Le Maître d'école

Le maître d’école

À partir de 7 ans

Le maître d’école est un film de 1981 avec Coluche. Rythme plutôt lent. On suit principalement le personnage du professeur. On sent qu’il date d’une époque révolue (où un enseignant ne pourrait plus proposer à une petite élève de dormir dans son lit).

MESSAGES

École

Un film qui fait le tour de ce qui peut se passer dans l’enseignement. Apprentissage. On critique l’idée de l’école qui impose les apprentissages embêtants aux enfants. Avec un professeur comme Coluche les élèves prennent du plaisir à apprendre. Un enfant dit qu’il n’aime pas l’école parce que sa maîtresse ne l’aime pas. Professeur. On se moque un peu du métier d’enseignant, Coluche devient professeur sans aucune préparation, arrive dans sa classe sans savoir ce qu’il va enseigner. Il a choisi ce métier parce qu’il aime bien les enfants. On nous dit que c’est bien à cause des vacances, mais que c’est mal payé. Il finira enseignant sans vraiment connaitre ses règles de français. Pédagogie. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les enfants doivent souvent fonctionner dans le par-coeur (avec des copains qui doivent aider derrière) et que c’est souvent un des élèves qui est interrogé pour obtenir la bonne réponse. Exemple de choses qu’il faut apprendre, la Révolution française. Il y a quand même l’envie que l’enfant réfléchisse par soi-même (sans l’influence de la famille). Mais derrière tout cela, on voit aussi qu’il faut s’adapter aux enfants, rebondir et s’adapter. Lecture. Importance de savoir lire, avec le soutien à une petite fille qui a de la difficulté. Règles. On nous montre qu’il est interdit de jouer dans la cour avec un ballon. Que les règles peuvent être strictes (mais qu’elles ne sont pas toutes la même choses selon qui on est, le fils du maire à des avantages).

Motivation

Importante implication de certaines personnes, ici les enseignants qui croient à leur boulot et qui continuent le travail jusqu’au bout.

Éducation

Il faut surtout aimer les enfants. Il ne faut pas faire de favoritisme, importance de l’égalité de traitement. Difficile d’éduquer sans la discipline. Autorité. On critique ce système aliénant.

Travail

Importance d’avoir du travail, de gagner de l’argent (être professeur ne semble pas demander beaucoup de préparation, en tout cas pas lorsque l’on est remplaçant). Syndicat. On nous parle de ce qu’est un syndicat, la défense des droits des travailleurs, avec les droits de la profession qui peuvent poser des problèmes sur le terrain quand il s’agit de fonctionner (le prof à qui on demande de renvoyer chez eux les enfants de la classe parallèle qui n’a pas de remplaçant). On voit des exemples de rencontre. Argent. Et on peut gagner de l’argent en plus si on devient pion durant la récréation. Travail monopolisant. On voit que Coluche doit aller habiter loin de chez lui pour son travail, doit quitter son amoureuse, il se retrouve avec une petite chambre. On nous montre comme ce travail peut être difficile.

Couple

On nous montre un couple qui n’hésite pas à laisser l’homme s’éloigner un moment pour travailler comme enseignant. Mariage. On se marie quand on sait bien ce que l’on veut faire dans sa vie. Divorce. On nous montre un enfant qui avoue que ses parents se disputent, que ce n’est pas facile d’être partagé entre les deux. Début d’écoute de l’enfant avec la question de pourquoi on ne s’aime plus dans un couple.

Drague

Une collègue prof drague Coluche (le directeur lui avait dit qu’il pouvait la draguer comme ça elle l’aiderait dans son travail). Elle lui propose du thé aphrodisiaque quand il va chez elle et elle veut être embrassée.

Dépression

Exemple de souffrance au travail, avec Mademoiselle Lajoie qui se fait maltraiter et en devient maltraitante (et entends du bruit dans sa tête). Quand on ne se sent pas bien, la solution c’est de trouver un amoureux pour mieux se sentir. Suicide. On va voir qu’elle aura fait une tentative de suicide, elle est inanimée chez elle et on doit l’amener à l’hôpital (elle avait déjà dit qu’elle voulait se flinguer ou se jeter par la fenêtre).

Homosexualité

Une séance en classe où l’enseignant parle de l’homosexualité en montrant que ce n’est pas un problème (ce n’est pas une maladie).

Fugue

On nous montre une petite fille qui part de chez elle parce qu’elle ne veut pas entendre ses parents se disputer (le professeur va l’accueillir et lui demandera ensuite de rentrer chez elle) (mais il faut déjà bien être à l’écoute du fugueur et l’aider).

Le Maître d'école

Le Maître d’école

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

L’enseignante dit adieu, elle est mal sur son lit, elle dit que la vie est dégueulasse, elle n’ouvre pas la porte et Coluche doit passer par la fenêtre et la trouve couchée inconsciente, ils doivent l’emmener à l’hôpital.

Malaise

Un vendeur prend la défense d’un enfant qui vole et qui se fait frapper par le patron. C’est un peu la honte pour Coluche lorsqu’il est surpris à faire la classe seul pour s’entrainer. Un jeune garçon donne une gifle à son camarade pour faire son malin. Enfants qui font n’importe quoi à la cafétéria, ils envoient plein de purée sur le professeur. Une mère n’est pas gentille avec sa fille, elle ne s’occupe pas d’elle et lui impose à faire des devoirs difficiles pour elle. On nous montre comme certains enseignants peuvent voir les enfants (ce sont des animaux sauvages, il faut se méfier de certains enfants). Comme c’est l’enfant du maire qui a fait la bêtise et qu’on a crevé son ballon, le directeur lui en donne un autre. Gène de l’enseignant quand l’inspecteur débarque en classe lorsqu’il est en train de parler de l’homosexualité et des hormones. Enfant qui triche avec sa calculatrice. Beaucoup de bruits en classe, l’enseignant doit hurler pour demander le silence. La classe de l’enseignante « malade » est dispatchée dans les deux autres classes. Le collègue de l’enseignante hospitalisée lui conseille de draguer son infirmier. Coluche subit les pressions de son directeur, il laisse sous-entendre qu’il n’est pas encore titularisé et qu’il intérêt à faire comme la direction a envie. Le directeur est malade et se met sous la couverture un suppositoire dans les fesses. Coluche doit gérer trois classes, on voit comme c’est le gros bordel à l’école, quand il n’est pas dans la salle, les élèves font du chahut. Moment dans la piscine où il se fait pousser dans l’eau par un élève qui a aussi poussé dans l’eau un élève qui ne sait pas nager, l’enseignant le poursuit autour de la piscine, lui donne un coup de pied aux fesses puis l’envoie dans l’eau. Gros bordel dans le bus, puis arrivée de l’enseignant dans la forêt où il fait des groupes d’enfant qu’il envoie seul dans les bois, des enfants se prennent pour des chefs et ne se respectent pas, les enfants n’arrivent pas tous en même temps au rendez-vous, on nous montre clairement que ce sont ceux un peu plus en chair qui traine. Un des enfants manque à l’appel, il est perdu dans la forêt et l’enseignant le cherche, il finit par dormir sur place, mais ne trouve pas l’enfant, le lendemain il pleut, il doit rentrer chez lui, mais les voitures ne s’arrêtent pas. Quand il arrive à l’école, c’est le bordel, l’enseignant est exténué. L’enseignant s’amuse à faire n’importe quoi avec les enfants, le directeur arrive, il tente d’arrêter le chahut en sifflant, personne ne l’écoute. Les enfants invités aux mariages se permettent de faire n’importe quoi (manger le gâteau de mariage et fumer).

Moquerie

On se moque un peu du métier d’enseignant, Coluche est bien dépassé, mais ce n’est rien face à Mademoiselle Lajoie, qui déprime et se fait martyriser. L’enseignante est plutôt pathétique dans son besoin d’être aimée et de draguer Coluche. Les enfants crient Lajoie rabajoie et elle finit par piquer une crise et en secouer un en lui donnant une tarte.

Étrangeté relationnelle

Vu l’époque, cela ne posait pas de problème qu’un enseignant fasse parfois des bisous à ses élèves, on le verra aussi accueillir une fugueuse et lui permettre de dormir avec lui dans son lit (en lui disant qu’elle ne doit pas en parler parce qu’il ne veut pas aller en prison).

Nudité

Une femme nue prend sa douche, on voit bien ses seins (une époque qui n’était pas puritaine).

Santé

L’enseignante fume chez elle. On voit un enfant fumer.

VOCABULAIRE

Peut être vulgaire (je le fais chier. Petit con. Chier une pendule. Connard. Merde à la bouffe, qu’est-ce que tu veux que cela me foute. Connerie. Aller pisser. N’emmerdez pas).

Visible dès 7 ans, même si ce n’est pas vraiment un film comique (pourtant avec Coluche). On nous montre des enfants pour qui tout n’est pas facile (une petite fille souvent houspillée par sa mère, un gosse de maire, des problèmes avec des parents qui divorcent) et surtout la vie des enseignants (avec une maîtresse qui va vouloir se suicider, un métier qui est montré comme étant possible si on aime juste bien les enfants). La fin du film est plutôt abrupte avec soudain le mariage de l’enseignant, on ne comprend pas vraiment comment se termine l’interaction avec ses élèves.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password