Le mystère des géants disparus

Le mystère des géants disparus

À partir de 6 ans

Le mystère des géants disparus est un documentaire de 2018. Différents moyens, prises de vues réelles, utilisation d’illustrations, d’images de synthèse. Un narrateur introduit le film en présentant rapidement ce que l’on va découvrir. On voit des alternances avec des entretiens de scientifiques, des immersions dans cette époque révolue, avec des images de synthèse qui reprennent des animaux disparus.

MESSAGES

Préhistoire

Après la disparition des dinosaures, la place vacante va laisser grandir certains animaux. On parle d’il y a 66 millions d’années. Titanoboas. Un serpent qui a pu atteindre une taille gigantesque, 12 mètres de long, pour un poids d’au moins une tonne, il était le plus grand prédateur sur terre. C’est lié à la température et l’humidité. Animaux immenses. Il y avait à l’époque des poissons de 2 mètres 30, des tortues de 3 mètres et des crocodiles de plus de 8 mètres. Ces crocodiles avec une force incroyable dans la mâchoire, ils devaient même s’attaquer aux tortues géantes. Balouchitère. Une sorte de rhinocéros qui pouvait atteindre les 8 mètres de haut. Un mammifère qui croit en continu (cela existe encore chez les éléphants). Des animaux qui doivent manger énormément. Le mégalodon. Un requin gros comme un car scolaire, on ne retrouve aujourd’hui que ses dents. Le mégatherium. Un paresseux géant de la taille d’un éléphant. Paresseux géants. Le mégathérium, en Amérique du Sud, très peu de prédateurs, pendant 20 000 000 d’années, ils se sont bien répandus. Vivent en groupe, pouvaient se mettre sur deux pattes.

Animaux

Anaconda. Pour faire le lien avec le Titanoboas, on nous montre un des plus grands serpents d’aujourd’hui. On parle de leur anatomie, avec des mandibules qui sont indépendantes, leur portée, leur capacité à nager. En étant dans l’eau, ils ont de plus grandes tailles. Plus ils sont grands, plus ils peuvent manger des grandes proies. Rhinocéros, éléphant et girafes. Avec l’intérêt de les comparer au Balouchitères, pour faire un lien avec l’alimentation ou le problème de pouvoir s’hydrater. Requin blanc. On nous montre ces animaux, avec une balise.

Paléontologue

On nous montre le travail de ces savants (il y en a plusieurs, Hastings Alexander, Bloch Jonathan, Pierre-Olivier Antoine, Godfrey Stephen, François Pugos. Ils profitent d’une mine de charbon à ciel ouvert pour trouver des fossiles, une colline en Asie, un désert, un bord de mer. Un travail qui se fait dans des laboratoires, devant des ordinateurs. On les voit poser des hypothèses, tenter de résoudre les choses avec des fossiles. Avec des rayons X, on va rechercher des informations à l’intérieur du crâne. On arrive ainsi à atteindre l’oreille interne, qui permet de voir comment se mouvait la bête. On a retrouvé des morceaux avec des poils, on espère retrouver l’ADN de cet animal. Science.

Prédateur

On s’intéresse souvent à voir comme ces animaux géants étaient des prédateurs (le Mégalodon, il pouvait déchiqueter les tôles d’une petite voiture) (Le Balouchitère faisait disparaître les forêts). On voit comme les humains sont intéressés par les plus forts, les plus gros.

Le mystère des géants disparus

Le mystère des géants disparus

Temporalité

Difficile de comprendre ces millions d’années qu’on nous sert ici. Le documentaire ne permet pas vraiment de comprendre ces distances temporelles.

Se décentrer

Découvrir un monde où l’homme n’est pas l’espèce dominante

Mort

On nous parle de la disparition d’espèces. Les choses disparaissent, on se demande ici pourquoi. Pour le Titanoboa, cela peut être une maladie, la disparition de son milieu, pour l’instant on se dit que c’est son biotope qui a dû changer. Pour le Balouchitère, ils se sont éteints sans descendants, ils se reproduisaient lentement. Ces animaux ont eu un problème de nourriture, il y a une période où, entre la Turquie et le Pakistan, un événement majeur s’est produit, le climat a changé, avec les jungles qui sont disparues, ils n’ont pas pu lutter. Le mégalodon qui a été dans toutes les mers de la planète, qui s’attaquait aux grosses proies, en croquant dans des proies de plus en plus grosses. On se demande s’ils ont souffert d’un rapide refroidissement des mers (avec les poles qui se couvrent de glace). Peut-être compliqué de retrouver pour eux leurs proies qui partaient dans les eaux froides. Mais ce serait plutôt la baisse d’accès aux côtes et de nouveaux prédateurs concurrents. Peut-être que finalement la grande taille devenait un handicap ou que leurs bébés se faisaient manger. Les paresseux géants vont disparaître, pas à cause des humains qui les chassent pourtant, il y a un déclin au moment où les humains arrivent en Amérique du Sud, mais ce ne sont pas eux les responsables. Les changements climatiques ont modifié les plantes qu’ils mangeaient.

Écologie

On explique à la fin que nos géants actuels peuvent être en danger, qu’il faut pouvoir les préserver. Climat. On a bien vu que la plupart des disparitions sont liées à des changements de climat.

Le mystère des géants disparus

Le mystère des géants disparus

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

On nous montre le plus gros serpent de tous les temps, il est derrière le paléontologue. Pierre-Olivier Antoine découvre des empreintes de Balouchitères, elles sont immenses, il va croiser les animaux, se fera un peu charger, il doit se cacher. Le bébé Balouchitère entre dans l’eau, il se fait soudainement attaquer par un crocodile. Image de Megalodon qui attaque des baleines sous l’eau, on voit le sang qui se répand.

Malaise

On nous montre un énorme requin qu’on nous dit aussi grand qu’un autobus. On fait arriver un paléontologue en arrière, on voit des animaux, l’homme se cache, il y a un reptile dans le coin, il découvre sa mue, elle est immense. On voit des hommes capturer une anaconda, on la voit la bouche grande ouverte.

Mort

On voit un lapin mort dans l’eau entouré par un serpent, il sera avalé par le boa. On nous dit qu’au Pakistan, là où des paléontologues avaient trouvé des fossiles, il y a eu des bombardements, avec des hommes qui sont morts, des fossiles qui ont été détruits. Une tortue se fait couper en deux par un jeune Megalodon.

VOCABULAIRE

Classique, terme parfois complexe.

Pour rendre le documentaire plus attrayant, on reproduit des moments avec des hommes qui rencontrent ces créatures, il faut que les plus jeunes comprennent bien ce qui se passe. Intéressant de nous montrer ce qui se passe après l’extinction des dinosaures (et réaliser que ces animaux ont disparu eux aussi). Ce n’est pas forcément intéressant pour les plus jeunes, mais ils peuvent regarder cela avec la famille.

Partager cette page :

Lost Password