L'Île des défis extrêmes

L’Île des défis extrêmes

À partir de 11 ans

L’Île des défis extrêmes est une série de 2007. Le premier épisode explique l’arrivée des personnages et la création des équipes. Effets flash forward quand les nombreux personnages font des commentaires sur leurs épreuves ou sur les autres candidats. Un rythme assez rapide avec de nombreuses scènes qui se suivent. En fin d’épisode on présente le prochain épisode pour donner envie de regarder, comme dans une vraie TV réalité. Sens du suspense.

MESSAGES

Télé-réalité

Copie d’une émission de télé-réalité. Avec la création des équipes, toutes les différentes personnalités, et l’élimination d’un candidat à une cérémonie du conseil. Star-système. Vouloir être connu.

Rejet de l’autre

Les candidats se font rejeter ou éliminer pour certaines raisons relationnelles. On n’apprécie pas le sexisme, l’agressivité, l’oisiveté, être imbu. Mise en évidence de l’agressivité de certains personnages, de leur égoïsme, leur tentative d’alliance. On voit critiquer beaucoup de comportements.

Revalorisation de la force, du courage

Pour gagner, il faut gagner des épreuves (sauter de très haut, ne pas s’endormir, balle aux prisonniers,survie en forêt, manger des choses dégoûtantes, devoir lécher une aisselle, boire de l’eau des w.c.).

Drague

Les « tu es vraiment canon », différents plans dragues. On peut se mater les fesses, et relations improbables entre quelques personnages, beaucoup de couples se formeront.

SCÈNES DIFFICILES

Dénigrement

Les personnages ne sont pas forcément sympathiques entre eux, on les voit se critiquer, se battre, se moquer… le but du jeu est d’éliminer l’autre, de gagner à tout prix.

Mises en danger

(se fait attaquer par un ours, devoir sauter une falaise, devoir vaincre sa plus grande peur, avancer dans une île hantée).

Agression entre filles avec insultes

(tu es une mocheté, et hochement de tête). Un des participants subit de la maltraitance. Parodie d’un monde militaire agressif.

Pipi-caca

Une série qui joue avec l’effet scatologique, un pet dans l’eau, se faire péter dessus, se faire pipi dessus, les entretiens se font dans les toilettes. Vulgarité: roter tout l’alphabet. Jets de vomit.

Moqueries

1000 et une façons de se moquer de personnages. S’ils n’osent pas sauter, ce sont des poules mouillées et quand on perd on prend le bateau des loosers. On peut se moquer des sentiments amoureux,, beaucoup de commentaires sur le corps (le maigrichon, le joufflu), mise en évidence des beaux et des moches.

Stéréotypes

Le jeune du centre éducatif est agressif. La gothique est molle et ronchonne. La blonde est bête comme ses pieds. Stéréotype de genre, on peut entendre par exemple « tu lances ta balle comme une fille), on nous montre qu’il y a plus de problèmes relationnels entre filles que entre les garçons

VOCABULAIRE

Classique. Quand il y a un vilain mot, c’est bipé, il peut y avoir des termes jeunes, comme looser.

Une série qui reprend les thèmes d’un Koh Lanta, une parodie qui se prend à son propre jeu, on n’en sort pas vraiment critique, pire, on pourrait presque en redemander. On sent que le public visé est adolescent. Les personnages sont intéressés par l’autre sexe, cela reste au niveau des petits bisous, mais on peut mettre en évidence ses fesses rebondies, vivre un rêve quand on voit les seins d’une camarade, chercher à obtenir un soutien-gorge de fille. Le corps nu apparaît parfois, mais pixellisé sur les endroits intimes. Il existe d’autres saisons, comme Ciné défis extrêmes ou Défis extrêmes: La tournée mondiale ! qui reprennent presque les mêmes personnages.

Partager cette page :

Lost Password