La noyade

La Noyade

À partir de 16 ans

La Noyade (Wade) est un court-métrage d’animation de 2019. Le rythme peut être rapide.

MESSAGES

Écologie

Calcutta envahie par les eaux après la montée du niveau des mers.

Climat

Des images d’apocalypse si le climat continue à changer.

Danger

Sans la technologie, nos foyers, on voit que la nature est dangereuse pour l’homme. Un clan avance dans une ville déserte (difficulté de trouver à manger, faire face aux animaux sauvages). Protection parentale. Les humains se mettent ensemble pour être plus fort, s’entraider (mais face au danger c’est chacun pour soi, sauf que l’on est une mère et que l’on se sacrifie).

Réfugiés

Un clan tente de se débrouiller dans un environnement hostile.

Tigre

Cet animal est bien mis en évidence dans ce court-métrage, il est montré sauvage et dangereux (un peu surnaturel aussi, on le voit amphibien).

Naissance

On voit un bébé tigre naitre.

Réincarnation

Il y a une sorte de phénomène magique lié à la mort et à la naissance. Un bébé tigre vient de naitre, et un bébé humain vient d’être tué, on comprend que ce qui constituait l’enfant est parti dans le bébé tigre. Religion.

Animaux

Quand les humains déserteront leurs villes submergées, la nature va vite reprendre ses droits (alligator, serpent, oiseaux, tigres, libellules…).

Handicap

Une fille aveugle est soutenue par sa famille. Elle risque d’être tuée, est sauvée par sa mère (qui se sacrifie pour elle).

La noyade

La noyade

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Soudainement, un tigre saute sur l’homme qui guide la famille et lui donne un coup de dents, il est mordu, on voit le sang. Une mère est ensuite prise à partie, elle s’est mise devant sa fille aveugle pour la protéger, elle se défend avec un couteau, donne un coup au tigre, mais elle finit par mourir, avec son bras dans la gueule de l’animal, qui va ensuite avancer vers la petite fille, puis toute une meute de tigres apparait, on ne donne pas cher de sa peau.

Malaise

On nous montre des images d’une ville envahie par l’eau, beaucoup de choses détruites, d’ordures. Le clan semble affamé, on voit qu’ils sont maigres. Une vieille femme trouve quelque chose dans un sac, on ne sait pas ce que c’est, un homme la regarde bizarrement. On sent la tension lorsque les personnages avancent, on craint un danger. Un tigre plus puissant arrive, marchant étrangement sur l’eau, elle fait face à la fille, les tigres entendent un bébé pleurer, on craint qu’ils se dirigent vers le reste du clan caché. Étrange attitude du grand tigre (qui va se révéler être une tigresse, qui va accoucher après que son ventre ait fait des mouvements surnaturels et mourir). Le lionceau a une patte qui se transforme en main. Le tigre agressif veut tuer le lionceau, mais sa mère revient à la vie pour donner un coup violent à l’agresseur. Les humains mangent la tigresse qui les a protégés. Étrange fin où on ne comprend pas vraiment ce que la petite touche dans l’eau, peut-être le corps de sa mère.

Maltraitance

Un clan s’est caché d’un tigre dans une maison, un bébé pleure, alors pour ne pas être découvert un homme le plonge dans l’eau et le noie.

Visuel effrayant

Les yeux des personnages sont gros, blancs, avec une petite pupille, c’est plutôt inquiétant.

VOCABULAIRE

Pas de paroles.

Un court-métrage qui met en avant le risque du changement climatique. Des images violentes qui ne sont pas adaptées aux enfants.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password