Le Grand Blond avec une chaussure noire

Le Grand Blond avec une chaussure noire

À partir de 11 ans

Le Grand Blond avec une chaussure noire est un film de 1972. Le rythme est plutôt lent. Le film tourne surtout autour de l’acteur Pierre Richard. Long générique avec des cartes qui dévoilent différents noms.

MESSAGES

Travail

On nous montre que le monde du travail peut être compliqué dans les hauts échelons d’une hiérarchie (un patron craint être discrédité par son adjoint). Enjeux de pouvoir et magouilles.

Espionnage

Nous découvrons des agents français, plutôt risibles (avec la panoplie des micros cachés et autres appareils photo discrets). Filature et meurtres. Complot. On nous montre que l’État n’hésite pas à mettre en danger ses concitoyens, avec des chefs qui mentent. Mensonge.

Adultère

Le héros a une liaison avec la femme de son meilleur ami, il est plutôt mal à l’aise vis-à-vis de lui (mais la femme ne montre aucun remords). C’est plutôt tourné à la dérision, et c’est surtout le mari qui est moqué.

Sexualité

Différentes allusions à ce qui peut se passer dans l’intimité d’un couple (avec une femme qui demande à faire le cheval à son amant, une autre qui dit qu’il est plutôt performant au lit). On nous montre le plaisir des adultes de se retrouver au lit. On parle du dépucelage du héros par une infirmière (et sans préservatif, donc crainte d’avoir un enfant). Apparence. Le fait d’être belle permet à une femme de séduire et de plaire (et de mettre rapidement un homme dans son lit).

Sexualisation des personnages

Christine est utilisée par son patron pour séduire François Perrin, elle porte une robe qui met bien en avant le bas de ses reins. Christine semble être utilisée surtout pour attirer les hommes, une femme-objet qui va finir par fuir son boulot d’espionne sex

Musique

Le héros est un violoniste, on le voit donner des cours en dehors de son travail en orchestre.

S’affirmer

On se moque des faibles, et le héros reconnait qu’il est trouillard (n’a pas osé aller chez le dentiste, s’est dégonflé). Entouré d’hommes virils avec des armes, c’est pourtant lui qui finira par gagner (surtout le cœur de la belle). Maladresse. On voit que Perrin est plutôt à côté de la plaque.

Le Grand Blond avec une chaussure noire

Le Grand Blond avec une chaussure noire

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Deux hommes sont prêts à assommer Perrin pour l’embarquer dans un lieu où ils vont le liquider, mais ce sont eux qui se font assommer. Un des tueurs apparaît derrière la fenêtre, Perrin ne le voit pas, il va entrer avec son comparse dans l’appartement, mais heureusement vont être braqué par deux hommes armés de silencieux. Maurice va arriver dans l’appartement avec une arme pour tuer Perrin. Le cigare avec pétard explose ce qui fait que les hommes se croient attaqués et se tirent dessus, on en voit trois tomber morts au sol. Deux hommes allaient s’occuper de Perrin, mais en se penchant il ne fait pas exprès de les mettre au tapis. Milan est avec son arme dans l’appartement de Perrin, il fait face à Maurice qu’il va assommer, puis il tire sur le dernier espion encore vivant, il le rate, se fait atteindre par une balle puis abat l’homme.

Malaise

Le début du film nous montre une personne qui subit un interrogatoire, sa tête est branchée à des fils, avec un détecteur de mensonges, c’est un espion français qui a été capturé par le contre-espionnage américain. Un entretien avec Louis Toulouse, le chef des services français qui n’apprécie pas être pris dans une histoire et craint perdre sa place à cause de son adjoint Milan, on voit lui mettre une certaine pression. On comprend que le chef de service n’hésite pas à sacrifier Perrin. Le meilleur « ami » de Perrin, lui donne des coups pour rire, on comprend que c’est une victime dans la vie (s’il est arrivé avec des chaussures différentes à l’aéroport, c’est que ses « amis » de l’orchestre lui ont fait une farce). Maurice qui fait le caractériel durant un concert et frappe sur ses tambours n’importe quand, Perrin en perd son archet, c’est un peu la honte pour ces musiciens. On peut ressentir une certaine pression à l’encontre de Milan quand Toulouse sort de l’obscurité durant le concert. Perrin ne réalise pas qu’il y a toute une série d’espions qui le regarde à travers des caméras durant sa rencontre avec Christine (y compris sa relation sexuelle) (mais nous, on ne voit rien). Moments où Perrin est bien gauche, et où il devrait pourtant assurer vu qu’il est proche de conclure avec une demoiselle (il coince les cheveux de la demoiselle dans sa braguette, il se donne un coup de cornemuse dans le nez et commence à saigner. Christine lui caresse le torse, tentant de le stimuler, et lui ne pense qu’à parler de ses problèmes). Perrin veut dédier son œuvre à sa nouvelle amoureuse, mais c’est un peu la honte quand elle lui demande d’arrêter de jouer (en effet c’est plutôt bruyant). C’est clair que Perrin est en danger, il risque d’être « liquidé », et Toulouse décide de ne plus le faire surveiller par ses hommes. Paulette appelle Perrin et lui dit comme il lui manque, derrière il y a son mari qui a tout entendu. Christine veut rejoindre Perrin, mais elle est interceptée par ses anciens comparses. Maurice est traumatisé de trouver deux cadavres au sol dans l’appartement de Perrin. Milan agonise dans le fauteuil, veut connaître le secret de Perrin, il lui est renvoyé que c’est un « Piège à con ».

Sexualité

Un film qui comporte de nombreuses allusions à la sexualité (et quelques passages où on voit le héros avant ou après avoir eu une relation sexuelle).

Moquerie

On rit bien de Maurice, qui entend l’enregistrement de sa femme qui drague Perrin, il croit qu’elle se trouve dans un véhicule. Plus tard, une longue scène nous montre qu’il croit perdre la raison et ne plus vraiment savoir ce qui est réel ou non, on rit de son état et il finira bien médiqué pour rien.

Santé

Cigarette. Des personnages fument, y compris le héros après avoir eu une relation sexuelle. Alcool. Une femme propose de l’alcool à un homme, en ayant des idées derrière la tête.

Banalisation de la violence

Beaucoup de morts, et cela fait presque rire.

VOCABULAIRE

Classique. Quelques termes vulgaires (Salaud, ce con, un nègre, saloperie, merde, ils baisent). Une musique principale qui peut rester longtemps dans la tête.

Un film comique français, pensé avant tout pour les adultes, même si des enfants pouvaient être intéressés et apprécier voir des personnages dans de mauvaises postures (on se moque bien d’un mari adultère et on met en avant la plastique d’une demoiselle). Film qui a eu un grand succès populaire à sa sortie.

Ce que disent les autres : ici et ici, des présentations du film.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password