Le Dernier Maître de l'air

Le Dernier Maître de l’air

À partir de 11 ans

Le Dernier Maître de l’air (The Last Airbender) est un film de 2010, avec des effets de synthèse. Un rythme qui pourra être rapide surtout dans les moments de combats, mais qui se permet aussi d’être lent, presque contemplatif. La notion du temps n’est pas toujours simple à saisir, des temps qui passent qui semblent durer moins longtemps dans le film. Le héros va être congelé 100 ans. Des moments de flash-back. Le film a été pensé pour être une trilogie, mais il n’y en aura qu’un, il s’arrête avec un petit dénouement, mais il nous laisse sur notre faim.

MESSAGES

Voyage initiatique

Le jeune héros doit apprendre la maîtrise des quatre éléments, fait un voyage pour trouver des enseignants.

Un héros enfant

On peut être petit et avoir beaucoup de pouvoir, de grandes responsabilités. Force du faible.

Non-violence

Tentative de faire passer la non-violence à travers le héros qui tente de se battre sans blesser.

Difficulté du choix

Un destin de maître ou fonder une famille, le jeune héros préfère fuir plutôt que d’accepter sa destinée. Responsabilité.

Éducation violente

Avec un père qui veut apprendre la force à son fils, qui le rejette pour qu’il puisse faire ses preuves (il va jusqu’à l’humilier ou le brûler). Cela engendre une jalousie dans la fratrie quand le père va plutôt revaloriser la soeur.

Amour

Les personnages secondaires peuvent vivre des amourettes. On nous montre aussi le monde des adultes qui tente de motiver à se mettre en couple (quelques allusions d’un oncle à son neveu, pour qu’il se trouve une jolie fille).

Ésotérisme

Une mythologie basée sur l’équilibre des éléments, la réincarnation (avec le choix des objets anciens de style bouddhiste pour déceler le nouvel Avatar). Religion.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Beaucoup de combats de style kung-fu, avec en plus des effets spéciaux de flammes, air ou eaux qui attaquent l’adversaire. On voit beaucoup de soldats se faire tuer, mais sans sang (sois congelé, brûlé ou noyé). Monde dominé par un peuple (celui du feu), qui soumet les autres, Menace de brûler un village. Un vieillard emmène l’avatar dans un guet-apens.

Visuel effrayant

Quelques apparitions d’un dragon dans l’obscurité.

Tristesse

Moment poignant quand un méchant va tuer un poisson-esprit. On voit le jeune héros découvrir les restes squelette de ses camarades).

Mort

Différents moments où on peut imaginer un personnage principal mort (l’explosion du bateau du prince, le sacrifice de la princesse). Peuple du feu qui a éradiqué le peuple de l’air.

VOCABULAIRE

Classique, une narratrice

Une tentative de montrer tous les peuples possibles (Afrique, Inuit, Inde, Chine), mais on réalisera que si les héros principaux vivent plutôt dans une peuplade de type inuit, ils ont un visage très européen. Les méchants eux sont typés Indiens. Certaines scènes de combat ressemblent à de la danse. Les gestes que doivent produire les maîtres pour générer leur magie sont de beaux mouvements.

Ce que disent les autres: Pour la commission cinéma, l’âge suggéré est 12 ans « L’histoire, basée sur une idée originale autour des quatre éléments, reste limitée au film d’action, avec un scénario sans profondeur. Ce film propose une suite quasi ininterrompue de batailles entre les personnages et de luttes de pouvoir. La violence, omniprésente dans ces diverses luttes, mais aussi par l’image guerrière du jeune héros, n’est cependant pas complaisante ni terrifiante. Le scénario, peu fluide, est difficile à comprendre.« 

Partager cette page :

Lost Password