallucination chez les personnages. Souterrain avec des squelettes, on les voit en position d’esclaves enchaînés, impression d’œil rouge. Se retrouver entouré de lave et tomber dans la roche en fusion. Illusion de lac gelé, avec les rois qui tombent dans l’eau.

Tristesse

Des enfants sont enfermés derrière des barrières, ils sont destinés à être esclaves. Sarah raconte la destruction de son village, la mort de ses parents. Réaliser que Tobias était manipulé. Humains transformés en statues de pierre, une petite fille prisonnière demande de l’aide. Moment étrange où les héros n’ont plus de volonté, où un des rois risque de se faire poignarder par Hérode.

Visuel effrayant

Bélial, le conseiller du roi Hérode fait peur, il ressemble à un vampire. Il se transformera en une mouche aux yeux rouges. Sait user de la magie noire dans des moments tendus. Il apparaît sous la forme d’une sorte de mante religieuse géante qui crache du feu.

Mort

Menace de mort sur un vieillard, Hérode qui veut tuer son ancien conseiller. Fausse mort de Melchior.

LANGAGE

Classique.

Un film de Noël qui peut faire peur aux plus jeunes. Mieux vaut attendre 7 ans ou être bien accompagné. On ne verra pas Jésus, l’histoire permet de comprendre pourquoi les rois mages ont obtenu le don d’exaucer le rêve secret des enfants (et amènent paix amour et consolation avec leurs cadeaux).  Il suffit d’y croire un peu. Dommage que la morale finale soit la joie d’entrer dans la société de consommation.
Partager cette page :

Lost Password