Le Pôle express est un film de 2004, qui utilise la technique de la « performance capture » pour améliorer un rendu d’images de synthèse, mais le réalisme rend bizarre et presque effrayant certains personnages (la technologie n’était pas encore assez au point).

MESSAGES

Sens de Noël

Le véritable esprit de Noël se trouve dans ton coeur. Croire au père Noël. Pour les enfants qui commencent à devenir trop grands pour croire au père Noël, un voyage dans le pays du magique.

Motivation

C’est bien de savoir où va le train, mais ce qui est surtout important c’est de décider de le prendre.

Chrétienté

Le réalisateur Robert Zemeckis dit : « L’histoire s’appuie sur une symbolique chrétienne, mais c’est fondamentalement une fable universelle sur la croyance en des choses que nous ne pouvons totalement percevoir ou comprendre. ». Les choses que l’on ne voit pas sont parfois les plus importantes, il ne faut pas douter. Religion.

Perte

Difficile de perdre quelque chose de précieux (surtout si cela vient du père Noël).

Aider l’autre

Soutenir le plus jeune. Deux enfants sont attentifs à un autre petit, qui est souvent en retrait et qu’ils motivent à oser découvrir le père Noël.

Voyage initiatique

Chacun sa quête. « Comme dans LE MAGICIEN D’OZ, chacun a sa propre raison d’entreprendre ce voyage et d’acquérir ce qui lui manque le plus dans la vie », explique le producteur exécutif Jack Rapke. Estime de soi. S’affirmer. « Une fillette, par exemple, possède l’intelligence et les talents d’un bon leader, mais doute d’elle-même. Vantadise. Un petit « Je-sais-tout » pèche à l’inverse, par vanité. Confiance. Un Garçon solitaire qui a manqué d’amour doit retrouver confiance en autrui, etc. Une riche thématique se développe ainsi, parallèlement à ce fabuleux voyage vers le Pôle. »

Éducation

Mieux vaut bien se comporter. Les cadeaux sont vraiment pour ceux qui ne font pas de bêtises, des elfes contrôlent chaque enfant. Ils peuvent même les mettre sur liste double contrôle pour l’an prochain. Sanction.

Ouverture sur l’autre

Critique du petit qui est fan de locomotive, un « je sais tout », il a des lunettes, louche et parle du nez. Multiculturel. Une petite fille noire dans le train, dans ce film de blanches valeurs, faudrait pas dire qu’on a oublié une communauté.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

L’arrivée du train peut être impressionnante pour les plus petits (bruit, mystère). Le voyage ne sera pas de tout repos, et plusieurs moments sont risqués : mise en danger de l’enfant qui sort du train en marche et monte sur le toit, il risque de tomber à de nombreux moments; effet de grand 8 quand le train va à toute vitesse; le train glisse sur de la glace, beaucoup de cris, la glace se casse. L’idée de tirer sur une barbe pour faire crier le pauvre homme et faire dégager les voies des animaux est un peu sadique. Une marionnette agressive dit au petit garçon qu’il est comme lui, un incrédule qui ne croit pas, qui doute.

Tristesse

Un petit garçon tente de monter dans le train, et on croit qu’il ne réussit pas. Le cadeau du père Noël, le grelot du traineau, que l’on croit perdu.

VOCABULAIRE

Classique, plusieurs chansons plutôt Noël américain. Parfois la version française a des voix bizarres. Le « Il est entre bonnes mains, fait moi confianananace » d’un elfe qui demande de rendre un cadeau fait presque peur.

Un film de Noël. Intéressant, les enfants n’ont pas de noms, chacun peut donc se sentir concerné par ce voyage. Dans ce voyage qui doit nous amener dans le merveilleux, on peut quand même repérer que le conducteur de train (l’adulte qui permet le voyage), est surtout obnubilé par l’horaire (le temps c’est de l’argent dira un elfe aussi). Et même s’il n’y a pas plus beau cadeau que l’amitié, beaucoup de choses tournent autour du cadeau, il y a même un premier cadeau et un élu.

Partager cette page :

Lost Password