Le Grand Méchant Renard et autres contes… est un film d’animation de 2017, une impression de dessin à l’aquarelle. Trois histoires (UN BÉBÉ À LIVRER. LE GRAND MÉCHANT RENARD. IL FAUT SAUVER NOËL) qui suivent presque à l’identique ce que les livres de Benjamin Renner nous proposent. La deuxième est principalement centrée sur le renard tandis que les deux autres ont le cochon, le lapin et le canard comme héros.

MESSAGES

Théâtre

Les trois histoires du film sont présentées comme étant des parties d’une pièce de théâtre. Les animaux sont des acteurs qui jouent des rôles. Tout le monde peut jouer sur les planches (une scène pendant le générique nous montre le balayeur faire le show).

Ferme

Monde de la ferme, avec animaux anthropomorphiques. On voit le cochon tenter de faire pousser des légumes. Beaucoup de nature.

UN BÉBÉ À LIVRER

Bébé

Il faut prendre soin d’un nouveau-né, il faut qu’il soit avec ses parents (et ici l’histoire nous fait croire que ce sont les cigognes qui apportent les bébés).

Responsabilité

On nous montre un cochon qui s’inquiète que les choses fonctionnent correctement, et un lapin et un canard qui sont plutôt insouciants, qui agissent sans réfléchir. Devoir bien faire les choses. Travail. Critique de la cigogne qui n’a pas bien fait son travail et qui prétend être blessé pour glander et ne pas terminer sa tache.

Persévérance

Il faut croire à ce que l’on fait, ne pas abandonner.

Dispute

Rester ensemble lorsque l’on a un projet, ne pas abandonner les autres en étant en froid.

Le Grand Méchant Renard et autres contes...

Le Grand Méchant Renard et autres contes…

LE GRAND MÉCHANT RENARD

Femme performante

Les poules prennent leur destin en main. On en voit une qui ne se laisse pas faire et qui est plus forte que le renard. À plusieurs, elles mettent même une correction au loup.

Critique de la police

Ici le chien de garde est celui qui est sensé protéger la basse-cour, on nous le montre plutôt glandeur, à vouloir en faire le moins possible, il n’est pas pressé à résoudre les affaires (et est capable de faire croire qu’il rapporte les oeufs de la poule quand ils sortent du frigidaire). Paresse.

Estime de soi

Avoir des personnes à impressionner. Le renard a besoin de faire en sorte que ses enfants l’apprécient. Il croit devoir se montrer fort, voir violent pour être apprécié. S’affirmer. On voit bien que c’est un problème pour ce renard de s’affirmer.

Fréquentation

On voit bien le problème de fréquenter de méchantes personnes. Le renard se retrouve bien embêté d’être avec le loup, il va finalement devoir le fuir.

Adoption

On nous montre comme on peut aimer ses enfants, même si on n’est pas le parent biologique (on voit bien comme les enfants s’attachent). La question de l’identification au parent. Divorce. On voit une maman poule qui accepte de laisser les enfants avoir des contacts avec le renard (un peu comme une garde partagée). Ce qui compte, c’est que les enfants aillent bien et soient contents.

Éducation

Pas facile de faire face à ses enfants, de les éduquer.

Fugue

Danger pour les enfants de quitter les parents pour suivre une personne qui leur semble mieux. Ici le loup les attire, car il semble plus fort que le renard, mais celui-ci leur veut du mal.

Temporalité

On voit à travers les saisons et un escargot sur un arbre, le temps qui passe.

IL FAUT SAUVER NOËL

Noël

C’est l’hiver, on voit les animaux mettre les décorations de Noël. Il y a des questions autour de l’existence du père Noël (on dit qu’il n’existe pas, beaucoup d’exemples de faux père Noël, mais à la fin on voit qu’il existe bien).

Responsabilité

Le lapin et le canard vont assumer leurs actes et vouloir faire le travail du père Noël qu’ils pensent avoir tué. Réparation. Lorsque l’on fait une bêtise, il faut réparer.

Aider l’autre

Il ne faut pas laisser les autres dans l’embarras, même si cela peut nous causer des problèmes (ce n’est pas un thème très clair, on peut presque parfois comprendre qu’il faut s’occuper de ses affaires, comme dit le chien).

Amour parental

Le papa chien veut faire plaisir à sa fille, il est très à l’écoute de ses besoins.

Le Grand Méchant Renard et autres contes...

Le Grand Méchant Renard et autres contes…

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

UN BÉBÉ À LIVRER. Le canard et le lapin conduisent une voiture, ils ne maîtrisent pas grand-chose, ils desserrent le frein à main et partent en arrière, ils risquent à tout moment de sortir de la route, de rater un virage, ce qu’ils finissent par faire en envoyant après avoir cassé le volant, le véhicule dans une mare. La camionnette a coulé, on s’inquiète pour la petite qui se trouve sur un nénuphar. Deux chasseurs de nuit, avec des armes, ils tirent sur le lapin qui tombe, on le croit mort. L’avion a sa soute qui s’ouvre, on craint que les animaux glissent, tombent de l’appareil, ils se raccrochent, mais le bébé fait le grand plongeon, ils lâchent et le rejoignent dans sa chute vertigineuse. LE GRAND MÉCHANT RENARD. On craint que le loup n’apprécie pas ce que lui fait le renard et qu’il veuille manger les poussins. Le loup va embarquer les poussins, on craint pour leur vie. Le renard est entouré de dynamite, la mèche est allumée et cela risque d’exploser. Les poussins sortent dans la forêt pour chercher le loup, on craint pour leur vie. Quand ses pupilles deviennent des fentes, il fait un peu peur. Le loup se retrouve face à toutes les poules. IL FAUT SAUVER NOËL. Danger de réparer une tondeuse en se mettant dessous quand on la fait aller. Explosion où le cochon est expulsé. Les animaux se font attraper par une fourrière et mettre dans une cellule où des chiens se disent qu’ils vont faire un bon repas, le cochon risque plus que les autres, il finit dans la cage du gros Dédé. Les animaux reçoivent des coups du papa déguisé en père Noël.

Malaise

UN BÉBÉ À LIVRER. Le bébé risque d’être envoyé chez lui avec une catapulte. Le loup fait une soupe devant les animaux qui ne saisissent pas vraiment qu’ils vont être son repas, il finit par les poursuivre, il a de gros yeux inquiétants. Moment où le cochon peut être prêt à tout abandonner, qu’il pense qu’ils n’arriveront pas à ramener le bébé à ses parents. Tout devient noir et il ne reste que les yeux de visibles, il y en a de gros jaunes que l’on ne connaît pas, on peut craindre un gros animal sauvage, les yeux deviennent menaçants. On réalise que le lapin ne sait pas quel colis envoyer et qu’il va peut-être envoyer le bébé en chine plutôt que chez lui. LE GRAND MÉCHANT RENARD. Le renard a une tête inquiétante quand les poussins sortent des oeufs, grosses dents et yeux terribles, on peut craindre qu’il les mange. Le renard n’est pas sympa, il refuse les fleurs offertes par un de ses poussins. Le renard est plutôt pathétique dans son rôle de parent, il veut faire le fort devant ses poussins, mais est faible. Dans la maison de la poule, il y a beaucoup de décoration de renard terrassé. IL FAUT SAUVER NOËL. Le cochon nous dit clairement que le père Noël n’existe pas.

Tristesse

UN BÉBÉ À LIVRER. On voit les animaux être tristes lorsqu’ils quittent le bébé. LE GRAND MÉCHANT RENARD. Le renard va perdre ses enfants, il ne peut même pas leur dire au revoir. IL FAUT SAUVER NOËL. On peut craindre comprendre que le père Noël n’existe pas.

Maltraitance

UN BÉBÉ À LIVRER. On rit beaucoup du malheur des autres, surtout le pauvre cochon (il est envoyé comme un boulet sur une catapulte. Avec ses échasses il se retrouve sous l’eau avec le lapin sur lui, il se fera poursuivre par un brochet qui le croque. Il subit l’explosion d’une voiture. On se réjouit de la sanction de la cigogne qui est catapultée. LE GRAND MÉCHANT RENARD. Le renard est ici le souffre-douleur, il est plutôt bête, ne parvient pas à passer la palissade, reçoit des coups de latte sur la tête. Il se fait frapper par la poule, sort avec un oeil au beurre noir. IL FAUT SAUVER NOËL. Le cochon a une succession de problèmes, de la neige lui tombe dessus juste avant le lapin, sa maison est écrasée contre un arbre, sa paroi s’effondre. Une grand-mère se fait foncer dessus. Le cochon est un peu laissé de côté par ses amis lorsqu’il s’agit de ne pas être mangé par les chiens. Il se fait éjecter loin Le cochon doit tirer le caddy.

VOCABULAIRE

Classique. Durant un moment, un tarsier parle chinois sans traduction.

Quelques petits moments tendus, vite désactivés, mais il y a des yeux méchants et du loup. Un beau petit film pour les enfants, bien fidèle à la bande dessinée, bien drôle (mais notez que l’humour peut se jouer aux dépens de personnages), un humour que pourront aussi apprécier les parents. La scène où le père Noël est tué est plus soft que dans la bande dessinée, on voit bien que c’était un faux père Noël.

Partager cette page :

Lost Password